Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Ancien maire de Rouvroy et sénateur, Yves Coquelle vient de décéder

Un roc cet homme-là qui fut longtemps l’un des hommes forts du parti communiste dans le Pas-de-Calais... Sa faconde proverbiale et son approche pragmatique du consensus politique avaient notamment aidé à pacifier les relations entre le PS et le PC dans l’Héninois, au début des années 2000, lorsqu’il avait fallu sauver les meubles de l’intercommunalité après la catastrophe sociale de Metaleurop.

Faisant ses armes d’élu local en tant qu’adjoint d’Auguste Pidoux, cet ancien carreleur devient maire de Rouvroy en 1977 puis conseiller général du canton de Rouvroy. Des mandats que l’élu abandonne en 2001 lorsqu’il entre au Sénat, laissant son fauteuil majoral à son premier adjoint, Jean Haja, pendant qu’un de ses autres adjoints, Dominique Watrin, est élu conseiller général.

Sous les ors du Palais du Luxembourg, le Rouvroysien ne restera que jusqu’en 2007 où, pour des raisons de santé, il prend alors la décision de se démettre de ce mandat national, laissant alors sa place à Jean-Claude Danglot.

Après quelque temps où il continue à siéger dans sa commune en tant que simple conseiller municipal (on n’abandonne pas si facilement la vie publique après près de quarante ans d’investissement), M. Coquelle avait fini par prendre du recul et même se retirer complètement de la scène politique, la santé et la famille le commandant...

Ce mardi soir, de énièmes problèmes cardiologiques (il devait de manière imminente subir une nouvelle opération) l’ont emporté dans sa soixante-seizième année.

Ayant prévenu qu’il ne souhaitait pas de cérémonie officielle dans sa chère ville de Rouvroy, un livre de condoléance devrait, néanmoins, dans les prochaines heures être ouvert en mairie. La date des funérailles d’Yves Coquelle reste encore à fixer.


Source : La Voix du Nord
Mercredi 8 avril 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article