Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Un hommage et une conférence pour Joseph Fontaine
Un hommage et une conférence pour Joseph Fontaine

Hier matin, les militants communistes étaient rassemblés devant la plaque commémorative de Joseph Fontaine, place Carnot, sur le mur de la boulangerie Mehdi Fournil.

Aux côtés, des communistes d'Hénin-Beaumont et des élus de l'opposition municipale héninoise, Eugène Binaisse, Geoffrey Gorillot et Stéphane Filipovitch, ainsi que de militants d'EELV, plusieurs élus et militants communistes des sections voisines dont Jean-Louis Fossier, conseiller municipal de Courrières, Gautier Weinmann, secrétaire de cellule de Leforest, Cathy Apourceau-Poly, conseillère régionale et Dominique Watrin, sénateur du Pas-de-Calais, avaient tenu à honorer la "première victime du fascisme", notre camarade Joseph Fontaine, abattu par des Camelots du Roi à l'occasion d'une contre-manifestation organisée par le comité antifasciste d'Hénin-Liétard le 11 avril 1934.

Alain Pruvot, président départemental de la Ligue des Droits de l'Homme et président de la section d'Hénin-Carvin était également présent, accompagné de plusieurs ligueurs, ainsi que Pierre Delforge, président des ACPG-CATM-TOE et veuves et Dorothée Fizazi, présidente du comité d'Hénin-Beaumont du Secours Populaire.

Après un dépôt de gerbe des militants d'EELV et du parti communiste, que j'ai effectué aux côtés de Danielle Rouzé, descendante de Joseph Fontaine et de Dominique Watrin, j'ai invité l'assistance à se rendre au local du PCF d'Hénin-Beaumont où j'ai prononcé une conférence sur l'affaire Joseph Fontaine et la marche vers le Front Populaire.

Attentive, l'assistance a relevé nombre de similitudes entre la situation de 1934 et celle d'aujourd'hui. Connaître notre histoire, c'est se donner les moyens de comprendre notre présent pour que le passé ne se reproduise pas...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article