Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Le pluralisme politique demande des actes, ça vaut aussi pour "Des paroles et des actes"

Jeudi 22 octobre, Marine Le Pen sera une nouvelle fois l'invitée de « Des paroles et des actes », l'émission politique phare de France 2. En 35 émissions depuis 2011, c' est la 5ème participation pour la dirigeante du FN. Avec, en plus, un traitement de faveur lui permettant de choisir ses contradicteurs.  A quoi joue France 2 ? David Pujadas doit cesser de dérouler le tapis rouge devant Marine Le Pen.

Les arguties de David Pujadas pour justifier cette nouvelle invitation ne tiennent pas une seule seconde. C'est bien une véritable entreprise de promotion de Marine Le Pen et de ses idées qui est aujourd'hui portée par France Télévision.

J'invite France 2 à faire preuve d'un peu plus d'éthique en respectant la pluralité des opinions et le débat démocratique.  Le Parti communiste demande que son secrétaire national et tête de liste régionale Île-de-France pour le Front de gauche, Pierre Laurent, soit l'invité dans une prochaine édition « Des paroles et des actes ». Le pluralisme politique demande des actes, ça vaut aussi pour DPDA.


Olivier Dartigolles,
Porte-parole du PCF
Conseiller municipal de Pau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

obsevydial 21/10/2015 10:47

Vous avez un manque de réalisme certain concernant votre poids dans la politique française !
Mais si l'invité était Pierre Laurent à des paroles et des actes çà ferait un sacré flop !
N'importe quel responsable de chaîne ne prendrait pas ce risque !
il vous faut être raisonnables dans vos exigences et réalistes dans vos propositions faites à vos camarades, si vous aspirez à obtenir les résultats électoraux et la notoriété de Marine LEPEN !

David NOËL 21/10/2015 10:54

Qu'en savez-vous qu'une émission avec Pierre Laurent ferait un flop ? Je pense moi que les résultats élevés obtenus par l'extrême droite sont le produit de la surexposition élevée de l'extrême droite dans les médias.