Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?

A Hénin-Beaumont, toutes les associations ne sont pas traitées à la même enseigne...

La LDH a ainsi été expulsée de son local dès l'arrivée au pouvoir du Front national en mars 2014.

Du côté des associations patriotiques, la FNACA, le Souvenir Français, les Gardes d'honneur de Lorette et les ACPG-CATM-TOE et veuves sont qualifiés dans un courrier de Steeve Briois de militants politiques avec qui le maire ne veut plus entretenir aucune relation au point de ne plus réunir le comité de coordination des sociétés patriotiques. Aucun élu de la majorité FN n'était présent à la dernière assemblée générale des ACPG et aucun élu de la majorité FN n'était présent non plus à la dernière assemblée générale de la FNACA, attaquée dans les colonnes du magazine municipal.

A l'inverse, d'autres associations sont choyées. C'est le cas de l'Union Fédérale des anciens combattants, l'UF, fondée en 1917 et dont l'emblématique président durant l'entre-deux-guerres n'est autre que René Cassin, rédacteur de la déclaration universelle des droits de l'homme et prix Nobel de la paix en 1968.

Marquée à gauche, proche du parti radical et de la SFIO comme l'a montré l'historien Antoine Prost dans sa thèse magistrale sur les anciens combattants, l'Union Fédérale affirme dans ses statuts qu'elle oeuvre pour : "la poursuite par des moyens pacifiques, de la lutte pour un idéal de LIBERTÉ, de JUSTICE et de DÉMOCRATIE ; la participation à toutes actions destinées à assurer la PAIX et la SÉCURITÉ INTERNATIONALE dans un climat de FRATERNITÉ et de COMPRÉHENSION HUMAINE ;" (article 2)

Choyée par la municipalité, l'Union Fédérale vient de se voir attribuer l'ancien local de la Ligue des Droits de l'Homme, rue Pasteur, sans que Serge Gomichon, son président ne trouve rien à redire. René Cassin doit se retourner dans sa tombe...

C'est Marine Le Pen elle-même qui a inauguré le local de l'Union Fédérale lors de la braderie de septembre, pour le plus grand ravissement de Serge Gomichon.

Il faut dire que Serge Gomichon a succédé à la tête de l'Union Fédérale à Clément Golka, colistier de Gérard Dalongeville désormais membre du groupe Front national au conseil municipal d'Hénin-Beaumont. Dès son arrivée à la tête de l'Union Fédérale héninoise, Serge Gomichon a eu droit à une belle page dans le magazine municipal héninois... Un traitement royal qui n'a pas été réservé à Henri Lemonnier quand il a pris la présidence du Souvenir Français. Deux poids, deux mesures...

Lors du rassemblement en soutien à Charlie Hebdo, alors que la plupart des associations patriotiques appelaient à manifester place de la République à l'appel de la LDH et dénonçaient à la fois les attentats et le climat de xénophobie, l'Union Fédérale a appelé au rassemblement organisé par la majorité Front national.

Les élus du Front national qui dénoncent mon appartenance à la LDH et ont reproché à mon épouse, alors présidente du Secours Populaire, d'avoir manifesté avec SOS Racisme ne trouvent manifestement rien à redire quand le président d'une association patriotique soutient ouvertement Marine Le Pen sur sa page facebook qui est un véritable condensé de ce qu'on trouve sur la fachospère : drapeaux français à toutes les sauces, défense des valeurs chrétiennes de la France contre l'invasion musulmane, dénonciation des migrants opposés aux SDF français, intox sur la disparition du christianisme remplacé par l'islam dans les programmes scolaires, caricatures racistes, on en passe et des meilleures... On est très loin des valeurs de René Cassin et on se demande ce que fait Serge Gomichon à l'Union Fédérale. Pour ne pas alourdir l'article, nous n'avons fait que dix captures d'écran. Nous aurions pu en faire plus. Elles se passent de commentaires... 

Avec une telle idéologie, rien d'étonnant à ce que Serge Gomichon soit en phase avec la municipalité d'extrême-droite lorsque Steeve Briois a fait poser un mur de gabions pour lutter contre les cambriolages résidence de Konin. C'est ce militant d'extrême-droite qu'on retrouve ainsi, interviewé par France 3 et présenté simplement comme un des responsables de l'association des voisins de la cité Konin pour faire le service après-vente de la politique sécuritaire du FN. 

On se souvient que le banquet du 8 mai, traditionnellement organisé par le Souvenir Français a été organisé cette année directement par la municipalité pour punir l'association d'avoir élu à sa tête Henri Lemonnier. Des anciens combattants viennent de nous adresser un courrier qui leur a été adressé par la municipalité : pour le 11 novembre, c'est désormais l'Union Fédérale qui organisera le banquet à la place du Souvenir Français. D'après nos informations, le mépris avec lequel la majorité FN traite les anciens combattants et les privilèges accordés à l'Union Fédérale choquent de nombreux anciens combattants.

Il est permis de se demander si l'Union Fédérale est au courant des prises de position de son représentant local. Nous invitons nos lecteurs à interroger les dirigeants de l'Union Fédérale sur cette question : UFAFACVG@wanadoo.fr

Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pourquoi l'Union Fédérale des anciens combattants est-elle tellement choyée par la municipalité ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yvette Machu 28/10/2015 06:59

J'ai été lire les articles, ça fait froid dans le dos, des propos pareil, ce sont vraiment des facistes, qui me font penser aux nasis pendant la guerre. Tout ceux qui se disent français de pure souche, faites votre arbre généalogique, vous risquez d avoir des surprises.