Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

D'après le secrétaire de la CGT Territoriaux d'Hénin-Beaumont, les élus du FN appelleraient les membres du bureau de la CGT pour leur demander de se désolidariser du tract qui vient d'être distribué aux agents héninois. 
Rien ne nous étonnera plus venant des frontistes qui ont tenté de la même manière d'obtenir l'éviction de l'ancienne présidente du Secours Populaire et du président du Souvenir Français. L'ingérence du FN, ça suffit ! Elle devrait être condamnée par tous les démocrates et par l'ensemble des responsables associatifs de la ville.

Non contents de tenter de déstabiliser un syndicat, le FN répond aux accusations de la CGT avec un tract signé de "la municipalité d'Hénin-Beaumont", c'est-à-dire un tract du Front national payé par les contribuables ce qui est absolument scandaleux.

Dans ce tract FN, le FN ne s'explique pas sur les raisons de l'éviction du juriste Edouard Blanc. Le FN ne s'explique pas sur le détournement du bulletin municipal en organe de propagande de la majorité FN contre la presse et contre l'opposition. Le FN produit une pseudo-attestation de la société ayant installé les caméras... qui dit que ces caméras n'auraient pas de zoom. La belle affaire !

Ce n'est pas qu'il y ait une fonction zoom sur les caméras de vidéosurveillance installées dans l'hôtel de ville qui est inadmissible, mais c'est que ces caméras aient été DEJA installées sans l'autorisation préalable de la préfecture et surtout sans avoir jamais consulté le personnel et sans avoir consulté le Comité Technique à ce sujet. Les agents municipaux veulent-ils être surveillés en permanence à leur poste de travail y-compris durant leur pause cigarette à l'arrière de la mairie ? Les délégués syndicaux présents au Comité Technique auraient dû valider le dispositif avant qu'il soit installé.

On apprend ce soir que le FN porterait plainte contre la Voix du Nord et contre Pascal Wallart... à qui le FN a refusé de répondre quand il a voulu les interviewer ! Encore ce matin, la Voix du Nord révèle que c'est la deuxième fois en une semaine que leur journaliste se voit interdire de couvrir une réunion publique.

Cette annonce de plainte du FN serait risible si elle n'était pas dramatique. Comme toutes les autres plaintes du FN, cette plainte illustre le harcèlement judiciaire constant que mène le FN depuis son arrivée en mairie contre tous les démocrates avec l'argent du contribuable... 

Au nom du Parti communiste, j'apporte tout mon soutien aux territoriaux de la CGT et à la presse qui essaie de faire son travail. 

Un véritable front doit se constituer entre organisations syndicales et associations expulsées d'Hénin-Beaumont, privées de subventions, qui ont vu leurs dirigeants intimidés par des élus FN ou insultés sur les réseaux sociaux.

J'appelle les contribuables héninois à protester contre le détournement de leurs impôts locaux utilisés pour éditer un bulletin municipal devenu un bulletin de propagande FN.

Avec mes collègues du groupe d'opposition, je suis à la disposition de tous ceux qui veulent résister à la chape de plomb qui s'abat sur notre ville.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article