Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Annulation du premier mai à Hénin-Beaumont : la CFTC et FO s'insurgent contre la décision de la mairie FN
Annulation du premier mai à Hénin-Beaumont : la CFTC et FO s'insurgent contre la décision de la mairie FN

Les organisations syndicales n'ont pas du tout apprécié l'annulation du premier mai par la municipalité FN héninoise qui, au prétexte de l'absence d'un syndicat (lequel ?), a décidé purement et simplement d'annuler la cérémonie de remise des cahiers de doléances par les syndicats.

Tout le monde aura compris que la vraie raison de l'annulation du premier mai réside dans la participation de Steeve Briois et de sa garde rapprochée au banquet-meeting du Front national organisé par Marine Le Pen. On ne peut pas être à la foi à Paris et à Hénin-Beaumont et le maire d'extrême droite manifeste par là son mépris pour les travailleurs d'Hénin-Beaumont et leurs organisations représentatives.

L'Union Départementale et l'Union Locale Force Ouvrière ont adressé un courrier à Steeve Briois pour s'insurger contre cette décision. Au nom de la CFTC, Claude Fauqueur, président d'honneur de l'Union Départementale de la centrale chrétienne a également condamné la décision du maire Front national.

Selon nos informations, les organisations syndicales ne resteront pas sans réagir et ont prévu d'être présentes malgré tout à Hénin-Beaumont le premier mai.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gromeleu 01/05/2016 08:26

vous êtes sérieux en parlant de "centrale chrétienne" !
La CFTC est un syndicat pas une organisation religieuse.

David NOËL 01/05/2016 20:17

Je n'ai jamais dit le contraire. La CFTC est un syndicat. Un syndicat dont les valeurs sont fondées sur la doctrine sociale de l'Eglise. C'est ce que dit l'article premier de ses statuts : "1.1. La Confédération se réclame et s'inspire dans son action, des principes de la morale sociale chrétienne." En 1964, quand la CFTC a voté majoritairement pour devenir laïque, changer de nom et prendre le nom de CFDT, une partie des membres de la CFTC ont voté contre et ont tenu à garder la référence chrétienne dans le sigle de leur syndicat. Je ne pensais pas que la périphrase de "centrale chrétienne" pour désigner la CFTC, qui est couramment utilisée par les journalistes, allait choquer quelqu'un...