Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Demain, je me rendrai pour la quatrième fois devant la XVIIe chambre du Tribunal Correctionnel de Paris pour un procès en diffamation que me font Steeve Briois, le maire FN d'Hénin-Beaumont et député européen et son adjoint et conseiller régional Bruno Bilde.
Les deux dirigeants frontistes me reprochent un communiqué de presse, paru sur mon blog et le site internet de l'Humanité, pour demander leur démission à la suite des révélations de la presse mettant en cause Steeve Briois dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Jeanne et Bruno Bilde dans le cadre de l'enquête du parlement européen sur les assistants parlementaires du FN. Patrick Le Hyaric, directeur de l'Humanité et député européen est également poursuivi pour diffamation en tant que directeur de la publication du site internet de l'Humanité, qui a publié mon communiqué de presse dans sa rubrique "le fil rouge".
C'est le quatrième procès que m'intente le FN, qui a engagé entre temps un cinquième procès contre moi.
A Hénin-Beaumont, l'opposition est un sport de combat... Mes collègues de l'opposition, Eugène Binaisse et Stéphane Filipovitch eux aussi attaqués en justice par le FN tout comme les journalistes de La Voix du Nord Hénin-Beaumont lynchés sur les réseaux sociaux et poursuivis en justice quand un de leurs articles déplaît au FN en savent quelque chose...
Pour l'instant, j'ai été relaxé dans deux des trois procédures que le FN avait intentées contre moi.
Pour le FN, l'usage des tribunaux a pour fonction de dissuader les adversaires politiques en utilisant contre eux l'arme économique.
Avec le soutien de la fédération communiste du Pas-de-Calais, je défendrai demain la liberté d'expression des blogueurs militants contre un parti d'extrême droite qui veut contraindre tous les démocrates au silence.
Au PCF, on ne lâche rien ! Les méthodes du FN ne m'effraient pas et renforcent au contraire ma détermination à combattre l'extrême droite.
Comme le disent joliment mes amis de Fakir, "à la fin, c'est nous qu'on va gagner !"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article