Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

  L'élection présidentielle en Autriche sonne comme un dernier avertissement

Le candidat indépendant écologiste Alexander Van der Bellen remporte dans un mouchoir de poche les élections présidentielles en Autriche, contre le candidat d’extrême-droite Norbert Hofer. Le PCF salue le choix du peuple autrichien et la victoire de Van der Bellen contre le candidat du FPÖ. Il partage le soulagement des progressistes en Autriche et en Europe d’éviter, in extremis, l’accession de l’extrême-droite à la tête d’un État pour la première fois en Europe depuis 1945. Ce résultat du FPÖ ne peut être banalisé.

Ce scrutin est peut-être le dernier avertissement avant que l’extrême-droite ne soit en mesure de s’emparer de leviers de pouvoirs décisifs en Europe. Après la percée d’afD aux élections régionales allemandes, et celle de l’extrême-droite aux élections législatives slovaques, et vu le niveau du Front national en France, ces élections montrent que les sentiments xénophobes et de repli identitaire travaillent une large part des populations européennes. L'Union Européenne porte une lourde responsabilité. Il faut rompre avec l'austérité et l'autoritarisme.

L’heure est à la mobilisation de de toutes les forces de progrès pour répondre aux urgences démocratiques et sociales en Europe. Quand, comme en Autriche, un chancelier social-démocrate gouverne avec la droite pour légitimer le discours de l’extrême-droite, cette dernière en tire des profits immédiats. L’heure est à la construction de politiques qui s’appuient sur la justice, la solidarité et sur l’impératif de souveraineté des peuples.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article