Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Pourquoi le syndicat FO des Territoriaux a boycotté le dernier Comité technique
Pourquoi le syndicat FO des Territoriaux a boycotté le dernier Comité technique

Le Comité Technique, instance de dialogue social qui regroupe notamment le maire, la DRH et les représentants du personnel, devait se tenir le 29 septembre dernier. Le syndicat FO des Territoriaux a refusé de s'y rendre et s'en est expliqué dans une lettre ouverte distribuée aux agents.

Sous le mandat d'Eugène Binaisse, Steeve Briois siégeait au Comité Technique, la municipalité précédente considérant que les sièges attribués aux élus devaient être répartis à la proportionnelle et qu'il était normal que l'opposition ait un siège.

Depuis l'arrivée au pouvoir de Steeve Briois, l'opposition a été exclue du Comité Technique, Bruno Bilde ayant expliqué en commission municipale qu'il s'agissait d'une vengeance contre les élus de gauche de l'agglo... Petit et mesquin à l'image de l'adjoint aux affaires juridiques et véritable maire-bis d'Hénin-Beaumont.

Heureusement, les élus de l'opposition sont informés de ce qui se passe au Comité Technique. Le précédent Comité Technique s'est tenu le 30 juin, de 10h30 à 14h, soit 3h30 de réunion. En effet, les instances consultatives du personnel ont lieu pendant les heures de travail.

Or, le Comité Technique prévu le 29 septembre dernier était convoqué à 16h. Comme Franck Mayeux, le secrétaire de FO, l'explique dans sa lettre ouverte distribuée aux agents de la mairie, un Comité Technique convoqué à 16h n'a aucune chance de se terminer à 17h et devra donc déborder en dehors du temps de travail.

Surtout, la majorité Front national fait tout pour cacher ce qui se dit au sein du Comité Technique.

Le Comité Technique du 17 mars a donné lieu à un compte-rendu de 12 pages. Celui du 30 juin a été réduit à 8 pages et les interventions des représentants syndicaux n'y apparaissaient plus. Malgré l'opposition des syndicats qui souhaitaient informer avec le plus d'exactitude possible les agents de la ville, Steeve Briois a décrété que les compte-rendus du Comité Technique ne comporteraient plus le verbatim des interventions des représentants du personnel, mais se présenteraient sous la forme d'un simple relevé de décisions.

C'est aussi pour cette raison que FO a décidé de boycotter le Comité Technique où la démocratie sociale est de plus en plus réduite et bafouée par le Front national.

Le groupe Agissons Unis pour Hénin-Beaumont apporte évidemment son soutien aux agents municipaux qui sont nombreux à se plaindre des agissements antidémocratiques de Steeve Briois et de ses élus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gobert rene 14/10/2016 14:35

Bonjour, à tout les camarades du soutien, beaucoup de nos camarades CGT sont sous la pression du 5 adjoints nomer bilde. Manipulateur. menteur. Et harcelé les agents .
Je vous en passe d autre une atmosphère délétère.
De l'embauche à tout va. Blocage des carrières. .Le blocage du dialogues sociale.
Pression et répression, avertissement , sanctions disciplinaires , révocation de 3 agents.
Amitié René.
Secrétaire général de la CGT