Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Une nouvelle mobilisation pour empêcher l'expulsion du Secours Populaire
Une nouvelle mobilisation pour empêcher l'expulsion du Secours Populaire
Une nouvelle mobilisation pour empêcher l'expulsion du Secours Populaire
Une nouvelle mobilisation pour empêcher l'expulsion du Secours Populaire
Une nouvelle mobilisation pour empêcher l'expulsion du Secours Populaire

Des dizaines de personnes étaient rassemblées, hier matin, devant les locaux du Secours Populaire, pour empêcher l'expulsion de l'association caritative. 

On se souvient qu'au printemps dernier, la municipalité frontiste d'Hénin-Beaumont avait exigé que l'association lui rende les clés du local qu'elle occupe îlot Carnot, sans faire aucune proposition de relogement.

Dorothée Fizazi, la présidente du comité local, s'était étonnée de n'avoir aucune proposition de relogement pour son association alors qu'elle vient en aide chaque mois à une centaine de bénéficiaires de l'aide alimentaire.

A l'époque, la municipalité avait répondu que l'association n'aurait pas de nouveau local en raison du vote d'abstention des six élus de l'opposition républicaine lors du conseil municipal sur les conventions entre la ville et les associations qui devaient occuper la maison des associations, cité Darcy. Un amalgame plutôt curieux qui sent très fort la mesure de rétorsion politique contre une présidente d'association qui, par ailleurs, est engagée politiquement.

Déjà, la mobilisation des bénévoles du Secours Populaire et de leurs soutiens avait permis de faire échec à l'expulsion du SPF de son local. De son côté, la CAHC avait annoncé qu'elle réfléchissait à une solution de relogement.

Vendredi dernier, Serge Décaillon, président du SPF du Pas-de-Calais, a reçu un coup de fil de la mairie d'Hénin-Beaumont lui demandant de rendre les clés du local ce lundi 31 octobre, à 9h, à Gérard Moisan, directeur de cabinet de Steeve Briois.

Le communiqué du SPF 62, relayé sur les réseaux sociaux et dans la presse, a fait reculer la municipalité qui explique sur sa page facebook qu'il n'avait jamais été question de reprendre les clés du local et met en cause l'agglo pour ne pas avoir trouvé un local assez vite ! Confondant de mauvaise foi ! Si la mairie ne souhaitait pas reprendre les clés du local, pourquoi avoir appelé vendredi le secrétaire départemental du SPF 62 et lui demander de rendre les clés du local au directeur de cabinet de Steeve Briois ?

Hier matin donc, des dizaines de bénévoles des comités voisins (Billy-Montigny, Rouvroy, Annay-sous-Lens, Montigny-en-Gohelle), mais aussi les élus de l'opposition (Eugène Binaisse, Marine Tondelier, Stéphane Filipovitch, Geoffrey Gorillot et David Noël), le député Philippe Kemel, le sénateur Dominique Watrin, le maire d'Avion Jean-Marc Tellier, le maire de Montigny-en-Gohelle Bruno Yard, le maire de Sallaumines Christian Pedowski, Valérie Cuvillier, première adjointe et maire par interim de Rouvroy, Hervé Poly, premier secrétaire de la fédération communiste du Pas-de-Calais, entouré de nombreux militants communistes, en tout, plus d'une soixantaine de personnes étaient rassemblées pour apporter leur soutien au Secours Populaire et à sa présidente, Dorothée Fizazi, attaquée par le Front national à coups de communiqués sur les réseaux sociaux. 

Serge Décaillon et Dorothée Fizazi ont rappelé leur détermination à venir en aide aux plus défavorisés, quelle que soit leur origine, comme ils l'ont toujours fait, malgré toutes les chartes anti-migrants que pourra inventer l'ignoble maire d'Hénin-Beaumont. Alors que l'hiver arrive, le Secours Populaire d'Hénin-Beaumont continue ses collectes de vêtements, ses activités pour Halloween et vient en aide aux SDF. Actuellement, quatre SDF héninois sont aidés par le comité local. Une belle leçon pour les démagogues xénophobes qui opposent systématiquement "les migrants" et "nos SDF" : au Secours Populaire, on n'oppose les misères les unes aux autres, on combat la misère et on vient en aide à tous ceux qui en ont besoin ! C'est ce qu'on appelle la solidarité...

Commenter cet article