Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Sortie du film "Chez nous" : quand Steeve Briois fait honte à notre ville en insultant l'actice Catherine Jacob

Avant même de l'avoir vu, Steeve Briois sait déjà qu'il ne va pas aimer le prochain film du réalisateur belge Lucas Belvaux, "Chez nous", avec Emilie Dequenne, André Dussolier et Catherine Jacob. 

Le film, qui doit sortir le 22 février 2017, raconte comment une jeune mère célibataire (incarnée par Emilie Dequenne) infirmière à domicile entre Lens et Lille est approchée pour devenir candidate du Bloc patriotique, un parti d'extrême droite qui prospère dans une région en crise touchée par la désindustrialisation, dans la ville d'Hénard.

C'est l'actrice Catherine Jacob, dont tout le monde se souvient pour ses rôles dans "La vie est un long fleuve tranquille" et dans "Tatie Danielle", qui joue la présidente d'un parti d'extrême droite qui cherche à se dédiaboliser.

Evidemment, le film de Lucas Belvaux, tourné dans le Pas-de-Calais, traite, sur un mode fictionnel, de la montée du Front national dans notre région et la ville d'Hénard est une métaphore transparente, ne serait-ce que par la sonorité, de Hénin...

Furieux de l'image xénophobe que la bande-annonce laisse deviner de son parti, Steeve Briois a commenté le film en le traitant de "navet" et en injuriant l'actrice Catherine Jacob, traitée de "pot à tabac".

Le maire d'Hénin-Beaumont fait honte à notre ville ! Au nom du Parti communiste, je déplore sa propension à insulter les chanteurs et les comédiens qui lui déplaisent.

On se souvient qu'en juillet 2009, Steeve Briois s'en était pris à Dany Boon.

En juin 2013, Steeve Briois récidivait en s'en prenant cette fois à Yvan Le Bolloc'h, qualifié de "militant politique d'extrême gauche", "néo nanti", qui, "à défaut d'être aussi drôle que son personnage de Jean-Claude Convenant" en partage "le sens de la loose".

En mars 2014, c'est Christopher Szczurek, l'adjoint à la culture, conseiller départemental FN et qui est l'un des bras droits de Steeve Briois qui dénigrait les danseurs du clip "Ma colère", de Yannick Noah, traités de "sagouins".

Steeve Briois s'attaque maintenant à Catherine Jacob avec une attaque particulièrement odieuse sur le physique. Ce genre d'attitude déshonore le maire d'Hénin-Beaumont et salit notre ville.

Steeve Briois et son adjoint à la culture peuvent bien prétendre qu'ils défendent la culture et parader, tout sourire, en photo sur le facebook de la ville au concert de Jean-Luc Lahaye ou au concert de Chantal Goya, personne n'est dupe de leur sectarisme, de leur intolérance et de leur absence d'une véritable politique culturelle pour notre ville.

Commenter cet article

draisy 03/01/2017 17:58

vraiment un commentaire d'une rare élégance , pas étonnant dans la bouche de btiois ! quelle honte !!!