Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Le PCF va publier mardi matin un texte pour "hausser le ton" et proposer un "pacte majoritaire à gauche" destiné à "remettre quelque chose de positif à l'horizon", alors que Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon ne parviennent pas à s'entendre.

Outre une "adresse au peuple de France" sur le risque d'une victoire du Front national, le Parti communiste annoncera un calendrier de rencontres, dès cette semaine, avec Jean-Luc Mélenchon - que le parti continue à soutenir à la présidentielle -, Benoît Hamon, candidat PS et Europe Ecologie-Les Verts, a précisé lundi Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF.

Il s'agit de "proposer un pacte majoritaire à gauche, où nous pourrions, au delà de nos débats, nous entendre sur l'essentiel : la VIe République, une Loi Travail pour le XXIe siècle, la relance industrielle articulée à la transition écologique et la sortie de l'Europe de l'austérité", a-t-il résumé.

"Ce sera un premier levier pour les législatives et ça mettrait du vent dans les voiles", a-t-il estimé, souhaitant que "chemin faisant, on regarde si on peut qualifier un candidat au second tour de la présidentielle".

A propos de la rupture qui a semblé se consommer ce weekend entre le candidat socialiste et celui de La France insoumise, il a assuré "comprendre qu'aucun des deux n'acceptent" aujourd'hui de se retirer.

"Ca n'a aucun sens de le leur demander, il faut repartir sur un chemin positif de rassemblement à gauche car le spectacle du weekend où chacun se renvoie la patate chaude crée du désarroi", a analysé M. Dartigolles.

Il a précisé que le PCF se placerait dans un rôle de médiateur, disant "qui et quand" il rencontrerait et donnant "la nature exacte de la réponse donnée, en toute transparence".

Source : Public Sénat (avec AFP)
Lundi 20 février 2017

Commenter cet article