Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par LDH

Violences policières à Aulnay-sous-Bois, la justice doit passer !

Une nouvelle fois, un contrôle de police effectué auprès d’un jeune habitant de quartier populaire a connu une issue particulièrement violente. Jeudi 2 février, à Aulnay-sous-Bois, en fin de journée, les policiers ont procédé à l’arrestation d’un jeune homme durant laquelle des violences ont été commises. Celles-ci ont eu pour conséquence l’hospitalisation de ce dernier, blessé à coups de matraque et victime d’atteintes corporelles très importantes.

De leur côté, les quatre policiers impliqués ont été mis en examen, trois pour « violences volontaires avec arme par personnes dépositaires de l’autorité publique » et le dernier pour viol, malgré la tentative du parquet de sous-qualifier les faits. Néanmoins, ils ont tous été laissés en liberté.

La LDH constate, une nouvelle fois, les conséquences des contrôles d’identité menés dans des conditions contestables. L’importance des blessures infligées telles que relatées par la presse évoque une violence délibérée et inadmissible. L’enquête judiciaire en cours doit permettre d’établir les faits, être l’objet d’un traitement impartial et aboutir à ce que justice soit faite.

Paris, le 6 février 2017.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

666respectréciproque5 23/09/2018 18:20

Yann Moix soulève le problème des incivilités et des violences policières dont peuvent être victimes des personnes parfaitement respectables et auxquelles RIEN ne peut être reproché.C'est de cela qu'il est question:cela n'est pas acceptable.Cette situation dont de nombreux citoyens et citoyennes ont fait la malheureuse expérience était très marginale il y a quelques décennies.Les rapports entre citoyens et gardiens de la paix était souvent correcte et basée sur un respect réciproque.Pourquoi s’est-elle à ce point détériorée ?Pourquoi le citoyen lambda a-t-il + peur des gardiens de la paix que des voyous ?Pourquoi cette situation connue de millions de citoyens français n’est-elle pas traitée par des politiciens fatigués et fort peu utiles à leur pays ?Pourquoi cette situation n’est-elle pas présentée pour ce qu’elle est :un tabou et un scandale ??