Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Coup de chaud pour Bruno Bilde...

Inénarrable Bruno Bilde... Le député de Liévin et président du groupe FN au conseil municipal héninois passe un été bien difficile.
Ridiculisé à la suite des révélations sur la mythomane Sophie Fessard, prétendue victime des attentats de Nice à qui il a donné la parole au conseil municipal du 30 juin dernier dans le but de culpabiliser le groupe d'opposition, Bruno Bilde a envoyé coup sur coup deux droits de réponse à la Voix du Nord les 21 et 30 juillet pour prétendre contre toute évidence qu'il ignorait ce que dirait Mme Fessard.
Qui croit encore le pitoyable acolyte de Steeve Briois ?
Tout le monde a bien compris la manoeuvre, visant à émouvoir l'assistance et à discréditer l'opposition de gauche suspectée de laxisme face au terrorisme.
Nous ne sommes pas "laxistes". Nous considérons que c'est à l'Etat d'assurer la sécurité publique, que les communes n'ont pas à le faire à la place de l'Etat, que les contribuables n'ont pas à payer deux fois et que jusqu'à preuve du contraire, les policiers municipaux ne sont pas sensés se substituer au GIGN...
Notre position politique est cohérente et logique, n'en déplaise à Bruno Bilde et à la mythomane Sophie Fessard.

Bruno Bilde a un autre motif de mécontentement. La loi sur la moralisation de la vie politique pourrait rendre inéligible les personnes condamnées pour provocation à la haine raciale.
Inacceptable pour Bruno Bilde qui hurle au délit d'opinion dans un communiqué publié sur sa page facebook et défend le droit pour des racistes condamnés par la justice de se présenter aux élections. Au moins, avec Bruno Bilde, les choses sont claires...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article