Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les parents d'élèves de l'école Michelet s'adressent au maire

Les parents d'élèves de l'école Michelet sont mécontents, et on les comprend. Dans un courrier adressé au maire d'Hénin-Beaumont en date du 4 septembre, les membres de l'Association des Parents d'Elèves de l'école Michelet regrettent qu'en raison des travaux du restaurant scolaire, leurs enfants scolarisés à l'école Michelet doivent faire 20 minutes de route pour se rendre à pied, avec leurs animateurs, au restaurant scolaire du centre ville. La pause méridienne des élèves se retrouve donc amputée de 40 minutes aller-retour de temps de trajet.

Pour des raisons de sécurité, les parents d'élèves réclament à la mairie la mise à disposition d'un bus pour emmener les élèves demi-pensionnaires à la cantine. 

Leur demande est tout à fait légitime et le PCF appelle la municipalité à y répondre favorablement.

Mais quand on n'a pas de réponse à apporter, on tire sur le messager... C'est exactement ce qu'a fait Steeve Briois, en publiant sur sa page facebook et sur la page facebook officielle de la ville un communiqué violent qui s'en prend la présidente de l'APE, Virginie Frican, accusée d'avoir diffusé ce courrier de l'APE sur les réseaux sociaux.

Dans ce type de situation, la médiatisation est la clé du succès. Si Virginie Frican, comme le pense Steeve Briois, a diffusé ce courrier sur les réseaux sociaux, elle a eu bien raison de le faire. En règle générale, une lettre au maire transmise à la presse et diffusée sur les réseaux sociaux reçoit une réponse beaucoup plus rapide.

En s'attaquant violemment à Virginie Frican, c'est l'Association des Parents d'Elèves que Steeve Briois et le FN veulent déstabiliser. Comme ils l'ont déjà fait avec d'autres associations, l'objectif est d'isoler les responsables associatifs et les bénévoles hostiles au FN et de provoquer un putsch au sein de l'association amenant à sa tête une équipe 100 % pro-FN. La manoeuvre est grossière. Nous la dénonçons, nous apportons notre soutien à Virginie Frican et nous appelons l'équipe de l'APE à ne pas se laisser impressionner par les méthodes d'intimidation et de pression de l'équipe municipale FN. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article