Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Condamnation de René Gobert : qui condamnera les provocateurs ?

René Gobert vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Béthune à deux mois de prison avec sursis en raison de messages injurieux et menaçants publiés sur sa page facebook.

Steeve Briois s'en réjouit et attaque l'opposition municipale, qui serait, prétend-il, "moralement responsable".

De qui se moque Steeve Briois ?

René Gobert a eu tort, assurément, de poster les messages qu'il a postés et il le sait.
On a toujours tort de répondre à la provocation.

Mais si René Gobert a franchi une limite en répondant aux provocations, la faute en incombe aux minables élus FN retranchés lâchement derrière l'anonymat de la Voie d'Hénin, qui, des semaines durant, ont traité René Gobert de "Judas", de "traître", de "paresseux" et d'"alcoolique" avant de gravement salir la propre fille du syndicaliste CGT.

Oui, René Gobert a eu tort de céder à la provocation. Certains des propos qu'il a tenus sont difficilement défendables. Mais qui condamnera les minables individus, pourtant facilement reconnaissables, qui l'ont poussé à bout ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article