Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Aux commémorations du 11 novembre
Aux commémorations du 11 novembre

Ce samedi matin, je me suis rendu aux commémorations du 11 novembre, aux côtés de ma collègue Marine Tondelier. Malgré la pluie, élus et membres des associations patriotiques étaient présents, devant les monuments aux morts de Beaumont et du cimetière centre pour entendre la lecture du message de la secrétaire d’État aux anciens combattants, lu par le colonel Ronfort.

Les musiciens de l'école municipale de musique étaient présents, ainsi que les enfants de l'école Blum qui ont déposé des œillets.

Je représentais l'ARAC, l'Association Républicaine des Anciens Combattants, qui célèbre son centième anniversaire.

A bien des égards, l'année 1917 a été le tournant de la guerre : refus de combattre des soldats découragés après la catastrophique et meurtrière offensive "Nivelle" du Chemin des Dames, intervention américaine, révolution russe... La mémoire des mutineries de 1917 et de leur répression reste vive, même si c'est au début de la guerre que les fusillés pour l'exemple ont été les plus nombreux.

Avec le soutien d'une partie des membres des associations patriotiques, j'ai porté, au conseil municipal, une motion pour la réhabilitation des fusillés pour l'exemple. De nombreuses communes et des conseils généraux ont adopté ce type de motion. Je déplore que la municipalité d'Hénin-Beaumont ait multiplié les manœuvres dilatoires pour ne mettre à l'ordre du jour la motion que je voulais présenter en conseil municipal. Ces manœuvres honteuses sont la démonstration qu'il est impossible de travailler et de présenter un texte en conseil municipal, la majorité méprisant le travail des élus de l'opposition.

L'attitude de la majorité FN est tout simplement honteuse et démontre l'absence de respect de ces gens pour le monde combattant.

Avec le soutien des associations d'anciens combattants, je représenterai une nouvelle fois ma motion pour la réhabilitation des fusillés pour l'exemple de la Première Guerre mondiale. Quelle excuse trouveront-ils, cette fois, pour ne pas la voter ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article