Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Conseil municipal : quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup...

La dernière publication du groupe majoritaire héninois, publiée à la fois sur la page facebook de Steeve Briois et sur la page officielle de la ville d'Hénin-Beaumont est à vomir. Dans aucune autre commune de France, la page officielle d'une commune ne sert à insulter les opposants du conseil municipal.
Nous sommes qualifiés de "radicalisés", et de "réprouvés", animés par "l'aigreur" et la "haine" qui passeraient leur temps à insulter les élus de la majorité et qui mépriseraient les habitants, pour avoir refusé de prendre part au vote sur un budget que nous avons reçu le mardi pour le vendredi !
Encore un peu et on nous traiterait de terroristes !

N'ayant pas pu participer au conseil municipal pour des raisons professionnelles, j'ai regardé, après coup, l'enregistrement facebook live de ma collègue Marine Tondelier qui a dû subir pendant 5h20 les interruptions, les insultes et les éructations de Bruno Bilde et de Steeve Briois. Méprisants et puérils, les élus d'extrême droite se sont mis à se lever et à bavarder pendant les interventions, claires et argumentées, de mon collègue Stéphane Filipovitch.
Eugène Binaisse a été insulté - comme à chaque fois - qualifié par le maire de "funeste personnage".
Je l'assure de mon complet soutien. Eugène Binaisse a une dignité, une probité, une sincérité, un attachement à sa ville que n'auront jamais Steeve Briois et sa sombre clique de fachos racistes qui édifient des crèches de Noël, votent des chartes anti-migrants, s'attaquent à la LDH et à la FNACA et limitent le droit de grève tout en réduisant le nombre de représentants syndicaux au comité technique.

Notre groupe n'a pas pris part au vote du budget. Comme le dit le proverbe, "quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup...". Aucun élu digne de ce nom ne peut se prononcer sur un budget quand on reçoit des documents budgétaires le mardi pour le vendredi, avec possibilité de déposer des amendements jusqu'au mardi soir !
Des loups, il y en avait plein le budget et mes collègues, avec brio, en ont soulevé plusieurs, sur les investissements, l'absence de baisse des impôts alors que la commune en aurait les moyens, ou encore l'augmentation du budget de fonctionnement.

Je ne doute pas que la sinistre clique brun-marine nous insultera encore dans les colonnes du prochain magazine municipal.
Ces individus qui font honte à notre ville finiront par être balayés le jour où les Héninois et Beaumontois se réveilleront.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article