Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Fêtes champêtres et fête nocturne : un habitant du quartier du parc public nous écrit

Nous avions publié l'année dernière le commentaire d'un habitant du quartier à propos des fêtes champêtres et de l'inauguration du parc public de la rue Elie Gruyelle. Cet article avait fait réagir la municipalité qui avait cru bon de publier un communiqué nous accusant de salir la ville et de dénigrer le parc public et l'école municipale de musique auquel l'auteur de l'article avait réponduDepuis l'année dernière, la situation a empiré et cet habitant nous livre à nouveau son expérience des fêtes champêtres estivales qui gênent tout le quartier du parc public pour faire plaisir à une petite cour de supporters de la majorité municipale.

Hénin, l’enfer !

Quartier du parc public : Toute la semaine, bruits des travaux pour le nouveau bus dès 7h du matin et cela depuis plus d’un an ! (avec cette « gentille » note du maire : que ce n’est pas lui le fauteur de trouble et que pour toutes réclamations voir tel numéro de téléphone).
Et le dimanche, qui pourrait être calme et reposant c'est la  fête dite champêtre dans le minigolf avec ses « boumboums » pour à peine 30 personnes. Ce qui fait intense comme bruit proportionnellement au nombre de personnes présentes). 
Merci à ce maire à qui nos demandes de faire cesser ce tintamarre du dimanche ne sert à rien ! Mais il en rajoute ce maire pour nous désespérer ! Maintenant il prépare son « nocturne fête champêtre » (dont j’ai reçu dans la boîte à lettres un « rappel » au cas où ils auraient un manque de participants. (car à part SES « convaincus », qui d’autres ?) pour les « autres » c’est l’indifférence, c’est bien çà le drame d’ailleurs.
Le problème qui s’ajoute à ces « fêtes » est que, quelques jours avant, c’est le grand branle-bas, des tondeuses, des ratiboiseuses, épandeuses pour que SON peuple soit content. Juste à côté les trottoirs sont toujours aussi défoncés cause à de vieilles souches d’arbres qu’il a arrachés ! Mais comme disait ma voisine qui devient folle du bruit qui nous environne : je n’ai jamais eu mes trottoirs si propres ! Ainsi ce maire astique les jambes de bois !
Pas un seul jour où dès 7h00 du matin un moteur se met en route ! Relayé vers 8h par les laveuses de trottoirs, puis par les gazonneuses et les tondeurs de haies sans compter le repousseur de feuilles mortes... L’enfer au paroxysme pour ce coin-là soit propre pour SES fêtes à TRENTE participants.
Mais il est où ce maire pour écouter ce que vivent les riverains de ce quartier réputé, AVANT LUI, pour son calme ? Beau saccage ! J’espère que SON conseil de quartier en a pris bonne note !
Nota : n’a-t-il pas dans SON journal « Hénin c’est vous » parlé du bruit et des PV qui nous menacent au cas où notre musique ou notre tondeuse serait bruyante. Ça ne le concerne donc pas, lui ? Mais au cas où ça lui arriverait, il est vrai qu’il est protégé par le statut de « non payant des frais de justice » qu’il s’est octroyé à nos frais.

A ceux qui s’y connaissent : peut-on porter plainte contre ces bruits récurrents, persistants contre l’instigateur de ce tintamarre permanent ?
J’écris anonymement. J’en connais quelques-uns qui ne s’en remettent pas financièrement d’avoir osé contester à nom dévoilé ses actions à ce maire et ses « collabos » aux ordres. C’est ce qu’il appelle la démocratie !
Chut : la ville dort. Elle est même profondément endormie, me semble-t-il. Gare au réveil...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article