Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Maryse Poulain s'est-elle fait taper sur les doigts ?

Maryse Poulain s'est-elle fait taper sur les doigts ? Adjointe aux affaires scolaires et conseillère départementale RN, Maryse Poulain est un des piliers de l'équipe Briois et a toujours été parfaitement loyale à Steeve Briois.

Sauf que Mme Poulain, qui était déjà conseillère d'opposition sous la précédente mandature est une femme courtoise qui n'apprécie apparemment pas plus que ça le comportement agressif, les interruptions et les violentes attaques de Bruno Bilde contre les élus d'opposition à chaque conseil municipal. Et on ne parle pas des invectives de Jean-Robert Havet... Jamais Eugène Binaisse, sous la précédente mandature, ne s'est comporté envers les élus d'opposition comme le fait aujourd'hui le RN.

Vendredi midi, à l'issue du conseil municipal, Maryse Poulain est donc allée, avec courtoisie, dire à mon collègue Geoffrey Gorillot qu'elle n'appréciait pas les dérapages verbaux de ses collègues. Geoffrey Gorillot l'a invitée à le dire publiquement, en séance, plutôt qu'en aparté à la fin de la séance du conseil.

Hier, sur sa page facebook, Geoffrey Gorillot relatait cet épisode significatif.

Aussitôt, le collaborateur de cabinet du maire, Anthony Garénaux, lui a demandé de faire paraître un droit de réponse de Mme Poulain. La mention d'une discorde dans l'équipe RN n'a visiblement pas plu à Steeve Briois et Bruno Bilde, qui auront probablement tapé sur les doigts de Maryse Poulain et l'obligent à écrire un droit de réponse.

Nous le disons ici à cette élue RN : être courtoise quand son chef ne l'est pas, ce n'est pas faire preuve de déloyauté. Condamner l'impolitesse de son chef, ce n'est pas non plus faire preuve de déloyauté. Par contre, accepter de se faire taper sur les doigts et de se faire dicter un droit de réponse, c'est la preuve que quelque chose ne va pas dans cette équipe municipale et que Mme Poulain devrait peut-être réfléchir à la manière dont on la traite... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article