Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

A "absentéiste", absentéiste et demi...

Dans la dernière tribune du magazine municipal, la majorité RN fustige mon "absentéisme" en conseil municipal.

J'assume totalement de ne pas déposer d'autorisation d'absence pour assister à un conseil municipal en pleine journée quand j'ai cours. Cela s'appelle du professionnalisme. Les conseils municipaux doivent avoir lieu dans la soirée, comme cela se fait dans presque toutes les communes, afin de permettre la participation du plus grand nombre d'élus.
Si j'ai une autorisation d'absence à déposer de manière exceptionnelle, je préfère le faire pour un séminaire doctoral que pour un conseil municipal.

Remettant en cause mon professionnalisme, la majorité RN prétend que je délaisserais le conseil municipal alors que je participerais à plein d'événements "gauchistes" en pleine semaine.
Première nouvelle ! Où ça ? Quand ça ?

Je suis enseignant en collège depuis près de quinze ans. Je travaille à temps plein. Contrairement aux élus majoritaires qui sont indemnisés, cumulent les mandats et vivent de la politique, je ne touche pas un euro de mon engagement politique qui me vaut attaques personnelles et procès de la clique de harceleurs fascistes qui règne en mairie.

En parlant d'indemnités, Christopher Szczurek et Aurélia Beigneux touchent une indemnité de plus de 2000 euros par mois comme conseillers départementaux. A ce titre, ils sont censés siéger dans les conseils d'administration des collèges du canton d'Hénin-Beaumont 2.
Depuis le mois d'octobre, je siège au C.A. de mon collège sur une liste d'union comme militant CGT. Je ne les ai jamais vus...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article