Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Concours Miss Héninois : la majorité RN prise en flagrant délit de mensonge dans le magazine municipal

Le 12 mars dernier, je suis intervenu en commission municipale pour regretter que la ville d'Hénin-Beaumont accueille le concours Miss Héninois.
Je n'ai évidemment absolument rien contre les participantes, mais j'estime, comme le note l'association "Osez le féminisme !" sur laquelle je me suis appuyé pour préparer mon intervention que le concours Miss France est un concours sexiste et dégradant.

Par ailleurs, quitte à être qualifié de "puritain" (c'est le terme que m'a renvoyé Christopher Szczurek lors de cette commission municipale), je trouve illogique de s'engager dans des motions contre les pesticides en raison de leur dangerosité et d'inscrire dans une délibération de conseil municipal qu'une table de 10 personnes avec champagne au concours Miss Héninois reviendra à 120 €. Je n'ai rien contre les viticulteurs, mais si notre commune combat l'utilisation des pesticides - et elle a raison de le faire - il faut aussi combattre la vente d'alcool, qui est autrement plus néfaste pour la santé que les pesticides. Dès lors, il me paraît inacceptable qu'un tarif pour une réservation de tables avec boissons alcoolisées figure dans une délibération de conseil municipal. C'est la position que j'ai exposée en commission municipale, dans une intervention que j'avais pris la précaution d'enregistrer.

Mon intervention paraissait claire, mais j'ai découvert la semaine dernière la tribune de la majorité municipale RN publiée sur la page facebook de la ville et dans le bulletin municipal qui est distribué depuis hier qui m'accuse de "sexisme" pour avoir osé critiquer ce concours et me qualifie d'"opposant le plus macho de l'agglomération".

Les bras m'en tombent.

Un peu plus loin, mes collègues et moi sommes jugés "dangereux", "haineux" et "inquiétants" parce que nous n'avons pas voté le budget de la ville...

C'est plutôt bon signe d'être insulté tous les mois par cette équipe municipale d'extrême droite xénophobe dans leur torchon de propagande. Si un jour Steeve Briois et ses amis se mettent à dire du bien de moi, il faudra commencer à s'inquiéter...

Les lecteurs du magazine municipal doivent cependant savoir que tout ce qui est écrit par le RN dans ce bulletin de propagande est mensonger, comme l'illustre cette grotesque accusation de sexisme employée par la majorité vis-à-vis de moi. Ne croyez pas un mot de ce qu'ils disent !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article