Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Après René Gobert, l'ex secrétaire de la CGT Territoriaux d'Hénin-Beaumont rétrogradé, puis suspendu et sous le coup d'une procédure de révocation de la fonction publique pour avoir dénoncé la vidéosurveillance en mairie dans un tract CGT et auprès de la Voix du Nord, le juriste Édouard Blanc, qui avait rejoint la CGT et dont le contrat n'a pas été renouvelé, l'ancien photographe du service communication Christophe Blanquart mis à pied pour avoir dénoncé la vidéosurveillance en mairie dans une interview parue dans un livre documentaire photo, Ahmed Nacer, l'ancien directeur des affaires financières, également syndiqué à la CGT, également placardisé de manière irrégulière, on apprend dans la Voix du Nord que Bruno Rible, l'ancien directeur des services techniques, passait devant le Tribunal Administratif vendredi dernier pour des faits de rétrogradation abusive et de harcèlement moral.

La liste s'allonge...

Bruno Rible, raconte l'article, n'a reçu sa convocation pour un entretien préalable que la veille de son entretien !
Quelle sorte d'entreprise se permettrait ce genre de méthode, en totale violation du droit du travail ?

Pour avoir dénoncé les méthodes autoritaires, répressives et qui relèvent du harcèlement de la mairie RN et fustigé les méthodes de patron-voyou du maire RN, je me retrouverai dans quelques jours au tribunal face à Laurent Morel, le DGS, et le mois suivant face à Steeve Briois.
J'avais raison !

Honte à ces individus !
Soutien aux agents en souffrance !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article