Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

C'est Libération qui nous informe, dans un article que nous mettons en lien, qu'Huguette Fatna, figurerait vraisemblablement sur la liste de Steeve Briois pour les municipales. 

Proche du clan Le Pen, Huguette Fatna aurait été payée comme assistante parlementaire FN à garder les enfants de Marine Le Pen à l'époque où elle était censée assister l'eurodéputé FN Jean-Claude Martinez à Strasbourg. En froid avec le FN, Jean-Claude Martinez s'était confié à Caroline Fourest et Fiammetta Venner, les auteures d'un livre intitulé « Marine Le Pen démasquée ».

Dans un article de 2015 - Huguette Fatna était à l'époque candidate aux élections départementales à Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine - que nous mettons également en ligne sur notre blog, Le Parisien revenait sur cette affaire en termes particulièrement savoureux :

« Le baby-sitting, c'est le Parlement européen qui le lui a payé, avec mes indemnités ! y déclare Jean-Claude Martinez à propos de Marine Le Pen. Ils m'ont fait engager Huguette Fatna, la marraine des enfants, comme assistante parlementaire. Mais à l'époque, le Parlement européen, elle ne savait pas où ça se trouvait, elle n'y venait jamais. Par contre, elle passait son temps à garder les enfants de Marine ».
« Contrairement à ce que j'ai pu lire, je n'ai jamais été la nounou des enfants de Marine, se défend la candidate. Je veux que Jean-Claude Martinez apporte la preuve de ce qu'il dit ».
Et Huguette Fatna d'affirmer qu'elle travaillait bien au service de Jean-Claude Martinez, mais depuis Paris. « Les députés européens ont le droit d'avoir des employés détachés qui ne travaillent pas à Bruxelles ou à Strasbourg », souligne-t-elle.
La plainte pour diffamation que la candidate assure avoir déposé plainte « n'existe pas », commente Jean-Claude Martinez. Celui-ci rappelle qu'un procès a eu lieu en 2012, suite à la procédure engagée par Marine Le Pen à l'encontre les auteurs du livre, et que les juges ont estimé que ses propos n'étaient pas diffamants.

Si cette histoire est vraie, la présence d'Huguette Fatna sur la liste Briois, déjà passablement étonnante, deviendrait carrément stupéfiante. Mais ces gens-là osent tout...

Précisons, comme le note Libération qu'Huguette Fatna est toujours conseillère régionale d'Ile-de-France et n'a aucune attache à Hénin-Beaumont. Elle figurerait sur la liste RN où on lui aurait promis un poste d'adjointe parce qu'elle est copine avec Steeve Briois, Bruno Bilde et Marine Le Pen...
Ce n'est pas nous qui le disons, mais une élue RN évincée au petit jeu des chaises musicales qui le confie à Libération.

Hénin-Beaumont est devenue une usine et une pompe à fric pour cadres du RN en quête de mandats locaux ou de postes dans une collectivité...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zouaoui 20/06/2020 19:32

le maire d extreme droit steve briois lance un plan sur marcher du mardi et vendredi blanchir le marcher quitte a faire venir des nouveaux commercant detournement de pouvoir selection du genre sa ne va pa etre posible aider nous