Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Un conseil municipal d'installation qui commence bien mal...

J'ai suivi hier matin le conseil municipal d'Hénin-Beaumont en facebook live et grâce aux tweets du journaliste de la Voix du Nord, qui était aussi à distance devant le facebook live. Son article sur le conseil municipal se trouve en lien (accès réservé aux abonnés de la Voix du Nord) ci-dessous.
Je ne résiste pas à la tentation de partager ces quelques tweets qui en disent long sur l'ambiance du conseil municipal.
En fait, à Hénin-Beaumont, dès qu'un élu d'opposition se lance dans une intervention argumentée, le maire l'interrompt systématiquement et finit toujours par le couper avant la fin en prétendant que c'est "hors-sujet".
Hors-sujet... Steeve Briois n'est pas un professeur annotant la dissertation d'un de ses élèves et barrant un paragraphe hors-sujet, il est censé être le maire de tous les Héninois et laisser, à ce titre, les représentants élus de l'opposition républicaine s'exprimer. 
Hors-sujet... Quand le maire se lance dans un discours de dix minutes sur ses projets pour la mandature, il est "dans le sujet", quand un élu d'opposition donne une explication de vote argumentée sur son refus de participer à l'élection des adjoints, on lui rétorque "hors-sujet".

En termes juridiques, cela s'appelle le "pouvoir de police du maire". Cela signifie juste que dans un conseil municipal, c'est le maire qui mène les débats pour passer d'un point à un autre de l'ordre du jour.
Le "pouvoir de police" du maire n'a rien à voir avec les méthodes arbitraires de dictateur au petit pied de Steeve Briois, pathétique caricature d'autocrate adulé par des supporters tous plus demeurés les uns que les autres.

En matière de démocratie, c'est Steeve Briois et sa bande qui sont hors-sujet...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article