Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Une page entière de haine contre les journalistes signée Bruno Bilde

Le député RN de Liévin et bras droit de Steeve Briois ne peut pas s'en empêcher : dans le dernier numéro du magazine municipal, Bruno Bilde déverse sa haine contre les journalistes de la presse locale coupables de ne pas encenser la municipalité RN et de donner aussi la parole aux syndicats, aux partis de gauche et aux élus d'opposition de la ville quand ils s'expriment.

Si ça ne tenait qu'à Bruno Bilde, on comprend que la Voix du Nord aurait dû se transformer en journal municipal bis, relayer sans aucune distance les communiqués de la ville d'Hénin-Beaumont et censurer impitoyablement les communiqués des élus d'opposition qui auraient dû être interdits d'interview pendant six ans.

Comme ce n'est évidemment pas ce qu'ont fait les journalistes locaux, qui ont fait leur travail de journalistes et qui ont même osé enquêter sur le malaise que vivent plusieurs agents municipaux victimes d'une chasse aux sorcières, mis au placard et harcelés, Bruno Bilde, tout en nuances, assimile la couverture par la presse locale de l'actualité héninoise à l'affaire Grégory et à l'affaire d'Outreau...

N'en déplaise au député de Liévin qui ne manquera pas de fustiger une nouvelle fois la collusion de la presse avec l'opposition, j'apporte tout mon soutien aux journalistes de la Voix du Nord qui ne méritent en aucune manière ces assimilations scandaleuses et cette remise en cause incessante de leur professionnalisme par l'extrême droite. 

L'objectif d'une telle attaque, dans le magazine municipal, payé par les contribuables, est d'instiller le doute et le soupçon dans la tête des habitants pour décrédibiliser les révélations et les enquêtes journalistiques sur les méthodes du RN, son management par la peur et son mépris de l'opposition. Le second objectif est, article après article, de faire pression sur la rédaction en chef lilloise du quotidien nordiste pour qu'elle impose à sa rédaction locale de censurer les communiqués de l'opposition ou de ne pas citer les opposants dans les articles de compte-rendu de conseil municipal.

Connaissant le professionnalisme des journalistes de la Voix du Nord, je n'ai aucun doute sur le fait que cette tactique vicieuse échouera. C'est peut-être la raison de la hargne de Bruno Bilde...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article