Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

A l'époque d'Eugène Binaisse, j'étais membre de mon conseil de quartier, le conseil de quartier Nord-Ouest, comme habitant tiré au sort.

Il y avait des élus de la majorité et des élus de l'opposition FN, dont Maryse Poulain, l'adjointe et conseillère départementale RN.

Les élus d'extrême droite ne se plaignaient pas d'y siéger et d'écouter ce que disaient les habitants. Aujourd'hui, comme l'ont relevé à juste titre les élus du groupe Osons pour Hénin-Beaumont, aucun élu d'opposition n'a le droit d'assister aux conseils de quartier. C'est une curieuse conception de la démocratie...

Bien évidemment, il s'agit pour la bande à Briois d'empêcher les élus de gauche d'être au contact des habitants, d'écouter ce qu'ils disent, de relayer leurs attentes et leurs préoccupations ; il s'agit aussi pour la bande à Briois de pouvoir continuer à présenter les opposants comme des individus stériles et revanchards, sans idée pour la ville, alors qu'en siégeant dans les conseils de quartier, les élus d'opposition pourraient faire la démonstration de leur intérêt pour la ville.

Il faut contourner la chape de plomb : j'invite mes camarades d'Osons pour Hénin-Beaumont à planifier des réunions publiques, dans les quartiers, annoncées par voie de tracts et sur les réseaux sociaux afin d'entendre les doléances des habitants, de s'expliquer sur leur action d'élus d'opposition, avec les limites qui sont les leurs et d'être les porte-voix des revendications des habitants.

Les conseils de quartier héninois ne sont pas démocratiques ? Qu'à cela ne tienne ! Il faut créer des conseils de quartier citoyens et démocratiques...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article