Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par Gianni RANIERI

Les tribunes politiques de la majorité RN à Hénin-Beaumont ? Tissu de "fake news" et incohérences

Comme à son habitude, la tribune du groupe majoritaire ne nous a pas déçus et a encore été garnie en "fake news" et injures les plus incohérentes les unes que les autres.

Il est intéressant de constater que pour le groupe majoritaire, Marine Tondelier, élue Osons pour Hénin-Beaumont,  soit vue comme une « hystérique » qui n’a « de cesse de couper » l’intervention de Bruno Bilde (conseiller municipal à Hénin-Beaumont et député de Liévin... Logique, non?). 
Pourtant, si on regarde le conseil municipal dans son ensemble, c’est bien ce même B. Bilde qu’on voit vociférer et hurler comme un hystérique, notamment lorsque Inès Taourit et M. Tondelier tentaient de prendre la parole pour parler du budget de la ville, tandis que l’intervention de B. Bilde n’était qu’un tissu de propos diffamants et totalement hors de propos lors d’un conseil municipal. Nous vous laisserons juger par vous-même qui est « l’hystérique » dans cette histoire.

Concernant le travail et le prétendu salaire que toucherait M. Tondelier (nous attendons d’ailleurs les sources, puisque ce n’est pas ce que gagne M. Tondelier), nous remarquerons juste que le groupe majoritaire a un problème avec la notion de « confinement » et de « télétravail » alors que la crise sanitaire nous obligeait, et nous oblige toujours d’ailleurs, à éviter au maximum les contacts lorsque ceux-ci sont évitables. Nous nous demandons d’ailleurs si ce même reproche a été fait à Aurélia Beigneux, conseillère municipale RN à Hénin-Beaumont qui travaille en tant que députée européen à Bruxelles, mais qui, elle aussi, "est très souvent à Hénin-Beaumont en semaine". Pourtant, le salaire d’un député européen est bien plus important que celui que toucherait M. Tondelier selon les dires de S. Briois sans sources.

On se passera également de commenter que, selon la mairie, le président de l’association dans laquelle travaille M. Tondelier serait “proche de sa sensibilité politique” alors que celui-ci fait partie d’un parti politique… de droite. 
La majorité considérerait donc que M. Tondelier serait à la fois de droite et une dangereuse femme d’extrême gauche ? Ou cela souligne peut-être leur lots d’incohérences et une forte incompétence de cette majorité prête à tout pour discréditer l’opposition, quitte à dire tout et son contraire.

En ce qui concerne l’attaque proférée contre David Noël, ancien conseiller municipal PCF d’Hénin-Beaumont de 2014 à 2020, elle est d’autant plus ridicule. Au-delà de la vie politique, chaque militant a une vie personnelle qui le pousse à faire des choix dans la vie. Critiquer le choix d’un ancien élu de vivre dans une autre ville que celle dans laquelle il a été élu prouve non seulement le manque d’arguments de la part du groupe majoritaire, mais également leur incapacité à avoir un réel débat de fonds, politique, dans l’intérêt général de notre ville.

D’ailleurs, si la majorité RN est si préoccupée par les communistes, je les invite à avoir un débat constructif avec les militants d’Hénin-Beaumont et moi-même, sur les questions sociales, culturelles, de dignité animale...
Bref, sur des sujets qui nous concernent en tant qu’habitant, plutôt que de s’attaquer personnellement à des individus.

Gianni RANIERI,
Secrétaire de section PCF d'Hénin-Beaumont

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article