Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Un nouveau Directeur Général des Services à Hénin-Beaumont

Depuis quelques semaines, Hénin-Beaumont a un nouveau Directeur Général des Services.

Laurent Morel, le précédent DGS, exerce désormais la fonction de directeur du Centre communal d'action sociale. Notoirement proche des élus RN, Laurent Morel n'avait pas hésité à porter plainte contre ma collègue Marine Tondelier à la suite de la publication de son livre "Nouvelles du Front" dans lequel elle dénonçait les pressions et les brimades que subissaient les employés municipaux suspectés d'être hostiles au RN. Laurent Morel avait sollicité la protection fonctionnelle de la commune afin de payer ce procès contre une élue d'opposition et dans la foulée, avait porté plainte contre moi pour avoir voté contre sa demande et dénoncé un procès politique.

Le nouveau DGS s'appelle donc Philippe Mihout. Il exerçait jusqu'à présent les fonctions de DGS en mairie de Bollène, dans le Vaucluse. Située à quelques kilomètres d'Orange, dirigée depuis 1995 par Jacques Bompard (ex-FN, ex MPF et fondateur de la Ligue du Sud), Bollène a été conquise en 2008 par Marie-Claude Bompard, l'épouse de Jacques Bompard, ex-conseillère régionale FN et conseillère générale puis départementale depuis 2004. Marie-Claude Bompard avait suivi son mari à la Ligue du Sud, une formation d'extrême droite locale, identitaire et régionaliste proche des idées de Marion Maréchal, obsédée par le "grand remplacement" et favorable à l'union de la droite souverainiste avec l'extrême droite. Philippe Mihout était donc DGS dans une municipalité d'extrême droite. 

Marie-Claude Bompard a été battue au second tour des municipales, en juin 2020, après douze ans de mandat, par Anthony Zilio. Chose courante lorsqu'une municipalité change de bord, les principaux collaborateurs du maire battu, qui ont contribué à la mise en œuvre de ses politiques, cherchent à s'exfiltrer en mutant pour une municipalité plus accueillante. Opération exfiltration réussie, donc, pour Philippe Mihout, qui quitte une municipalité d'extrême droite pour une autre municipalité d'extrême droite...

Pas sûr que son profil soit de nature à rassurer les agents municipaux... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article