Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Une vraie loi climat pour aller plus vite, plus haut, plus fort !

Alors que certains pays ont revu à la hausse leurs ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre, la France laisse le peloton des nations les plus vertueuses s’échapper en n’étant pas capable d’accélérer, elle aussi, le mouvement ! Pire, l’État vient de se faire épingler par la justice comme fautive d’inaction climatique.

C’est d’autant plus mérité que le CESE vient d’émettre un doute sur la capacité à mettre réellement en œuvre cette nouvelle loi, et que, de l’aveu même du gouvernement, celle-ci ne suffira pas à atteindre nos propres objectifs (pour 2030) de réduction des gaz à effet de serre.

Pourtant, la convention citoyenne avait montré le chemin d’une politique climatique nouvelle, avec des propositions concrètes qui ont été atténuées, édulcorées, voire carrément censurées. A l’instar de nombre associations environnementales, nous le regrettons.

Pour autant, nous ne renonçons pas.

Nous souhaitons plus d’ambition climatique de la part de notre pays.

A titre d’exemple, un effort vigoureux doit être fait sur le transport, qui est le plus gros émetteur de gaz à effet de serre (30 % des émissions) :

- Relocalisons nos productions pour réduire les besoins de transport longue distance des marchandises !
- Développons un service public ferroviaire, fret et passager, en réduisant notamment  le prix du billet SNCF pour les usagers !
- Passons à la gratuité des transports en commun pour réduire la pollution automobile !

De même, la rénovation des logements et des bâtiments est un sujet majeur. Pour atteindre l’objectif d’un parc de logement basse consommation en 2030, il faut mobiliser 10 milliards d’euros par an, former et embaucher des dizaines de milliers de salariés.

Quant aux questions de l’agriculture, afin que chacun mange sain et à sa faim, elles restent entières.

Enfin, les objectif proclamées de la loi climat du gouvernement se trouvent démentis par ses choix visant à privatiser la production d’énergie, avec le projet Hercule ou encore avec son souhait de relancer le Mercosur.

Parti communiste français,

Paris, le 10 février 2021.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article