Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Méricourt

Archives

 

Publié par David NOËL

Hénin-Beaumont : l'adjoint RN Nicolas Moreaux privé de ses délégations par le maire !
Hénin-Beaumont : l'adjoint RN Nicolas Moreaux privé de ses délégations par le maire !

Il ne fait pas bon être partisan de Jordan Bardella à Hénin-Beaumont...

L'adjoint aux travaux Nicolas Moreaux, soutien de Jordan Bardella - au contraire de Steeve Briois et de Bruno Bilde, partisans de Louis Aliot qui ne figurent plus au bureau exécutif du RN en raison de leur hostilité au nouveau président du parti d'extrême droite - vient de se faire retirer ses délégations d'adjoint. 

Un adjoint au maire ne pouvant rester sans délégation, le prochain conseil municipal devra donc voter le retrait des fonctions d'adjoint de Nicolas Moreaux.

En attendant, le malheur des uns faisant le bonheur des autres, les délégations de Nicolas Moreaux ont été réparties entre Patrick Mon et Patricia Constantinho.

En 2008 et 2009, j'ai vécu le retrait de fonction d'adjoint de mon collègue Pierre Ferrari avant de me voir retirer à mon tour ma fonction d'adjoint quelques mois plus tard...

En octobre 2008, lors du retrait de fonction de Pierre Ferrari, je lui avais exprimé ma solidarité et je m'étais opposé à Gérard Dalongeville. Nous verrons au prochain conseil municipal si Nicolas Moreaux a des collègues courageux capables de s'opposer aux oukazes du maire ou si personne ne le soutiendra, par lâcheté et par esprit de clan...

Pour autant, je ne plaindrai pas Nicolas Moreaux qui était le premier à ricaner lorsque les élus d'opposition au conseil municipal dénonçaient l'autoritarisme de Steeve Briois, son mépris, son refus d'entendre la moindre critique, d'où qu'elle vienne, de l'opposition, de la presse, ou des syndicats... Nicolas Moreaux est aujourd'hui victime d'un système auquel il a activement participé. Qu'il se fasse purger est donc assez ironique et personne ne le plaindra.

On peut néanmoins adresser un conseil à l'ex-adjoint aux travaux : l'arrêté du maire lui retirant ses délégations est motivé par le fait qu'il aurait vidé son bureau et n'aurait pas répondu aux demandes d'éclaircissement du maire ; mais dans un article daté du 17 novembre paru dans la Voix du Nord, Nicolas Moreaux explique être en arrêt maladie et avoir simplement récupéré ses plantes vertes... Alors, certes, le maire peut attribuer et retirer des délégations à ses adjoints de manière discrétionnaire, mais je ne suis pas sûr qu'on puisse sanctionner quelqu'un parce qu'il est en arrêt maladie ; je suis même plutôt sûr que le Code du Travail l'interdit explicitement. A la place de Nicolas Moreaux, donc, il y a aurait de quoi faire un recours au Tribunal administratif pour excès de pouvoir...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article