Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Ce matin, les militants communistes héninois se sont rendus à Lille pour participer à la traditionnelle manifestation du premier mai.

Près de 2000 personnes ont défilé de la Porte des Postes à la Place Casquette. Les manifestants étaient plus nombreux cette année que les années précédentes.

A l'exception de Force Ouvrière, les organisations syndicales avaient toutes appelé à la manifestation : la CGT, la CFDT, la CNT, Solidaires, la FSU et l'UNSA ont défilé en tête de cortège, suivies par les partis politiques : le cortège du PCF, particulièrement fourni et animé, mais aussi le MJS, la LCR, Lutte Ouvrière, les Alternatifs, les Verts... Les sans-papiers du CSP 59 fermaient la marche.

Durant la manifestation, nous avons pu distribuer de nombreux tracts appelant à barrer la route à Sarkozy dimanche prochain. Un Nicolas Sarkozy qui en a rajouté dans la provocation à la télévision en s'en prenant à Bernard Thibault et à François Chérèque et en jurant qu'il imposerait un service minimum dans les transports s'il était élu.

Récemment, Nicolas Sarkozy s'en est aussi pris à l'héritage de mai 1968 sans préciser s'il regrettait la libération de moeurs ou plutôt les augmentations de salaires et les droits sociaux arrachés par les 8 millions de grévistes de mai-juin 1968.

Nicolas Sarkozy est clairement l'adversaire du monde du travail. Hier, sur les pavés lillois, tout le monde en était convaincu.

Le 6 mai, pas une voix ne doit pas manquer à Ségolène Royal. Les élections législatives seront l'occasion de voter pour les candidats du PCF, mais le 6 mai, il est impératif de se mobiliser pour faire barrage à Sarkozy et à son projet de société ultra-libéral et réactionnaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article