Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Marine Le Pen se présentera donc aux élections législatives sur notre circonscription et pourrait figurer sur la liste du FN aux municipales de 2008. C'est La Voix du Nord qui le confirme ce matin.

L'arrivée de Marine Le Pen dans le XIVe circonscription est un non-événement. Il y a 5 ans, la fille de Jean-Marie Le Pen s'était déjà présentée dans la XIIIe circonscription, sans faire de miracle particulier.

Secrétaire fédéral du FN, Steeve Briois s'est efforcé de faire d'Hénin-Beaumont la "vitrine" du FN et personne n'est véritablement surpris que Marine Le Pen pose ses bagages dans notre ville.

Comme tous les autres partis, le Front National est un parti composite traversé par des courants et des tendances. Marine Le Pen et Steeve Briois appartiennent à un courant plutôt moderniste du FN que les réactionnaires et les chrétiens intégristes proches de Bruno Gollnisch tiennent pour responsable du recul électoral de leur parti aux élections présidentielles.

Marine Le Pen ne commettra sans doute pas les mêmes dérapages que son père, qui considérait en 2004 dans les colonnes de Rivarol que "l'occupation allemande n'avait pas été particulièrement inhumaine".

Mais au-delà du ravalement de façade, l'idéologie du FN reste identique. Comme son père et comme Sarkozy, Marine Le Pen va faire campagne contre "l'assistanat" et s'adresser aux "petits blancs" heurtés par les "privilèges" des chômeurs étrangers.

C'est exactement sur ce thème que Ronal Reagan a été élu président des Etats-Unis en 1981 ! C'est sur ce thème que Sarkozy vient d'être élu.

Les propositions économiques du Front National vont toutes dans le même sens : le FN veut supprimer les aides sociales perçues par les chômeurs et diminuer l'impôt sur la fortune des milliardaires !

Le discours frontiste tenu par Marine Le Pen n'a qu'un seul but : diviser les classes populaires.

Salariés du public ou du privé, chômeurs ou précaires, les classes populaires n'ont qu'un seul ennemi : le patronat capitaliste qui nous exploite. En voulant nous diviser avec un discours xénophobe et aigri qui cible notre voisin et épargne notre patron, le FN (comme l'UMP de Sarkozy) est le fidèle allié du MEDEF.

Le combat anti-fasciste ne fait que commencer ! Les communistes héninois se mobiliseront pour faire reculer les idées haineuses du Front National et faire triompher les idées de solidarité, d'égalité et de justice sociale que nous portons.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sev 11/05/2007 14:02

allez faire un tour sur le blog de briois on traite mr noel de petit goebbels, un proces s'impose !!!!!!!

Nicolas 10/05/2007 12:47

un autre de leur theme: les "nantis" ou les fonctionnaires aux privilèges mirobolants, les assistés (chômeurs, rmistes...), on les oublit souvent