Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Rouvroy-220507.JPGLes militants communistes étaient réunis mardi soir en assemblée de circonscription à la salle des fêtes de Rouvroy. Plus d'une centaine de militants communistes étaient là, pour écouter les interventions de Véronique Buard, adjointe au maire à Evin-Malmaison et candidate suppléante et de Dominique Watrin, notre candidat.

Invités d'honneur, Jean-Claude Danglot et Yves Coquelle ont apporté leur soutien à Dominique Watrin et appelé les électeurs à se mobiliser pour faire gagner une gauche du courage.

Face à la la droite et à ses projets de casse sociale - le CPE généralisé, la casse du droit de grève, le non-remplacement des fonctionnaires partant en retraite - il faut un député communiste pour défendre l'emploi et les services publics.

Face à l'extrême droite, à sa candidate médiatique et à ses idées haineuses, il faut un député communiste pour défendre une société de solidarité.

Face au PS qui incarne une gauche du renoncement à lutter contre le capitalisme, Dominique Watrin, le candidat communiste, incarne une gauche ambitieuse et porteuse d'un vrai projet de transformation sociale. Il faut oser s'attaquer aux profits capitalistes, en exigeant par exemple que les entreprises qui délocalisent soient taxées lorsqu'elles réinmportent leurs produits ou remboursent les aides publiques qu'elles perçoivent.

Rouvroy-220507-1.JPGIl faut élire un député communiste pour lutter contre les déremboursements de médicaments et les franchises sur les actes médicaux.

Albert Facon n'a pas protesté quand en 2002, Lionel Jospin a signé à Barcelone l'ouverture à la concurrence du marché du gaz et de l'électricité. Cinq ans plus tard, on voit le résultat : EDF-GDF n'est plus en situation de monopole public, les deux entreprises ont été éclatées et sont en voie de privatisation avec un résultat tangible pour les consommateurs : l'augmentation de 30 % des tarifs de l'électricité dès le mois de juillet !
Il faut un député communiste pour exiger que la France renationalise EDF-GDF et interdise la concurrence dans le domaine de l'électricité.

Albert Facon, qui ne s'est pas élevé contre le traité constitutionnel européen qui généralise la "concurrence libre et non faussée" n'est pas ce député. Il est le symbole d'une gauche sociale-démocrate qui a renoncé à changer la vie...

Le Parti communiste est bien vivant. Rassemblés autour de Dominique Watrin, les militants communistes sont sur le terrain tous les jours pour faire gagner une gauche vraiment de gauche !

Le 10 juin, ne vous trompez pas de bulletin ! Le vote pour vos idées, c'est le vote communiste, c'est le vote Dominique Watrin !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article