Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Manif-antiFN-010607-4.JPG Plus d'une centaine de militants étaient réunis hier soir, devant la mairie d'Hénin-Beaumont, pour protester contre la venue de Marine Le Pen dans notre ville.

Parmi les manifestants, Dominique Watrin, premier adjoint au maire de Rouvroy et conseiller général du canton de Rouvroy, Bernard Czerwinski, maire de Drocourt et David Noël, secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF étaient entourés d'une quinzaine de militants communistes.

Pierre Ferrari
, responsable du MJS d'Hénin-Carvin avait mobilisé une quinzaine de jeunes socialistes. Alain Pruvot, secrétaire de la LDH d'Hénin-Carvin était présent, avec une dizaine de militants de la Ligue des Droits de l'Homme.
Une quinzaine de militants de la CNT avaient fait le déplacement, ainsi qu'une dizaine de militants de Ras l'Front, de la Coordination régionale de l'immigration, et quelques militants Verts dont Régine Calzia et Jean-Marc Bureau.
Côté socialiste, Albert Facon était présent, avec son suppléant Jean-Pierre Corbisez et Gérard Dalongeville.

Aux cris de "Front national, front antisocial !" et de "Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d'immigrés !", les manifestants parmi lesquels on remarquait une majorité de jeunes, ont signifié à Marine Le Pen qu'elle n'était pas la bienvenue dans notre circonscription.

La fille du milliardaire Le Pen ment aux habitants de notre secteur et s'acharne à diviser les classes populaires avec un discours poujadiste qui ne peut tromper personne.

Les communistes sont attachés à un autre projet de société, plus solidaire. Certaines personnes nous demandent parfois d'"arrêter d'aider les étrangers et les assistés" et de défendre les "vrais" travailleurs. Malheureusement, un certain nombre de personnes sont contaminées par les idées xénophobes et poujadistes du FN...

Redisons-le haut et fort : les communistes récusent le terme même d'assistanat. Le mot lui-même est piégé. C'est un mot de droite, un mot réactionnaire. Le capitalisme est cruel et détruit des vies. Les citoyens de ce pays ont le droit de vivre dans une société solidaire. On ne pourrait pas se payer la solidarité ? Quelle blague ! Jamais les profits des entreprises du Cac 40 n'ont été aussi élevés. Entre 1993 et 2003, les dividendes versés aux actionnaires ont augmenté de 193 % alors que le SMIC n'a progressé que de 20 % ! En 1980, la part de la valeur ajoutée qui allait aux actionnaires était de 12 % ; elle est aujourd'hui de 41 %...

Notre pays est un pays riche, mais les richesses vont dans les poches de quelques uns. Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy voudraient nous faire croire qu'elles vont dans les poches de notre voisin étranger au chômage qui se complairait dans sa fainéantise... La ficelle est un peu grosse ! En réalité, les richesses vont dans les poches des patrons et des actionnaires et le "voisin étranger fainéant" est un bouc-émissaire inventé de toutes pièces.

En venant à Hénin-Beaumont prêcher un discours xénophobe, poujadiste et de division des classes populaires, Marine Le Pen ment sciemment aux salariés et elle le fait en toute conscience par haine de classe et pour servir les intérêts du patronat.
Les habitants d'Hénin-Beaumont et de la XIVe circonscription ne sont pas dupes, mais encore faut-il que les organisations progressistes se mobilisent et fassent preuve de pédagogie pour dénoncer la réalité du programme du FN.

Le Parti Communiste se félicite de la mobilisation de vendredi soir et poursuivra son travail militant pour faire reculer les idées d'extrême droite et construire une société plus juste et plus solidaire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article