Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

La confusion profite au FN !

Bruneel.jpgLa cacophonie au sein du Parti Socialiste sur le dossier Sublistatic démontre une réelle fébrilité mais aussi un manque notoire de stratégie politique de l’Exécutif Régional sur le traitement des plans sociaux.

En s’arrêtant un instant sur le fond du Protocole d’Accord signé entre l’Etat et les partenaires sociaux concernant le financement du C.R.P., rien n’indiquait que la Région devait s’engager à payer des primes extra-Légales aux ex-salariés de Sublistatic.

Par contre, il est vrai que le Président de Région s’était engagé verbalement auprès du Préfet du Pas-de-Calais pour participer au financement du C.R.P.

Aujourd’hui, l’Exécutif Régional tergiverse en se réfugiant dans une attitude incompréhensible et en désavouant même le Député, Monsieur Albert Facon, qui réclame que la Région assume ses engagements.

Malheureusement, les règlements de comptes au sein du Parti Socialiste se font sur le dos des 168 ex-salariés confrontés aux affres d’une existence socialement douloureuse.

Cela est profondément inacceptable et contraire aux idéaux de la gauche qui doivent être basés sur les principes de justice sociale et d’équité pour tous.

Par ailleurs, les élus communistes au sein du Conseil Régional ont toujours dénoncé le financement des congés de conversion, C.R.P., qui relèvent, selon la loi, de la responsabilité de l’Etat et des entreprises.

Hélas, l’Exécutif Régional a toujours refusé d’engager la bataille avec l’Etat sur ce sujet en ouvrant la voie au laxisme politique et au clientélisme.

De plus, en se substituant à l’Etat, le Conseil Régional génère un traitement inégalitaire des différents territoires.

En effet, seuls les conflits sociaux médiatisés sont bénéficiaires de ces dispositifs volontaristes en laissant de nombreux salariés au bord du chemin.

D’autre part, je reconnais un certain courage politique à Pierre de Saintignon qui refuse d’entrer dans une négociation de marchands de tapis avec l’Etat.

Néanmoins, sa proposition de participer au financement d’un CTP revient aussi à se substituer aux responsabilités de l’Etat tout en sachant que ce dispositif a été lancé à titre expérimental par Jean-Louis Borloo dans 7 bassins d’emplois en France dont le Valenciennois.

En outre, je pense que le C.T.P est un outil intéressant pour répondre à la question de l’insécurité sociale mais son financement doit relever de la responsabilité de l’Etat et des entreprises et dans ce cadre les Régions doivent jouer la complémentarité en assumant pleinement leurs compétences en matière de formation Professionnelle.

L’Institution Régionale, par le biais de son Exécutif, manque d’une véritable culture de négociation avec l’Etat et cette incapacité engendre une fébrilité politique tout en mettant en tension les finances publiques du Conseil Régional. 

Il est bien évident que la gestion calamiteuse de ce dossier a joué pleinement en faveur de la candidate du Front National en obtenant plus de 40% des suffrages au 2ème tour des élections législatives face au candidat du PS.

C’est pourquoi, la gauche dans sa diversité, doit se rassembler pour stopper la progression du F.N. dans un secteur en souffrance sociale et humaine.

Alain BRUNEEL
Président de la Commission Economique,
Emploi et Nouvelles Technologies
du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
je pense qu’il est regrettable mais surtout dangereux qu’au niveau local, nous puissions retrouver la même dissidence que nous avons constaté au niveau National notamment entre Ségolène Royal, DSK et Fabius aux Présidentielles, puis d’autres ralliés au Gouvernement Sarko/Fillon !…

Sachez Jeunes et moins Jeunes, que vous faites le Lit de Marine !…
Ne vous y trompez pas, si elle pose ses valises à Henin Beaumont, c’est qu’elle a bien senti le coup !…
Après avoir testé les Législatives dans lesquelles elle fait un score historique, Marine, stratégiquement, profite d’une déroute de la Gauche dans notre secteur pour s’emparer de notre Ville, puis sera le tour de la CAHC, puis de notre Circonscription, pourquoi pas envahir la CALL et in fine lui serviront de tremplin aux Présidentielles, pas en 2012 mais certainement en 2017 après avoir remercié son père !…

Qui que vous soyez, je n’ai pas la prétention de vous donner des lecons mais surtout ne reproduisez pas dans notre région, dans notre pays ce qui s’est passé en Allemagne après 1936 !…
Pour ceux qui ont connu, pour ceux qui n’ont pas connu mais qui ont appris en classe d’histoire, NE DECONNEZ PAS !…

Ce Message, je porterai le même sur plusieurs Blogs de la GAUCHE parce que je ne veux pas croire, pas voir notre ville passer dans les mains d’un parti qui forcément, l’a détruira avant de la quitter !…
Pour les Incrédules, allez voir ce qu’ils ont fait de TOULON et autres !…
Répondre
D
Après le score important du FN sur Hénin-Beaumont, l'heure du bilan a sonné pour la gauche locale et ses élus, maire et député. La confusion sur le dossier Sublistatic illustre bien la confusion politique totale dans laquelle certains élus ont plongé la ville et la circonscription. Les valeurs habituelles de la gauche: solidarité avec les luttes et le monde du travail, élaboration d'un programme politique cohérent de rassemblement des forces progressistes, ont cédé le pas face à des ambitions personnelles. L'absence de stratégie politique claire et de résultats conséquents a fait le jeu du FN qui s'est engouffré dans la brêche.Certes la situation économique était trés difficile mais d'autres bassins industriels aussi touchés n'ont pas du tout le même bilan politique. Il est donc temps d'assainir la situation et de laisser la place à d'autres équipes si nous voulons retrouver la confiance de la population et éviter le pire fontiste, fait de haine et d'avenir brun pour la ville.J'enseigne depuis plus de 25 ans à Hénin-Beaumont et je suis membre de la section PCF de la ville. Je suis également élu du personnel et représentant syndical. Je ne suis qu'une petite voix mais je souhaite que notre section interpelle la Fédération du Parti Socialiste du Pas de Calais et la section locale du PS pour que ce pourrissement de la vie politique locale trouve une issue favorable.De notre côté nous devons éclaircir nos positions. David mène avec la section un travail politique considérable qui a donné de l'air et de la hauteur aux débats locaux ( faits, la plupart du temps, d'insultes et de querelles de personnes) Dans l'objectif des municipales, il est temps de clarifier nos pratiques et de couper les derniers liens qui nous unissent avec les quelques personnalités, issues de nos rangs, qui s'entêtent à soutenir les élus qui ont mené la gauche à une défaite politique qui a résonné dans tout le pays.
Répondre