Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Mairie-d-H--nin.JPG Ambiance de vacances avant l'heure mercredi soir, au conseil municipal : à l'ordre du jour, les traditionnels appels d'offres, les subventions aux associations sportives, mais aussi l'aménagement de la place de la République, la cession du Colysée au C.C.A.S. pour l'euro symbolique afin d'y créer un pôle gérontologique et le désenclavement du secteur Jean Macé.

Steeve Briois, au nom du FN, est intervenu pour prendre la défense des entrepreneurs privés de pompes funèbres. Défendant dans son intervention la "concurrence libre et non faussée", il a sévèrement critiqué la gestion des pompes funèbres municipales. Gérard Dalongeville a justifié son soutien aux pompes funèbres municipales au nom du service public, qui offre aux familles des possibilités d'échelonnement des paiements. C'est une position que nous rejoignons.

Autre accrochage entre le maire et ses opposants quelques minutes plus tard, à propos des travaux sur la place de la République. Christine Coget, pour l'opposition républicaine, a dénoncé le manque de concertation avec les commerçants de la place de la République gênés par les travaux. Etonné, le maire lui a répondu qu'il avait organisé plusieurs réunions de concertation avec les membres de l'Union commerciale et que tout avait été fait pour gêner le moins possible les commerçants : pendant les travaux, la moitié de la place reste en permanence accessible au stationnement.

Dans l'ensemble, peu d'accrochages, donc, mercredi soir et une ambiance plutôt calme comme Pierre Ferrari et les jeunes du MJS venus en nombre ont pu le constater.

Faut-il parler d'atmosphère de fin de règne, comme le fait sur son blog Daniel Duquenne, présent lui aussi dans l'assistance ? D'après nos informations, le climat qui règne en mairie d'Hénin-Beaumont est devenu très tendu.

A huit mois des élections municipales de mars 2008, l'avenir politique du maire d'Hénin-Beaumont est toujours aussi incertain. Chacun attend désormais une décision de la Fédération socialiste du Pas-de-Calais, qui ne devrait pas intervenir avant le mois de septembre. Tout devrait alors se décanter...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article