Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Assembl--e-d---t---2007-1.JPGLes militants communistes héninois étaient présents hier à l'assemblée d'été de la Fédération communiste du Pas-de-Calais, organisée au parc Deleury, à Sallaumines.

Ambiance détendue et bonne humeur étaient au rendez-vous de cette soirée ensoleillée : autour du barbecue, une centaine de militants communistes venus d'Hénin-Beaumont, de Lens, d'Avion, de Sallaumines, de Montigny-en-Gohelle, d'Harnes de Courrières ou encore de Rouvroy parlaient vacances tout en commentant une actualité politique chargée.

Jean-Claude Danglot, revenu du Sénat où il examine en ce moment les projets de lois sur l'autonomie des universités et sur le service minimum dans les transports a dénoncé la politique réactionnaire du gouvernement Fillon. Une politique face à laquelle les socialistes, trahis par une partie de leur direction, sont désarmés.

Pour le secrétaire fédéral du PCF 62, ce désarmement politique des socialistes et de la gauche est d'abord le fruit d'un désarmement idéologique. Au-delà des ambitions personnelles de Jack Lang, de Dominique Strauss-Kahn ou de Bernard Kouchner, ce sont les idées et le programme du Parti socialiste qui ne se distinguent plus de la droite.

D'après nos informations, les sénateurs socialistes n'avaient même  pas l'intention de voter contre le projet de loi sur l'autonomie des universités et comptaient plutôt s'abstenir. Ils ont finalement voté contre pour ne pas laisser les élus communistes être les seuls à incarner l'opposition !

Au moment où le gouvernement Fillon multiplie les provocations sur le service minimum et engage des milliers de suppressions de postes tout en offrant des milliards aux riches, l'attitude conciliante de la direction et des parlementaires socialistes est irresponsable. Les citoyens ont au contraire besoin d'une gauche de combat et le Parti communiste est bien seul pour l'incarner. 

Pour terminer, Jean-Claude Danglot a appelé les militants communistes à se mobiliser autour de la candidature de notre camarade Jean-Michel Humez pour l'élection cantonale partielle du canton de Lens Nord-Ouest / Loos-en-Gohelle le 9 septembre prochain. Guy Delcourt abandonne son mandat de conseiller général pour cause de cumul des mandats ; le Parti communiste a donc décidé de présenter Jean-Michel Humez, secrétaire de la section de Lens et journaliste à Liberté 62. Sa candidature doit être l'occasion pour les communistes de repartir au combat et de dénoncer la politique anti-sociale du gouvernement.

Notre assemblée d'été marque traditionnellement le début des vacances, avant une rentrée politique et sociale qui s'annonce d'ores et déjà chargée... Je pars quant à moi en vacances demain, pour une semaine. N'hésitez pas à laisser des commentaires sur le blog, ils seront validés à mon retour de vacances.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article