Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Marche-aux-puces-08-09-07.JPGLes communistes héninois étaient ce samedi sur le marché aux puces organisé par l'Amicale des anciens zouaves et coloniaux, voie des Hauts Marchés.

Le temps ensoleillé a pour une bonne part contribué au succès de ce marché aux puces où nous avons croisé Daniel Duquenne, Georges Bouquillon et leurs amis de l'Alliance républicaine.

Toute la journée, David NOËL, Marie-Serge OPIGEZ, Joël COPIN et leurs camarades ont discuté avec les puciers, vendu des exemplaires de Liberté 62 et fait signer une pétition contre les franchises médicales et la TVA sociale.

Au total, près de 200 personnes ont signé notre pétition. Alors que le pouvoir d'achat des salariés stagne, les franchises médicales et le projet de TVA sociale risquent d'aggraver encore la situation pour de nombreuses familles de notre ville. Les Héninois et Beaumontois en sont parfaitement conscients.

S'il y a une chose dont les habitants que nous avons rencontrés ne nous ont jamais parlé, c'est bien de Razzye Hammadi et du revirement de Serge Janquin. A la différence des militants de plusieurs partis avec qui nous avons discuté, qui ont lu la presse, naviguent sur les blogs et se posent de nombreuses questions sur le rôle de Jean-Pierre Kucheida, de Daniel Percheron ou encore de Jean-Marie-Alexandre...
Des préoccupations tout à fait étrangères à celles de la plupart des habitants que nous avons rencontrés et qui nous parlent du prix de la baguette, du prix du gaz toujours plus cher et des médicaments qui ne sont plus remboursés.

Ces discussions confortent les communistes héninois dans leur analyse : les habitants d'Hénin-Beaumont attendent en réalité des propositions politiques concrètes et se désintéressent des questions de tactique politicienne.
La section communiste d'Hénin-Beaumont compte bien profiter de la campagne municipale pour mettre sur la table les vrais problèmes.
Tout n'est pas perdu. Le mouvement social reste bien vivant et avec un Parti communiste fort, nous pourrons construire les mobilisations de demain pour faire échec à la droite et exiger une politique au service du peuple. Les Héninois et Beaumontois doivent rejoindre le PCF pour nous y aider !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article