Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Face à la menace bien réelle du Front National, au danger d’une droite dure représentée par l’Alliance républicaine/UMP, à l’échec évident du mandat de Gérard Dalongeville, les forces locales de Gauche représentées par le MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes), le MRC (Mouvement Républicain et Citoyen), le PCF (Parti Communiste Français), le PRG (Parti Radical de Gauche) et les Verts se sont rassemblées afin de proposer un projet d’espoir et d’avenir à la population d’Hénin-Beaumont.

Dans cette dynamique nouvelle, nous appelons le PS et toutes les forces sociales et progressistes à nous rejoindre afin d’écrire ensemble l’avenir d’Hénin-Beaumont.

mjs.miniature.gifmrc.miniature.jpgpcf.miniature.jpgprg.miniature.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Ca marche très bien. Le MJS est autonome, choisit son orientation politique à peu près tout seul et désigne ses responsables en congrès. Pour une sensibilité politique qui prétend agir pour l'émancipation de l'Homme, il serait surprenant que l'organisation de jeunesse du parti soit inféodée, non ?Quand viendra le moment des élections et de soutenir des candidats, il feront un choix raisonné et réfléchi. N'est-ce pas mieux que d'obeïr aux ordres ?J'espère que c'est ce qui se passera en tous cas. Bonne chance à la gauche à Hénin, en tous cas. La France vous regarde.
Répondre
D
Toujours très intriguant pour moi de voir le MJS en "parti", "autonome" des grands frères du PS. Je me demande bien comment cela peut marcher (ou ne pas marcher)
Répondre
E
Autant pour moi, j'avais juste fait le rapprochement entre le pseudo Fabien et un certain Fab qui laisse souvent des messages sur d'autres sites.
Répondre
F
El Che,c'est le premier message que je dépose sur l'un des sites ou blogs relatifs à Hénin. Simplement, Davis Noel m'a convaicu qu'il y avait encore des solutions politiques. Il peut faire beaucoup pour notre ville
Répondre
E
Fab je me rends compte que ce sont toujours les mêmes personnes que nous rencontrons sur les différents sites. ;-)
Répondre
F
Monsieur Noel,Je veux bien vous suivre dans cette aventure, mais si c'est autour d'un programme fort et si à la tête de la liste donc par la suite à la tête de la ville quelqu'un qui comme vous n'a jamais fait partie des hommes de Dalongeville.Sinon, nous serons condamnés à une victoire de ces vampires du FN
Répondre
E
On aura, peut être, l'occasion d'en rediscuter. J'espère sincèrement que vous avez raison, mais j'en doute... On dit que c'est sur le terrain que les personnalités et/ou les convictions se révèlent. Personnellement, Pierre Ferrari ne me dit rien qui vaille... Je suis d'accord avec vous sur le fait que je ne suis peut être pas des plus objectifs et donc un peu sévère mais mon argumentation n'a rien de gratuite mais relève bien d'expériences de terrain.Maintenant, s'il faut 6 ans pour que les héninois s'en rendent compte cela voudrait dire autant de temps de plus de grand n'importe quoi à Hénin-Beaumont... "Ca ne me dit rien moi..."Je donne simplement mon avis en préservant mon anonymat (car je ne suis pas Le CHE en réalité :o) ), ce qui n'a rien de vraiment louable mais je suis satisfait que vous ayez conscience d'un nécessaire recours à une certaine méfiance. "Gardez les yeux secs !"Soyez assuré du fait que je comprends aisément votre décision.Bon courage et à bientôt !
Répondre
E
Ces précisions m'ont convaincu de votre choix, OUI, mais pas des convictions socialistes des autres partis de l'alliance. Je parle surtout du MJS qui, jusqu'à preuve du contraire, n'est pas un Parti mais bien un Mouvement. Mouvement qui est, je parle en connaissance de cause, dirigé par l'un des plus grands opportunistes d'Hénin-Beaumont, j'ai nommé Pierre Ferrari.En somme, voici les choix qui s'offrent à moi, à nous : soit voter Monsieur Dalongeville (dont la majorité des adjoints est également opportuniste), soit voter Briois (plutôt mourir), soit voter l'alliance des "forces locales de gauches" (je n'ai aucunement envie de revoir Pierre Ferrari à la Mairie moi :-S ) ou alors voter l'Alliance Républicaine (peu convaincante)...Vous comprendrez bien que le choix est difficile pour le citoyen héninois connaissant quelques peu les "Personnages" de sa commune.A moi de faire mon choix... Quiqu'il en soit je devrai, de toute évidence, prendre sur moi au nom, toujours, de ce fameux vote utile.Je vous remercie bien, Monsieur Noël, pour votre réponse et du temps que vous y avez consacré.Bien cordialement
Répondre
D
Bonjour ElChe, le jugement que vous portez sur Pierre Ferrari me paraît bien sévère et je ne le partage absolument pas. Il est évidemment naturel, en politique, de faire preuve d'un minimum de méfiance. Mais pour autant que j'aie vu, Pierre Ferrari est un militant socialiste sincère dont les idées de gauche ne peuvent pas être mises en doute. C'est un allié loyal et en qui j'ai confiance. C'est un responsable politique efficace, organisé, enthousiaste, doté d'un grand sens politique. En bref, j'ai plaisir à travailler avec Pierre Ferrari et les autres responsables politiques de la gauche avec qui nous nous sommes alliés. Ce plaisir de travailler ensemble ne m'empêchera pas d'être vigilant et exigeant sur le programme.
E
Je trouve dommage, tout de même, que le PCF doive s'allier à d'autres partis de gauche au nom du vote utile contre le FN. Il est vrai qu'on le voit, fort mal, passer en tête des élections mais qui peut, vraisemblablement, mieux mettre en avant ce qu'il reste objectivement à gauche ?J'aurais aimé, Monsieur Noël,  que vous nous expliquiez davantage ce qui vous a poussé à faire ce choix.Un ancien camarade de Judo. ;-)
Répondre
D
La décision de nous allier à d'autres forces de gauche a été mûrement réfléchie, comme vous pouvez l'imaginer.La situation particulière d'Hénin-Beaumont, vous la connaissez : en l'absence d'une droite modérée "classique", le FN est anormalement fort et se trouve encore renforcé par la présence d'une personnalité nationale avec Marine Le Pen. Ses résultats électoraux du premier tour des législatives ne devraient pas être démentis aux municipales.Dans ce contexte et avec les divisions des socialistes (sur lesquelles je ne vais pas m'appesantir), un scénario catastrophe se profilait : celui d'une triangulaire entre le FN, la liste de Gérard Dalongeville et celle de l'Alliance Républicaine.Nous aurions pu présenter notre propre liste aux municipales, avec un programme communiste et altermondialiste qui aurait  marqué les esprits, ç'aurait été faire preuve d'une certaine forme de panache, mais ce panache aurait été bien inutile si le FN l'avait emporté à la faveur d'une triangulaire. Steeve Briois et Marine Le Pen à la mairie d'Hénin-Beaumont, c'était la catastrophe absolue, c'était "Les Mégret gèrent la ville" (pour ceux qui connaissent la drôlissime BD de Luz) ; le FN à la mairie d'Hénin-Beaumont, c'est la LDH virée de son local et remplacée par Solidarité des Français et ses soupes au cochon, le FN à la mairie d'Hénin-Beaumont, c'est l'Escapade obligée de programmer du "rock identitaire français", c'est les types du DPS embauchés comme policiers municipaux et armés de flashballs et de tazers, c'est des primes à la naissance des enfants blancs, comme à Vitrolles...Le seul moyen de battre le FN était d'arriver à rassembler la gauche et à dépasser l'affrontement stérile entre Gérard Dalongeville et ses opposants les plus revanchards.L'élection municipale ne doit pas être un référendum pro ou anti-Dalongeville, mais la rencontre entre les habitants et un projet novateur pour la ville et nous serons les seuls à le porter.Par ailleurs, je connais bien les Verts et les Jeunes socialistes, on se retrouve sur l'essentiel. J'ai milité à l'UNEF et à ATTAC avec des militants Verts et des militants du MJS, on est ensemble dans les luttes. Nous aurions eu des programmes similaires si nous avions choisi de tous partir seuls.Notre alliance est tactiquement la seule solution crédible pour battre le Front National. Ni Gérard Dalongeville, ni l'Alliance Républicaine n'arriveront à le faire, tandis que la liste que nous présentons est une liste plurielle, rassembleuse, représentative et dotée d'un programme clair et ambitieux.Le PCF conserve sa pleine indépendance. Il y a six mois de campagne pendant lesquels nous parlerons d'une seule voix, mais le PCF continuera d'intervenir en son nom dans les luttes et les mobilisations contre la politique que mène la droite.J'espère que ces précisions vous auront convaincu,Cordialement,(PS : que le temps passe vite... ça fait plus de 10 ans que je n'ai plus fait de judo. Quand le club de Mohamed Kheli a fermé, je me suis mis au ju-jutsu traditionnel et j'adore ça... Enfin voilà, fin de la séquence nostalgie !)
D
Enfin une bonne nouvelle pour Hénin-Beaumont!! Vite au travail pour construire du contenu pour nos concitoyens....pour élaborer un programme municipal réellement à gauche!!Félicitations, David, pour cette belle opération politique....
Répondre