Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Darchicourt-16-10-07.JPGLes militants communistes étaient ce matin aux portes des lycées Pasteur et Darchicourt pour distribuer, avec des camarades de la LCR, notre tract unitaire appelant à la grève et à la manifestation jeudi matin. 

Un millier de tracts auront été distribués en quelques minutes à des lycéens majoritairement intéressés et qui posaient des questions.

Contrairement à ce que le gouvernement voudrait nous faire croire, la perspective de devoir cotiser 41, 42 et plus tard 45 ans avant de pouvoir bénéficier d'une retraite à taux plein n'enchante pas la jeunesse héninoise qui ne comprend pas comment on peut lui retirer des droits acquis par nos grands-parents ou nos arrière-grands-parents.

Pour la première fois, une génération pourrait vivre plus mal que celle de ses parents : c'est un recul social gravissime que nous préparent la droite et les libéraux.

La mobilisation héninoise de jeudi risque d'être importante. Notre tract unitaire est disponible en téléchargement sur notre blog.

Tract unitaire 18-10-07
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Tu te trompes David,mes enfants qui ont 32 et 33 ans vivent déjà bien moins bien que la génération nantie des soixante huitards dont je fais partie. Cela sera la 2ème voire la 3ème génération qui connaîtra une régression par rapport à celles de ses aînés.Quant aux causes crois tu sincèrement qu'elles sont exclusivement liées à la politique de Sarkozy?Le problème est bien plus profond, fort malheureusement.CordialementGeorges. 
Répondre
D
Bonsoir Georges,c'est vrai, tu as raison, j'ai cédé à la facilité rhétorique. Le démantèlement progressif du modèle social français et de nos droits sociaux est un phénomène ancien, qui remonte sans doute au début des années 80. C'est un phénomène qui dépasse bien entendu Sarkozy et qui a des causes économiques, sociologiques, politiques et idéologiques. A l'échelle française, on retient généralement la date de 1983 et du tournant de la rigueur. A partir de 1983, le PS se retrouve obligé de capituler devant le néolibéralisme de Thatcher et Reagan, influencés par Hayek et Friedman. Pour ma part, je crois que "là où il y a une volonté, il y a un chemin". Ce chemin, les libéraux l'ont tracé parce qu'ils avaient la volonté, mais ce qu'ils ont gagné, c'est une bataille idéologique. Ce n'est que ça. Il n'y a pas de fatalité. Les adversaires du libéralisme peuvent faire échec à ce qui se passe en ce moment et construire eux aussi un autre chemin. C'est pour ça qu'un combat comme celui de demain est très important. Cordialement,