Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Les militants communistes du Pas-de-Calais ont rendu hommage à Guy Môquet et à tous les résistants qui ont combattu pour libérer la France des nazis et construire une société plus juste.

Hier matin, Dominique Watrin, accompagné de militants communistes d'Hénin-Beaumont et de Rouvroy, s'est rendu aux portes du lycée Darchicourt pour distribuer 600 exemplaires du hors-série de L'Humanité consacré à Guy Môquet. Les lycéens étaient particulièrement réceptifs. Beaucoup d'entre eux avaient entendu parler de Guy Môquet aux informations du weekend sans forcément savoir qui était le jeune communiste fusillé à Châteaubriant le 22 octobre 1941. Les lycéens de Darchicourt ont donc particulièrement apprécié cette distribution de journaux, une distribution qui a eu lieu hier aux portes de nombreux établissements de la région comme à Lens, Calais ou encore Somain.

Fusillé à l'âge de 17 ans en compagnie de responsables syndicalistes confiés aux allemands par les autorités de Vichy qui voulaient en finir avec le Front Populaire, Guy Môquet incarne l'esprit de 1936 et celui de ces militants communistes anonymes qui se sont engagés sans réserve dans la Résistance. 

Dans notre région, le puits du Dahomey, à Montigny-en-Gohelle, symbolise la lutte patriotique de la classe ouvrière contre l'occupant allemand et pour construire une autre société. La grande grève des mineurs de mai-juin 1941 est partie de là, avec Michel Brulé. Du 26 mai au 10 juin 1941, 100 000 mineurs du Nord et du Pas-de-Calais se sont mis en grève, menés par d'anciens délégués mineurs, souvent membres de la CGT ou du Parti Communiste. Ces militants paieront au prix fort leur engagement : plusieurs centaines de personnes sont arrêtées, 270 mineurs sont déportés en Allemagne et 130 d'entre eux y laisseront la vie. Michel Brulé, devenu clandestin et à l'origine de nombreux attentants contre les Allemands, est fusillé le 14 avril 1942.

Au-delà de Guy Môquet et des 26 autres fusillés de Châteaubriant, la Fédération communiste du Pas-de-Calais a tenu hier à rendre hommage à tous les résistants, aux mineurs et à leurs femmes qui ont payé au prix fort leur engagement contre les Allemands.

Une centaine de militants et d'élus communistes étaient présents hier soir, au puits du Dahomey, pour se souvenir et leur rendre hommage.
Jean-Claude Danglot, sénateur du Pas-de-Calais et secrétaire fédéral, a appelé les militants communistes à être dignes de l'exemple de Guy Môquet et de ses camarades en poursuivant leur combat. C'est ensuite Cathy Poly qui a lu la lettre de Guy Môquet. La cérémonie s'est achevée à 18h avec l'écoute du Chant des Partisans.

Contestable, l'initiative de Nicolas Sarkozy aurait pu le rester et être marquée du sceau de la récupération politique.
En rendant hier hommage, au-delà de Guy Môquet, à tous les résistants qui se battaient aussi pour le programme du CNR que le MEDEF veut aujourd'hui démanteler, les communistes ont tout simplement rappelé que le combat des résistants reste plus que jamais d'actualité. Ce combat, les communistes continueront de le poursuivre !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article