Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par Patrick HELLWICH

Martine.jpg Nos lecteurs l’auront compris : l’article d’aujourd’hui est consacré à un personnage qui fait son cinéma… Se posant tantôt en victime, tantôt en accusatrice, avec son programme « tous pourris », elle prend les électeurs pour des enfants...

Mais son programme ne se limite pas à cela et c’est quand même malheureux que nous soyons obligés de le résumer pour elle.

Cette dame qui doit succéder à son père comme les fils de roi succédaient aux leurs,  a dit récemment  que la politique du gouvernement Sarkozy allait dans le bon sens. Cette parachutée qui  aime le Pas de Calais au nombre de voix pour son parti, hier à Lens, aujourd’hui à Hénin Beaumont, est dans un parti dont le  programme pour la population et les salariés va à l’encontre de leurs  intérêts,  jugez plutôt :

· Protection sociale : chacun constitue le niveau de sa couverture autrement dit chacun se "démerde". Alors vous pensez les franchises médicales...
· Suppression du SMIC : C’est vrai que si on peut faire travailler les salariés pour moins que cela les patrons seront satisfaits... En quelques années,  nous sommes passés de 8% de Smicards à 15 %, la suppression de la référence au SMIC permettrait aux patrons de paupériser les salariés et cacher l’absence de hausse de salaire.
· Séparation de gré à gré, toujours dans le programme de la famille, le MEDEF appelle cela « la rupture du contrat de travail par consentement mutuel » : en fait il s’agit de livrer les salariés au bon vouloir du patronat.
· Et on pourrait multiplier ainsi les exemples comme son papa qui hurle quand le gouvernement cède contre le CPE ; qui trouve que la grève du 18 octobre est illégale. Mais il a raison, sous Vichy les syndicats ont été supprimés, la grève était illégale et les droits des salariés quasi nuls.

Ne cherchez pas de ressemblance avec la réalité ce serait totalement mais totalement fortuit…

Actuellement à Epinal il y a une belle exposition des livres de Martine mais qui n’a rien à voir avec le personnage décrit ci-dessus.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

caton 24/08/2008 22:11

C'est parfaitement votre droit de censurer les commentaires! Je n'aurai pas pipé mots si mon commentaire n'était pas passé! Après tout il est vrai qu'il est votre blog! Et qui vous dit que je suis frontiste ? Vous avez de ces raccourcis! Si je vous disais que je suis jacobin, le croiriez-vous ?  Dés que l'on s'élève contre vous on est du FN ! C'est si simple ! Ai-je laissé entrevoir la moindre sympathie pour Marine Le pen?! Vous confondez sympathie et respect! Car oui volontier, j'ai du respect pour madame Le pen, je l'estime parce qu'elle est engagée dans le débat public, l'on peut ne pas comprendre un engagement, le mépriser en revanche est une faute grave! J'ai souvent repproché à votre parti pour lequel je devrais trouvé plus d'affection, d'imposer autour de madame Le pen un cordon sanitaire contre le principe même de la démocratie car j'affirme qu'il est nécéssaire d'écouter chacun sans ostracisme. Jeter l'infamie sur tout un groupe, c'est une pratique fascisante comme vous dites!  Je ne peux pas croire qu'il faille interdire de dialoguer, qu'il faille jeter l'oprobe sur un groupe  à cause de ses opinion, cela ce nomme discrimination! Cela étant dit je ne connais pas exactement votre position personnelle, il est vrai. J'ai des amis qui sont eux frontistes, je parle avec, je considère qu'il est normal de le faire, l'essentiel est la tollérance, eux acceptent de me parler, je fais de même et je suis outré quand j'entends les noms d'oiseaux qui fusent derriere eux! Ce qui me fait bouillir le sang en revanche c'est la cuisine politicienne de votre commune! Moyen votre référence à l'affaire Dreyfus ! Si vous voulez m'accuser d'antisémistisme faites le au moins plus directement! Ca me fait bien rire !  Si cet argument parle à l'antifascisme tant mieux! (l'antifascisme étant tout ce qui n'est pas communiste bien sûr)

David NOËL 25/08/2008 11:17



Ecoutez, on ne vas pas jouer à ce petit jeu là, moi aussi, je connais des personnes tout à fait estimables au FN.

Personne ne jette l'infamie sur les électeurs frontistes dont la plupart sont abusés, nous combattons l'idéologie du Front National.
Pour moi, l'idéologie et les pratiques du Front National puisent leur source dans l'idéologie contre-révolutionnaire et l'héritage des ligues de la fin du XIXe siècle et des années 30. La
meilleure preuve, c'est que le FN a repris leurs slogans, leurs thématiques et recyclé certains cadres de partis collaborationnistes.

Si vous n'êtes pas un sympathisant frontiste, vous faîtes tout pour leur ressembler, notamment en cherchant à victimiser Marine Le Pen et en usant de l'antiparlementarisme.

C'est en effet avec la crise boulangiste et plus tard l'Affaire Dreyfus que se développe le nationalisme autoritaire et plébiscitaire d'organisations parfaitement antisémites (Ligue des
patriotes, Ligue de la patrie française, Ligue antisémitique) qui dénoncent "la cuisine politicienne", la "corruption" et appellent à un coup de balai dans des termes que ne renieraient pas les
amis de Mme Le Pen.
Je ne vous accuse pas d'être antisémite, je vous dis ce que je vois comme sous-texte lorsque j'analyse votre discours.



Eric 23/08/2008 16:20

Votre pirouette est un peu courte puisque l'article cité en référence ironisait sur la différence de comportement entre un Dalongeville méprisant envers l'opposition et une Lienemann plus pédagogue.Vous ne répondez pas à la question David, trouvez-vous normal qu'une première adjointe n'ait pas soutenu ou présenté un seul dossier en conseil municipal alors que le premier adjoint est celui qui intervient le plus dans les autres villes ? Pour le reste, VDN a relayé le surnom de MNL : VSD !

David NOËL 23/08/2008 16:39



Non, j'ai relu cet article, à aucun moment, il n'est dit que Gérard Dalongeville était méprisant envers l'opposition. Je n'ai d'ailleurs jamais trouvé Gérard Dalongeville méprisant envers
l'opposition. Je l'ai parfois senti excédé par des questions-prétextes et des argumentaires fourre-tout, mais méprisant, jamais.

Votre comparaison ne tient pas debout. Marie-Noëlle Lienemann intervient moins qu'un autre premier adjoint ? Mais le plus souvent, le premier adjoint a la délégation aux finances ! Marie-Noëlle
Lienemann est adjointe à l'habitat. Elle présentera les dossiers liés à l'habitat. Elle ne présente pas les dossiers budgétaires parce qu'elle n'est pas adjointe au budget ! C'est aussi simple
que cela.
Je persiste à dire que ses interventions sont d'une grande justesse, d'une grande pédagogie et qu'elles élèvent le niveau.

Sur cette petite pique de La Voix du Nord, à la place de Marie-Noëlle, je ne m'inquièterais pas trop, puisque le surnom de VSD était déjà celui de Jacques Piette, qui de mémoire d'Héninois a été
un des Maires les plus efficaces et les plus respectés qu'ait connu Hénin-Beaumont.



Eric 23/08/2008 14:18

Marine Le Pen n'est pas première adjointe, elle ne perçoit aucune indemnité de la ville et n'a pas l'obligation d'etre là contrairement à Marie-Noelle Lienemann qui n'est jamais présente à Hénin-Beaumont et qui n'a jamais défendu ou présenté un dossier en conseil municipal. Trouvez-normal, David, qu'une première adjointe travaille aussi peu ?

David NOËL 23/08/2008 14:58



Ah, oui, Marine Le Pen n'a pas l'obligation d'être là et ça se voit...

Ne la comparez pas à Marie-Noëlle Lienemann dont les interventions sont d'une justesse et d'une pédagogie que chacun aura pu constater. Je vous renvoie à un petit bonjour dans La Voix du Nord en
date du 13 juin intitulé "Profession démineur" dans lequel Pierre-Laurent Flamen disait exactement la même chose...

Ou vous êtes de mauvaise foi, ou nous avons tous été victimes d'une hallucination collective.



Caton 23/08/2008 12:05

Vous avez quand même du culot ! Aller repprocher à Marine Le pen un parachutage quand on sait que c'est l'appanage de votre famille de pensée ! Marie-noelle Lienneman, ça vous dit quelque chose ? Cette charmante dame attirée par l'agitation d'hénin ou devrais-je dire le cadavre de Hénin, cette pauvre municipalité flingué par par votre grand copain, monsieur Dalongeville! Cette chère opportuniste donc a cru bon de venir ordonner les forces de gauche et se faire une notoriété ! Vous êtes pitoyable ! Vous vous faites exploité par le maire, vous le servez et vous desservez votre commune ! et vous osez vous croire plus crédible que madame Le pen ! Laissez nous rire ! L'embettant pour vous, c'est que Marine Le pen est respectable, qu'elle parle au peuple de gauche, elle tient un discours cohérent, elle dénonce toutes les lachetés les opportunismes et magouilles de votre camp ! Elle le fait si bien, elle déterre les lettres que vous avez l'imcompetance de laisser trainer à la préfecture sans savoir que c'est un droit !  C'est quand même fort de la part de quelqu'un sensé vouloir tenir une mairie !Elle a des propositions interessantes ne vous déplaise ! Vous pouvez bien être écoeuré par ses positions concernant les immigrés, il n'empeche, elle séduit parce qu'elle est séduisante!  Quand à vos affirmations, elles sont vaines qui ose croire vos mensonges ? Marine le pen prosarkosyste ? Ca fait mourir de rire tt le monde elle qui se porte en opposition systématique! c'est bien facile de tronquer les déclarations, les sortir du contexte, le FN sous son impulsion est revenu du néolibéralisme ! Vous par contre le stalinisme de Dalongeville ...dés qu'il s'agît d'une place d'adjoint on oublie toute idéal... Dans cette pauvre région proche d'Arras je ne rêve que d'une chose un nouveau Robespierre qui vienne nous débarrasser de toute votre clique, assez de corruption ! Assez d'arrangement entre vous ! Vous n'avez fait que trahir tout vos beaux principes ! j'en ai des haut de coeur ! Votre récompense c'est l'implantation durable du FN

David NOËL 23/08/2008 13:28



Ecoutez, Marine Le Pen n'a pas assisté à un seul conseil municipal depuis qu'elle a été élue et n'est jamais présente sur Hénin. On voit par là tout l'intérêt qu'elle porte aux habitants
d'Hénin-Beaumont.

Les propositions de Marine Le Pen ne sont intéressantes que pour peu qu'on adhère à ses thèses xénophobes, c'est un préalable de taille ! La population d'Hénin-Beaumont n'est pas xénophobe et
vous l'a fait savoir les 9 et 16 mars.

Les Héninois ont rejeté votre parti parce qu'ils ont vu son vrai visage et nous ne sommes pas peu fiers d'avoir contribué à le dévoiler.
Héritier de Vichy et de l'extrême droite ligueuse et collaborationniste dont il a recyclé les cadres, le FN est un parti xénophobe et parfaitement ultra-libéral. La lecture de votre programme en
matière de retraites, d'éducation, de services publics est édifiante... Il n'y a pas que moi qui le dis, il y a aussi Liberté Chérie, une association ultra-libérale dont le programme ferait frémir la patronne
du MEDEF et qui applaudit beaucoup de propositions de Jean-Marie Le Pen !

Pour le reste, que dire ? Le thème du coup de balai contre la clique de corrompus était déjà utilisé par l'extrême droite antisémite à l'époque de l'Affaire Dreyfus.
Si j'appliquais la même politique de modération que votre ami Steeve Briois qui censure systématiquement les commentaires hostiles, votre commentaire ne serait jamais passé. Moi, je l'ai laissé,
parce qu'il en dit plus que de longs discours sur la réalité de votre extémisme haineux.



Planxty 03/11/2007 18:54

Le programme du Fhaine est bien d'inspiration libérale. Prenons le cas de l'Ecole et nous constatons que tous les projets de réformes de la droite libérale sarkhozienne sont pratiquement tous repris: bourses au mérite, retour dogmatique sur la méthode syllabique, abandon du collège unique, suppression de postes de personnels, chèque scolaire, défense de l'enseignement privé, suppression de la carte scolaire.....En résumé, les programmes du Fhaine et de la droite classique se sont rapprochés et consistent à mettre fin à la démocratisation de l'Ecole tout en mettant au pas les personnels (considérés comme des gauchistes qui font "des manifestations politiques durant les heures de cours" !!)Si le programme de sélection sociale de son parti avait été mis en oeuvre, Mr Briois, qui nous rappelle assez souvent qu'il est fils d'ouvrier, n'aurait sans dout pas pu mener de brillantes études techniques supérieures au lycée Darchicourt!!Finalement, mr Briois n'est que le boute-en-train du libéralisme le plus extrémiste.... Peut être à l'insu de son plein gré.....Il est question aussi d'heures de "vie de classe" qu'il faudrait supprimer pour faire des économies. Hélas, elles ne sont pas, en principe, rémunérées, du moins en lycée....Cette erreur montre le peu de sérieux du travail du Fhaine sur l'Ecole...Extraits du programme du FN:Il faut tout d’abord que le système scolaire retrouve les mérites de la sélection : - Les enfants doivent retrouver la valeur des savoirs fondamentaux. Il faut également établir des exigences de passage et réévaluer la valeur des examens comme le brevet des collèges. Parallèlement, il faut améliorer l’orientation, trop souvent vécue comme une accommodation à l’échec scolaire. - Il faut développer l’attribution des bourses au mérite en fonction des notes. Coût : 19 millions d’euros Il faut sanctuariser l’école - Il convient de repenser les rythmes scolaires, en supprimant notamment les « heures de vie de classe ». Remarque : Les heures de vie de classe ne sont pas rémunérées !! Gain estimé : 800 millions d’euros - Le contenu des enseignements doit être organisé de manière structurée et chronologique, pour développer le sens critique et le raisonnement des élèves. La méthode syllabique doit être complètement et définitivement réhabilitée. Parallèlement, le collège unique sera abandonné. - L’autorité doit être affirmée dans les établissements scolaires au besoin en suspendant à la famille de tout élève perturbateur, les diverses allocations sociales et familiales dont elle bénéficie. Rendre aux enseignants leur juste place : - La formation des jeunes professeurs est capitale. Les IUFM sont devenus de véritables centres de déstructuration et d’endoctrinement. Ils seront remplacés, à moyen constant, par des Centres pédagogiques régionaux. Les nouveaux enseignants bénéficieront d’un tutorat pendant leurs trois premières années. Dans la gestion de leur carrière, une plus grande place sera faite au mérite et les professeurs, en particulier ceux du technique, seront tenus de suivre des stages de mise à niveau. - Le corps des inspecteurs sera réformé et augmenté (1 inspecteur pour 150 enseignants, contre 1 pour 700 actuellement). Issus du corps enseignant expérimenté, les inspecteurs exerceront leur métier dans une autre région, pour une plus grande neutralité. Les inspections seront multipliées, afin de valoriser les enseignants en fonction de leur mérite. - Enfin, la part du personnel administratif (16 % de l’Éducation nationale) sera réduite au profit des personnels enseignants (84 % de l’Éducation nationale). - Suppression de 20 000 personnels administratifs et techniques. L’État doit assumer son rôle d’arbitre et de régulateur en matière éducative : - Si l’État ne doit pas être omnipotent, il lui appartient de faire respecter la neutralité politique et le principe de laïcité dans la sphère publique et de s’opposer à toute dérive communautariste, de contrôler au minimum les savoirs dispensés et de valider les diplômes au niveau national. - L’État doit veiller à l’égalité d’accès à l’école comme à l’université. Ainsi, au nom de l’égalité de moyens, il permettra, par la mise en place du chèque scolaire, le libre choix de l’école à tous les parents. La carte scolaire sera progressivement supprimée. Calculé par rapport au coût moyen de scolarité d’un élève, le chèque scolaire n’entraîne aucune dépense supplémentaire pour l’État dans l’enseignement public : les parents deviennent simplement le passage obligé pour le financement des établissements. Le chèque scolaire prendra en charge les salaires des personnels hors enseignants (qui ne sont pas pris en charge par l’État) des 10 000 établissements de l’enseignement privé sous contrat. C’est le seul surcoût engendré puisque ce dispositif – indépendamment du rétablissement de l’égalité d’accès entre Public et Privé sous contrat – doit avant tout permettre aux parents du Public de choisir, pour leurs enfants, l’établissement qu’ils jugeront le meilleur. Les écoles primaires, collèges et lycées, ainsi soumis à une certaine émulation, amélioreront naturellement leur niveau scolaire et leurs conditions de travail pour les élèves. Le chèque scolaire sera mis en place pas à pas en commençant, la première année, par les classes de Maternelle et de Terminale. La poursuite plus ou moins rapide du dispositif tiendra compte des disparités observées entre l’attractivité des établissements de façon à ne pas fermer certaines classes et à pouvoir engager des actions correctives. Coût estimé : 3 milliards d’euros Par ailleurs, les lois Falloux et Astier seront modifiées afin que les collectivités territoriales ne soient pas limitées dans le financement des travaux et des équipements (matériels pédagogiques des classes) desdits établissements.

David NOËL 04/11/2007 08:25

Leur programme sur l'école est lamentable, du début à la fin ! La suppression des heures de vie de classe pour un gain de 800 millions d'euros, c'est énorme... Tu vois, Planxty, les frontistes ont peur, ils ne savent pas ce qui se passe dans les heures de vie de classe, ils ont peur de donner la parole aux élèves, ils n'ont pas compris qu'en heure de vie de classe, on règle efficacement des problèmes. Dans mon collège, la prof principale d'une de mes classes a tenu une heure de vie de classe qui a permis aux élèves de poser les problèmes, de s'expliquer, de se comprendre. A l'issue de l'heure de vie de classe, la prof principale avait adopté, avec l'accord des élèves une grille d'incidents avec des cases oubli de matériel, bavardage, etc... Cette grille, les élèves l'ont acceptée et fait signer à leurs professeurs, le niveau de tension a nettement diminué, il y a un meilleur climat de travail.Au lieu de ça, ils veulent suspendre les allocations sociales et familiales aux familles des élèves perturbateurs. C'est insensé... Le FN se gargarise de bénéficier du vote sanction qui frappe G. Dalongeville. Des Héninois en ont marre du Maire et votent FN pour le dire sans se rendre compte qu'ils votent pour un programme réactionnaire et ultra-libéral écrit par des fanatiques d'extrême droite. C'est à partir d'exemples comme ça qu'on prouvera aux gens la dangerosité des idées frontistes. La violence des attaques du FN contre Patrick ou contre moi s'explique parce qu'ils ont peur. Ils voient bien que le PCF est sur le terrain, que notre blog est lu par des centaines de personnes. Ils ont peur. C'est que quelque part, le combat antifasciste que nous menons avec détermination porte ses fruits...

militant 03/11/2007 15:09

Je suis d'accord et je suggére aussi d'aller voir ce site sur le FN à Vitrollehttp://www.raslfront.org/publications/publi_vitrolle.php

David NOËL 03/11/2007 18:44

Merci pour le lien. En tout cas, les commentaires sur le blog de Steeve Briois sont risibles. Je ne vois pas ce que le fait que Lagardère possède des parts de L'Huma vient faire là dedans, ça n'a pas infléchi d'un iota la ligne du PCF qui est toujours antilibérale... Quant à la ligne du FN soi-disant hostile au MEDEF, laissons Franz, militant frontiste et intervenant régulier du trop méconnu "Forum Patriote" la décrire (dans un fil dédié aux législatives dans le Pas-de-Calais) : "Economiquement, je ne suis pas sûr que le FN, hormis sur la question des droits de douane, aient une ligne très différente de celle de l'UMP. Car au fond c'est plus de liberté pour les agents économiques, moins d'impôts, moins de taxes, moins de bureaucratie..etc.. Le FN en politique intérieure est peut-être même plus libéral que l'UMP. (suppression de l'impôt sur le revenu..etc)"Le MEDEF en tremble de peur...

Patrick HELLWICH 03/11/2007 13:57

Nous pouvons comprendre que l’article « Mar(t)ine à l’assemblée… » ne vous ait pas plu au point de perdre votre sang froid mais déformer votre propre vérité nous laisse perplexe sur votre sincérité envers les salariés et la population.Etes vous vraiment au FN ou feignez vous ne pas dévoiler votre programme ? Voilà ce qu'on peut trouver sur votre site http://www.frontnational.com :Extraits du programme du FN· Des mesures visant à libérer au maximum l’entreprise des contraintes de toute nature qu’elle subit. (donner carte blanche aux patrons NDLR)· Le retour à 65 ans de l’âge légal de la retraite, pour tenir compte de la réalité des parcours (entrées tardives sur le marché du travail, périodes de chômage…) après 40 annuités de cotisation et la liberté donnée aux Français de travailler au-delà s’ils le désirent.· Une séparation stricte de la gestion des cinq branches de la protection sociale (Maladie, Retraite, Famille, Chômage et Dépendance – à venir). (soit supprimer le système par répartition et la solidarité fondement même de notre sécu NDLR)· La transformation des cotisations patronales au titre de la Famille en contribution fiscale (donc, exonérer les patrons et faire payer tout le monde NDLR)· Suppression de 20 000 personnels administratifs et techniques dans pour l’éducation nationale.· La formation des jeunes professeurs est capitale. Les IUFM sont devenus de véritables centres de déstructuration et d’endoctrinement. Ils seront remplacés, à moyen constant, par des Centres pédagogiques régionaux (Les IUFM centre de propagande ? NDLR)· Desserrement de l’étau fiscal qui pèse sur le travail et l’entreprise, en diminuant l’impôt sur le revenu du travail et l’impôt sur le bénéfice des sociétés (IS). (Voir chapitre « Économie et Budget ».)· Renégociation de la durée hebdomadaire du temps de travail par branches d’activité. Permettre en particulier de « gagner plus à ceux qui travaillent plus ».· Simplification du Code du travail et faire cesser son instabilité permanente · Encouragement à la multiactivité par l’assouplissement ou la suppression des règles de cumul activité salariée/activité non salariée, ou retraite/emploi et même dans certains cas prestations sociales/emploi.· (Concernant les syndicats) La suppression du « monopole du 1er tour »… (pour permettre des listes patronales ou Front National dès le premier tour ? NDLR)· Lutter contre la politisation de l’Éducation nationale, en interdisant les manifestations politiques d’étudiants ou d’enseignants organisées pendant les heures de cours. (Mais de quoi parlent-ils ? Des interventions en amphi lors de grèves étudiantes ? C’est la liberté d’expression ! Du contenu des cours ? Quelle insulte pour nos enseignants. Le FN ou le retour de la censure ! NDLR)«Sarkozy a gagné sur nos idées. Ce n’est donc pas le moment d’en changer», explique de son côté Marine Le Pen, la vice-présidente du parti. (Libération : http://www.liberation.fr/actualite/politiques/277031.FR.php)

Damien 03/11/2007 13:17

Des mensonges, des mensonges et que des mensonges ....

David NOËL 03/11/2007 13:33

Quels mensonges ? Patrick a parfaitement raison de pointer du doigt les pratiques dynastiques de la famille Le Pen et dire comme le fait ce matin Steeve Briois : "Il n'y a pas que moi, M'sieur !", c'est le comble de l'enfantillage. Au plan national, le FN est le seul parti où l'on voit ça, c'est le bonapartisme poussé à son paroxysme. Quelle honte pour un parti qui se prétend républicain ! Sur le plan social, Patrick a aussi tout à fait raison : relisez les déclarations de votre gourou Le Pen sur les manifestations contre le CPE ou sur les manifestations contre la casse des retraites : Le Pen soutient les politiques libérales, il est pour la remise en cause des retraites, il est contre les syndicats et attaque les grévistes avec les mêmes arguments anti-grève que les ultra-libéraux de Liberté Chérie ou de l'UNi.