Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

La section d’Hénin-Beaumont du PCF a pris acte de la nomination de Marie-Noëlle Lienemann comme «première socialiste».

L’ancienne ministre du logement est une dirigeante socialiste sincère et combative, dont les convictions de gauche ne sont plus à démontrer. A l’heure où une partie des dirigeants du PS cède à l’ouverture sarkozyste ou accompagne la casse des retraites, Marie-Noëlle Lienemann fait partie, avec d’autres (Gérard Filoche, Jean-Luc Mélenchon…) de ces socialistes qui font honneur à la gauche.

Vice-présidente du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, députée européenne, Marie-Noëlle Lienemann s’est engagée pour le non au référendum contre le Traité Constitutionnel Européen et s’est battue aux côtés de Jacky Hénin et des députés européens communistes.

La section d’Hénin-Beaumont du PCF se félicite donc du choix de Marie-Noëlle Lienemann comme «première socialiste».

Le choix du conseil fédéral du PS d’investir Mme Lienemann intervient alors que le Maire d’Hénin-Beaumont est isolé et paraît incapable de rassembler les forces de gauche. 

C’est la raison pour laquelle le PCF s’est engagé, depuis plusieurs semaines, avec les Verts, le MRC, le PRG et le MJS dans un rassemblement inédit de la gauche héninoise. 

Nos appels au rassemblement ont été entendus par le Parti Socialiste et nous nous en félicitons. Marie-Noëlle Lienemann veut rassembler la gauche autour d’un projet politique ambitieux et fédérateur capable de battre le Front National.

Il faut désormais aller au bout la logique et à cet égard, la volonté de Marie-Noëlle Lienemann de s’investir durablement dans la vie politique héninoise nous rassure.  

La section d’Hénin-Beaumont du PCF répondra donc positivement aux demandes de rendez-vous du Parti Socialiste et mandate une délégation pour rencontrer les représentants du Parti Socialiste, examiner la situation politique et construire ensemble un rassemblement des forces de gauche. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Il faut revenir aux conditions politiques dans lesquelles a été élu Mr Dalongeville pour comprendre la situation dans laquelle il se trouve aujourd'hui ( trahison des siens, contrat tacite avec l'extrême droite pour battre Mr Darchicourt...) Il ne pouvait donc pas rassembler autour de lui sa famille politique et créer une dynamique municipale. Cette situation s'est aggravée par le fait qu'une bonne partie de l'ancienne équipe municipale n'a pas réussi à régler sainement la trahison initiale. ( On voit encore aujourd'hui Mrs Duquesne et Boquillon mener une croisade morale contre le maire et s'enliser dans les attaques personnelles)Dans ces conditions, la situation politique actuelle du maire dépasse sa personne. Isolé, il n'a pas réussi à nouer les alliances stables nécessaires à une vie politique municipale sereine. ( ce qui explique les erreurs, les incohérences et certaines dérives personnelles du maire...)Il s'agit, pour la Gauche, de trouver une autre dynamique. D'abord de rassemblement, y compris avec le maire, de façon à ne pas renouer avec les querelles stériles de personnes. Mme Lieneman a la volonté de rassembler et de construire un contrat municipal avec toutes les forces de gauche. Il est temps d'apurer les mauvais comptes du passé, de rompre avec la haine et les rivalités personnelles et de se mobiliser pour la ville et ses habitants.Il y a urgence, car face à nous, l'extrême droite utilise la peur et exacerbe les craintes d'une population déboussolée.
Répondre
F
A  Dominique LecomptePeut etre...Pas sur du tout .....mais quel risque!!!!!!
Répondre
D
Pour avancer, il faut donc négocier et dépasser les querelles stériles de personnes qui agitent la ville....Mme Lieneman va rassembler la gauche et créer une dynamique autour d'un bon programme en renouvelant une bonne partie des cadres qui ont géré la ville. Là est l'essentiel. La présence de G Dalongeville sur la liste est sans doute inévitable. Dans un autre contexte, et bien entouré, il agira autrement...
Répondre
M
Bravo pour vos analyses, je suis prés à rejoindre mme Lienemen et l'ensemble des républicains de gauche et du centre gauche que je représente,  pour bouter dehors l'imposteur  et la felon GD,  l'incompétence et la honte que représente GD, et ce fier  du travail que j'ai pu faire , aux côté de Mr J.Piette jusqu'en 1989 puis en tant de Maire adjoint chargé des finances de ma ville de 1989 à 1997........bilan financier dont je n'ai pas à rougir...Avec mon amicale soutient.Dr Savério Maldonato
Répondre
S
MR bouquillon,se permet ,sur son blog de critiquer et de donner des conseils à ses adversaires politiques.lui qu'on surnomme le JUDA de la politique a trahi DARCHICOURT puis DALONGEVILLE,trahira également son ami (et ancien ennemi)le pauvre daniel duquesne,au demeurant sympathique,mais bien mal entouré.ce-dernier un vrai homme de gauche ,s'est laissé embarqué voir piégé, par sa triste éminance grise ,pour quelque points électoraux hypothétique:MR GEORGES.* souvenez vous en 2001 ,ils étaient tous les deux,sur une liste opposée
Répondre
D
L'union reste un combat dans une situation où nous sommes minoritaires. Une posture plus radicale ( comme celle de la LCR, par exemple...) permet surtout de ne rien faire. La venue de Mme Lieneman représente bien la seule issue politique de gauche pour Hénin-Beaumont .....La situation peut certes évoluer dans le bon sens qui serait la marginalisation du maire. Mais Il faudra de toute façon, soyons réalistes,  "recycler" Mr Dalongeville d'une façon ou d'une autre. Ce n'est pas de notre fait, , les socialistes sont pris au piège du maire dans un jeu politique du style "je te tiens, tu me tiens par la barbichette..."
Répondre
T
Procédons par étape: le meilleur moyen de faire de Lienemann la tête de file aux municipales c est déjà de voir si son projet d union de la gauche est viable (je le crois). Si elle réussit ce que Dalongeville ne peut même pas imaginer tenter alors là la légitimité de Lienemann à la tête du combat ira de soit. En tout cas bravo pour votre esprit d union même si beaucoup de choses restent encore à être discutées. Le principal est que s instaure le dialogue que Lienemann et certains autres partis de gauche appellent de leurs voeux depuis longtemps
Répondre
M
Je ne suis pas un chaud partisan de la "gauche plurielle" (c'est le moins que l'on puisse dire) et pas plus d'une certaine "discipline républicaine" qui permet encore aujourd'hui  à certains "socio libéraux" de confisquer nos voix pour les apporter sur un plateau à la droite.Néanmoins, je suis bien conscient de deux choses. D'une part, le cas Hénin Beaumont est un cas tout à fait particulier (à cause de la présence de "qui vous savez"), d'autre part Mme Lieneman ne fait pas partie des "briseurs de tabous" (traduisez de ceux et celles qui dans son parti ont décidé d'adhérer au idées du "libéralisme"), j'espère juste qu'elle ne changera pas d'avis en cours de route.Tous mes voeux de succès donc à la gauche réunie d'Hénin Beaumont. Votre victoire montrera peut-être à la gauche française (à ce qu'il en reste), qu'il est possible de gagner en restant fidèle à ses valeurs, dans le respect des nuances, mais sans rien renier de ce qui a toujours son honneur : combattre le capitalisme.Cordialement
Répondre
O
Je suis surpris par tant de légèreté …..le PC local qui vient manger dans la gamelle que lui tends le PS …..C’est affligeant et en même temps je comprends aisément que vous ne soyez plus audible (voir vos scores aux dernières élections locales)  auprès de la population et plus particulièrement des milieux populaires dont je suis issue…… vous voir « vous féliciter » de la nomination de Lienemann en tête de liste est un exercice d’autosatisfaction qui met au grand jour votre future mise sous perfusion politique….on vous vois arriver de très loin….une danse du ventre exquise pour signifier au PS que vous êtes prêt pour la saillie princière…..je vous l’accorde, l’image n’est pas très glamour, mais dans le même temps que dire de vos déclarations où vous faite une publicité avantageuse au PS et plus particulièrement à Marie Noëlle Lienemann envers qui vous posez déjà un genoux à terre en guise d’allégeance……l’espoir de quelques miettes de pouvoir dès l’élection du futur conseil municipal sans doute….voyez vous, au non du rassemblement, vous et les coquilles vides qui ne représentent qu’elles même, êtes prêt à brader vos idéaux, brader le sens de votre combat au quotidien …dans ce contexte, ne vous étonnez pas du vide autour de vous et s’est faire piètre analyse du contexte locale, que d’envisager la perspective d’une aliénation auprès de Lienemann qui ne représente rien pour les gens….même pas la perspective d’un lendemain meilleur, alors de là à les mobiliser sous le prétexte fallacieux du FN menaçants…je vous laisse à vos fausses espérances…après tout, tel aura été votre choix…..pourtant je ne peux me résoudre à avoir de la sympathie pour vous monsieur Noël car je sais qu’au fond de vous, vous avez le regret de ne pas avoir le rapport de force en votre faveur….ce qui vous aurait permis de ne pas vous astreindre à cet exercice difficile du travestissement à défaut d’une identité affirmée….les quelques électeurs PC du coin apprécieront ….quant aux autres, pour une grande partie, le FN les à séduit à défaut de les avoirs convaincu et vous(le PC) avez aussi une responsabilité très forte par rapport à cette situation, mais je ne développerais pas ici un état de fait sociologique…l’occasion se présentera bien assez tôt…..je vous souhaite néanmoins bon vent.Opus
Répondre
S
félicitations pour votre union,je suis sur que le renfort de M.N.LIENEMANN qui rejoint votre groupe permettra de débarasser les héninois et les beaumontois du F.N et de DALONGEVILLE.la victoire est possible si G.D.ne vient pas pollué ce groupe d'hommes et de femmes compétants et HONNETES. bon vent .vous gagnerez parce que vous étes les meilleurs .
Répondre
F
le seul problème, c'est que marie-noëlle lienemann veut faire équipe avec Dalongeville... Comment allez-vous gérer cela?
Répondre
D
Personne ne sait quelle sera la place de Gérard Dalongeville. Nous avons mandaté une délégation qui devrait rencontrer une délégation du PS. Nous n'avons aucun accord avec Gérard Dalongeville et à l'évidence, sa présence sur une liste de rassemblement de la gauche, a fortiori comme tête de liste, posera problème.Cette question sera sur la table.