Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

undefined Les partis de gauche organisaient une conférence de presse hier après-midi, au local du Parti Socialiste, rue Elie Gruyelle. 

Marie-Noëlle Lienemann représentait le PS, Pierre Ferrari le MJS, Eric Mouton le PRG et moi-même le PCF. Pour le MRC, c'est Jean-Marie Alexandre, secrétaire fédéral et maire de Souchez, qui avait fait le déplacement pour soutenir la démarche de rassemblement des forces de gauche héninoise. Absents hier pour cause de Conseil National, les Verts participeront eux aussi au rassemblement de la gauche comme Régine Calzia nous l'a confirmé.

Marie-Noëlle Lienemann a répondu aux questions de France 3, d'I-télé, de La Voix du Nord et de l'AFP. La première des socialistes a appelé Gérard Dalongeville à rejoindre un rassemblement ambitieux, tourné vers l'avenir, afin de présenter un nouveau contrat d'avenir aux habitants de notre ville.
Absent hier, le Maire d'Hénin-Beaumont devrait donner sa réponse en début de semaine prochaine.

Equilibrée, la nouvelle équipe que nous présenterons placera son action sous le signe de la transparence et de la démocratie locale.

Pour Marie-Noëlle Lienemann - et c'est bien l'esprit du contrat que nous avons conclu avec elle - la gauche rassemblée doit être portée par des partis actifs, respectés et fiers de leurs valeurs qui continueront de travailler ensemble au-delà des élections municipales de mars pour lutter contre la droite et incarner un nouvel espoir.

Jean-Marie Alexandre est allé plus loin en évoquant la perspective d'un grand parti unique de la gauche qui serait le pendant de l'UMP. Inutile de le préciser, je suis tout à fait hostile à un tel scénario !

Il reste qu'hier, une étape importante a été franchie. La gauche d'Hénin-Beaumont est désormais rassemblée. Ce rassemblement tant attendu par les Héninois est en marche et rien ne l'arrêtera !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
M. NoëlQuelle prétention que la vôtre : associer un "vous collectif" à un "je bien esseulé" ... Votre argumentaire respire lui le poujadisme. Revenez en à l'Histoire puisqu'il vous en plait ainsi, celle des historiens, ça va de soi. Ne vous méprenez pas M. Noël, aux jeux de vos comparaisons stupides, il me serait aisé de retracer l'histoire du communisme pour vous en attribuer tout aussi sotement la responsabilité de  dérives. Votre pujadisme se situe là, M. Noël. Vous y avez ajouté il est vrai une touche personnelle tintée d'insincérité politique et de justifications de bas étage. Une belle caricature du parfait petit capitaliste telle que vous aimez les grifoner en somme !Relisez les notes de l'AR et de son candidat. Je vous met au défi d'y trouver le moindre signe de sympathie à l'égard du FN et de son idéologie. Quant à notre soit disant inimitié à l'encontre des socialistes, celles et ceux que nous croisons, nombreux,  au sein de l'AR ou lors de nos rencontres avec la population ne semblent pas véritablement nous en vouloir...Il est vrai, en revanche que nous ne pouvons cautionner les logiques d'appareil politique, de celles servant d'alibi (celà vous sied t-il mieux que l'expression "aller à la gamelle" ?).  Je ne puis en dire autant de vos nouvelles relations de circonstances qui malgrè de nombreuses promesses tardent à s'officialiser ... Il est vrai qu'un mariage sans maire, celà n'est guère pratique !Je vous laisse à vos tourments actuels et pérennes, à votre agressivité et à vôtre pseudo combat. J'ai dit le vôtre M. Noël, et non celui de nombre d'Héninois que vous avez déçu en vôtre nom propre et en celui du club des cinq (et point des saints) !Bien à vousUn simple citoyenPS : Citoyen n'est pas un gros mot vous savez. Il en est même des outranciers qui s'intéressent à la chose politique ...
Répondre
D
Je crois qu'Avanti popolo a raison, nous sommes en complet désaccord. Vous n'attribuez pas aux mots le même sens que moi. Quand je parle de poujadisme, je fais référence à un populisme anti-partis, anti-impôts, anti-fonctionnaires. Je vous rappelle que Jean-Marie Le Pen a été député poujadiste. La filiation est nette et elle se ressent dans le discours. Tout au long des années 80, Le Pen dénonçait la "Bande des 4" PS-PCF-UDF-RPR. C'est le discours du Front National d'Hénin qui ne fait que taper sur le Maire et sur tous les partis.Vous parlez d'histoire et de dérives. Je ne vous parle pas de dérives, je vous parle de la nature idéologique de l'extrême droite. Le PCF est un parti du mouvement ouvrier ; le FN est un parti qui appartient à la tradition contre-révolutionnaire, ses racines, c'est en partie ce que René Rémond appelait la "droite légitimiste" et c'est, à partir de la fin du XIXe ce que Zeev Sternhell appelle la "droite révolutionnaire" proto-fasciste. Je sais parfaitement que l'AR n'éprouve aucune sympathie pour le FN et son idéologie. Je dis simplement que ne pas faire la différence entre Gérard Dalongeville et un parti par essence foncièrement anti-républicain, c'est dramatique. Vous dénigrez les logiques d'appareils politiques, mais il y a des moments, ça permet de garder sa boussole idéologique. Nous sommes comptables devant les citoyens - et pas seulement ceux d'Hénin-Beaumont, mais aussi tous les autres qui se prennent sur la tête tous les coups de Sarkozy - de l'image que nous donnons de notre parti. Quelle image aurions-nous donnée si nous vous avions suivi dans votre démarche ? L'alliance avec le Modem, l'ouverture à l'UMP, le refus d'appeler à battre le FN au 2ème tour... Il y a des milliers de gens à Hénin-Beaumont et partout en France pour qui le Parti Communiste incarne l'espoir parce qu'il est fidèle à ses valeurs. Ces valeurs, nous ne pouvons pas les bafouer au prétexte qu'il y aurait une situation particulière avec Gérard Dalongeville. Toutes les situations sont toujours particulières... Pas d'alliance à droite, front républicain contre l'extrême droite : ces deux principes sont des règles essentielles du PCF et vous voudriez qu'on les bafoue ? Pour le coup, ce serait nous renier. Aucun communiste ne peut renoncer à ces deux principes de base.Alors, je suis désolé de vous avoir déçu, mais nous resterons fidèles à nos valeurs, pour redonner de l'espoir aux Héninois et Beaumontois et porter un projet d'avenir pour notre ville.
A
David,Je crois que notre ami de l'AR est en complet désaccord avec nous et comme il n'a pas d'arguments sérieux, il se lance dans des circonlocutions pincées et méprisantes sur ta personne.Il est bien ici question de stratégie politique et non pas des états d'âme des uns et des autres, ni des affects des membres de l'AR.J'ai déjà dialogué avec Mr Luanpa sur un autre blog, et je vais lui renouveler le conseil que, bien amicalement, je lui avais prodigué à l'époque:Ouvrir une antenne de Sciences-Po à Hénin-Beaumont pour y enseigner l'abus des élites....et la lecture assidue du Canard...C'est un bon début pour acquérir un peu de clairvoyance politique..Evidemment, comme la Gauche se rassemble et fait fi des querelles de personnes, les égos blessés de l'AR et du F-Haine commencent à s'agiter et à faire monter les enchères.Briois veut déjà faire un procès . Un de plus, qui meublera le vide de son programme municipal et attisera les haines contre Gérard.Une façon nauséabonde d'occuper le terrain, car il passe d'un procès à un autre, sans que l'on puisse suivre. Il nous en doit au moins deux. Faudra réclamer.Quand à l'AR, elle fait des déclarations solennelles de pureté politique et républicaine....pour refuser le désistement... républicain au second tour. Comprenne qui pourra cette stratégie mortifère. Mais je comprends que cela puisse produire quelque agitation durable chez des républicains trop sensiblesContinuons donc sereinement notre rassemblement D'abord la Gauche puis, après le premier tour, l'ensemble des républicains.
Répondre
L
M. NoëlVotre indignation est pitoyable, inacceptable et comique. Vous en deviendriez presque sympathique. Et, psssssst, j'ai dit presque !A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, ne dit-on pas ?Certes, mais  de là, à périr sans gloire ... il y a un pas que vous semblez aisément franchir !
Répondre
D
Je ne crois pas Luanpa, parce que nous, nous avons su garder notre boussole idéologique. On ne peut pas en dire autant de ceux qui mettent sur un pied d'égalité Gérard Dalongeville et un parti héritier de l'Action Française et de Vichy... En même temps, ça ne m'étonne pas que vous preniez la défense du Front National et de ses insinuations ordurières et poujadistes. Depuis quelque temps, dans les commentaires ou dans les articles, les militants de l'AR développent la même analyse que le FN : les partis de gauche se renient, ils vont "à la gamelle"... Cette analyse d'un poujadisme total et d'une grande mauvaise foi est insultante pour les militants des partis de gauche. Ce n'est pas en dénigrant les partis politiques que vous parviendrez à faire reculer le FN, loin de là ; au contraire, vous ne faîtes que nourrir un vote protestataire qui profite à Marine Le Pen.
M
Continuez comme ça, vous étes minables.
Répondre
D
Pourquoi ? Vous vous sentez visé ?
L
Mon identité n'apporterait rien au débat. qu'il vous plaise de l'assimiler à de la lâcheté m'indiffère. Je ne puis toutefois que vous certifier qu'elle se différencie de celle du dénommé Brahim.Quant à "Radio Paris", s'il ne m'appartient pas de répondre à vos propos diffamatoires à l'encontre de messieurs Bouquillon et Duquenne (puis-je vous inviter toutefois à peser chacun des mots précédents), vous dire que pour ma part je ne dois ma situation à aucun parti politique ou ami bien placé. Je puis dire que je ne suis qu'un "fruit" de l'école républicaine et de la méritocratie. Ce qui m'interpelle dans vos propos, ce n'est point que vous puissiez en douter ou vous en moquer, c'est le fait de reconnaître la chose comme pratique courante au sein du PS et du PC. Dois-je en déduire que ce sont ces mêmes pratiques qui ont conduit le club des cinq à rejoindre celui que vous avez, il y a pourtant si peu et à juste raison, tant décrié ... celui qui aujourd'hui à en croire les propos même de MNL se devait d'annoncer son accord quant à la proposition d'une liste commune ... celui qui très prochainement vous témoignera de son estime et de sa duperie en vous disant probablement non merci !Parce qu'à y regarder de plus prêt, la seule chose que MNL aura su apporter à la gauche héninois se résume à un beau bordel. A l'instar de certains tee-shirt avant/après, Avant, une gauche désunie qui aurait pu s'unir contre Dalongeville et derrière Daniel Duquenne (si Dalongeville était un homme de gauche, Marine Le Pen et MNL n'aurait pas fait cette halte héninoise). Après, une gauche des appareils politiques encore plus désunie et un pantin tirant finalement les ficelles de ces 5 marionnettistes ! Une jolie leçon politique dont nous n'entendons pas au sein de l'AR voir les habitants d'Hénin Beaumont faire les frais. De la démagogie ? M. Noêl, je vous ai connu dans des face à face plus transparent, plus réaliste. Vous le redeviendrez, j'en suis sûr ! Puisse celà ne point se faire par obligation et intérêt ...
Répondre
D
Le commentaire dont vous parlez a été supprimé à la demande conjointe de son auteur et des personnes visées. Cette histoire est close. L'actualité du moment, c'est la journée de grève de demain sur l'emploi, le pouvoir d'achat et la défense de la fonction publique. Je remarque que Steeve Briois qui commente avec délectation le moindre commentaire maladroit est étrangement silencieux sur ce sujet, mais assez d'épiloguer sur ce triste personnage qui multiplie les attaques indignes contre tous les leaders politiques et qui s'en prend maintenant à leurs enfants... J'écris que l'idéologie du FN est une idéologie réactionnaire et poujadiste imprégnée de fascisme et je suis attaqué via des commentaires disant que je fais "le tapin" et que je "vais à la gamelle". C'est lamentable... En politique, on peut écrire un tas de choses, je pourrais écrire que Steeve Briois est un "fasciste", il pourrait me traiter de "collectiviste", ce serait dans l'ordre des choses, mais des propos comme ceux qui sont tenus sur le blog du FN où on nous traite de "charognards" qui ne "pensons qu'à notre portefeuille", ce sont des insultes, c'est méprisable. Il faut le dire parce qu'on ne le dit pas assez souvent.Je n'accepte pas que l'on remette en cause mon intégrité. Je suis adhérent de la LDH depuis plus de 5 ans, adhérent d'ATTAC depuis plus de 6 ans, syndiqué depuis plus de 6 ans... Le lundi 22 avril 2002, j'étais un des premiers, à 9h du matin au local de l'UNEF à Lille III pour écrire les affiches contre le FN et débrayer dans les amphis. Les mecs du FN le savent parfaitement, mais ils osent écrire dans des commentaires que je suis en train de "faire le tapin" et d'"aller à la gamelle" parce que je me bats pour l'union de la gauche contre l'extrême droite. Ces insinuations sont révoltantes... Faut-il en rire ou en pleurer ? Je le dis comme je le pense, pour écrire des choses pareilles, avec ce niveau de langage, systématiquement chercher à salir les gens, il faut vraiment être un pauvre type. Parce que le problème, c'est que sur 100 personnes qui vont lire les imbécillités que Steeve Briois et ses amis déversent sur nous, il y en aura 99 qui vont hausser les épaules, mais il peut y en avoir une qui y prêtera crédit et qui votera FN aux élections en se disant  : "Tous les mêmes, tous pourris, ce sont tous des retourneurs de vestes, ils ne cherchent que la place." Ce discours, ça me fait mal au ventre. C'est l'antiparlementarisme classique de l'extrême droite depuis la fin du XIXe siècle, c'est nauséabond, mais malheureusement, ça continue de marcher sur des personnes un peu influençables. C'est pour ça que je suis en colère quand je lis les attaques personnelles dont je suis victime avec mes amis du Club des 5. Les auteurs, toujours anonymes, de ces commentaires sont des lâches, des tarés fanatiques et des pauvres types.  On peut avoir des sueurs froides si ces gens-là arrivent à la mairie à la faveur d'une triangulaire... Et l'Alliance Républicaine me déçoit lorsque je lis dans La Voix du Nord de ce matin qu'ils refuseront toute alliance avec Gérard Dalongeville au premier comme au second tour. On peut penser ce qu'on veut du Maire d'Hénin-Beaumont, de sa personnalité, de son bilan... Mais dire qu'on ne le soutiendrait pas au second tour face au F-haine, c'est lamentable, c'est injustifiable pour un républicain.
U
luanpa, pourquoi te cacher derrière ce pseudo ? nous savons tous qui tu es brahim ! ta plume manque de modestie ...
Répondre
L
Si vos insultes sont à la hauteur de celles vociférées autrefois à l'encontre de Gérard Dalongeville, alors l'Alliance Républicaine s'en réjouit.A M. Popolo, vous retombez dans vos travers en confondant populiste et citoyen. C'est un débat que nous avons déjà eu dans d'autres lieux et que vous avez trop vite délaissé.A  M. Noël, recourir à l'Histoire pour justifier un présent différent atteste de la fébrilité qui vous empare. J'ai connu, M. Noël des communistes, dont le pragmatisme ne pouvait se confondre avec la déraison et le déshonneur qui aujourd'hui vous caractérise si bien. J'épouvais à leur égard un respect. Puissiez vous rapidement vous apaiser et retrouver y compris dans votre seul intérêt d'homme un tantinet de sérénité. Et s'il me faut vous motiver, il en va tout autant de votre devenir politique !Que vos matins doivent être durs !
Répondre
D
Luanpa,Aucune fébrilité de ma part, rassurez-vous, j'ai toujours expliqué que la lutte contre l'extrême droite primait sur nos autres divergences parce qu'historiquement, idéologiquement, l'extrême droite est le pire ennemi des travailleurs, le pire ennemi des Héninois et Beaumontois.Pour les raisons historiques et idéologiques, je vous renvoie aux fiches - très pédagogiques par ailleurs - que Georges Bouquillon a consacrées à l'extrême droite. Je m'étonne que ces raisons historiques et idéologiques soient évacuées par un militant de l'Alliance Républicaine. Tout le monde juge toujours le présent "différent", c'est trop facile de s'exonérer de ses responsabilités, de refuser le rassemblement parce que "ici, c'est différent, c'est la faute de Gérard Dalongeville !". Partout où le FN a gagné à la faveur des divisions, il s'est trouvé des gens pour dire : "Ici, c'est différent, on ne peut pas se rassembler derrière untel !". A Vitrolles, à Toulon, Orange ou Marignane, c'est aussi ce qu'ils disaient. C'est trop facile de dire ça... Ce n'est pas différent, vous avez le choix entre passer un compromis pour constituer une dynamique de rassemblement et battre le FN ou refuser de vous rassembler, diviser la gauche et ouvrir la route au FN.
A
Laissons notre interlocuteur à sa fureur et à ses mots insultants: moutons, gamelle, suiveurs sans idéologie.....Pour pouvoir dialoguer, une certaine courtoisie politique est indispensable . Rabaisser l'opposant politique à l'animal ( la gamelle...etc...) est un classique du discours extrémiste....de droite et un manque total de respect pour nos personnes, notre travail de militants communistes....Tout ceci témoigne d'une conception un peu étroite des valeurs républicaines.....
Répondre
C
C'est l'union qui vous rend tous si triste ????
Répondre
D
Nous ne sommes pas tristes, nous sommes conscients de la gravité du danger que vous et vos amis d'extrême droite, vous représentez. Je ne sais même pas pourquoi vous persistez à m'envoyer des commentaires, Candide, nous n'avons rien à nous dire. Autant on peut débattre, on peut polémiquer dans le respect et la courtoisie avec des adversaires de droite, autant ça ne m'intéresse pas de le faire avec des gens comme vous. Vous représentez une tradition politique qui m'est odieuse : le militarisme de Boulanger, l'antisémitisme de Drumont ou de Vincent Guérin, le racisme, la xénophobie, le traditionnalisme monarchiste de l'Action Française, la violence des ligues, le collaborationisme de la LVF ou de la Milice, le terrorisme colonialiste de l'OAS... Votre parti est l'héritier de toute cette tradition politique, il en est imprégné et comptez sur nous pour le rappeler aux Héninois que nous rencontrons.
F
Ils n'ont vraiment aucune morale, aucune éthique, ces moutons de Panurge! Après avoir dit ou écrit des choses très fortes contre GD, les voilà prêts à manger à la même gamelle... Et MNL de déclarer qu'elle fera vite oublier l'augmentation des impôts locaux. Facile à dire quand on n'est pas contribuable à Hénin Beaumont! Beaucoup moins facile pour la quasi-totalité des foyers qui ont connu des difficultés en déc 2004, suite à l'augmentation de 85% des impôts locaux imposée par Dalongeville.Le moment venu, il sera intéressant de porter à la connaissance des héninois les contradictions de tous ces suiveurs sans réelle idéologie et seulement intéressés par les consignes de leur parti. A l'Alliance Républicaine, nous avons toujours défendu les mêmes valeurs: l'intégrité, le respect, la sincérité, et nous avons pour seul objectif de redonner un avenir possible à notre ville, et pour ce faire, les étiquettes des partis ne servent à rien. Nous avons fait mieux que MNL puisque nous ne nous contentons pas de rassembler la gauche, nous rassemblons les républicains qu'ils soient de gauche, de droite, du centre sans être inféodés à un quelconque parti. Vous autres, vous avez choisi d être tous derrière Dalongeville, l'AR, au soir du 9 mars sera devant!!
Répondre
D
Mon cher faufau62, pour ce qui est de la morale et de l'éthique, vous repasserez, nous n'avons pas de leçon à recevoir de le part de gens qui sont prêts à prendre le risque de faire élire le FN à la faveur d'une triangulaire. L'intégrité, le respect, la sincérité, vous n'êtes pas les seuls à les pratiquer. La différence entre vous et nous, c'est qu'être dans un parti, ça permet d'avoir une boussole idéologique quand on a des doutes. Cette boussole idéologique, vous ne l'avez plu et c'est bien dommage.Si vous l'aviez, vous auriez peut-être compris que nous avons le devoir de créer une dynamique de gauche  portée par des partis rassemblés autour d'un projet d'avenir pour faire reculer le FN, pour écraser dans les urnes Steeve Briois, Marine Le Pen et leurs idées de haine.
C
combien de temps va donc tenir cette union autour de de GD,cette union est contre nature, et je crois que david le sait très bienje pense que les héninois ne sont pas dupes et se souviendront longtemps de vos choix.questa matina mi son sveillatoho bella ciao bella ciao bella ciao ciaoquesta matina mi son sveillatoe ho trovato l'invasor ...
Répondre
D
Oui, j'en suis persuadé, les Héninois se souviendront longtemps des choix des uns et des autres. Nous, nous avons choisi l'unité, le rassemblement des partis de gauche pour tourner la page des querelles du passé, barrer la route à l'extrême droite et porter un nouveau projet pour l'avenir d'Hénin-Beaumont. Certains font un autre choix, pour des raisons qui leur appartiennent : casus belli sur la personne de Gérard Dalongeville, rejet des partis politiques, choix de l'affirmation identitaire... En effet, les Héninois s'en souviendront.
A
Enfin une bonne nouvelle qui élève le débat politique à Hénin-Beaumont ....Enfin un peu d'air dans une campagne trop centrée sur les personnes et les querelles du passé..Enfin, une réelle dynamique face au Fhaine qui, comme d'habitude, annonce sa victoire durant la campagne, avant la proclamation des résultats...La bonne vieille méthode Coué du Fhaine qui gagne toujours les élections avant le vote...pour les perdre en réalité la plupart du tempsLe "Paquebot" coule.... et comme le Fhaine subit le même sort dans beaucoup de villes ( comme à Lille), les frontistes vont vraiment mettre le paquet sur Hénin......C'est leur dernière bouée de sauvetage....Reste l'Alliance "républicaine" qui s'enlise dans les grands mots, les attaques personnelles et dans une morale peu convaincante...Alors....Avanti popoloAlla riscossaBandierra rossaBandiera rossa....
Répondre