Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Marche 12-02-08 (13)Les militants communistes de la section d'Hénin-Beaumont étaient hier matin sur le marché pour distribuer leurs derniers tracts et le dernier numéro du bulletin de section.

Accompagné de Yves, Michel et Charles, j'ai eu l'occasion de discuter longuement avec des marchands et des promeneurs et d'avancer les propositions que je porterai durant la campagne des élections cantonales.

Les communistes n'ont pas attendu les élections pour venir sur le marché et notre travail de terrain porte ses fruits. Nous sommes maintenant bien connus et les Héninois et Beaumontois lisent nos tracts et nos bulletins de section.

Campagne électorale oblige, les objectifs des caméras de télévision étaient braqués sur Hénin-Beaumont et toutes les forces politiques locales étaient venues en force : UMP, Alliance Républicaine, Front National...

Après avoir distribué tous nos tracts, nous sommes allés retrouver nos camarades socialistes également présents sur le marché autour de Marie-Noëlle Lienemann, Pierre Ferrari et Annick Genty. Une équipe de télévision de Canal + nous a suivis sur le marché et interviewés.

L'union de la gauche est en marche et on sent poindre une réelle dynamique. Au hasard des rencontres, de nombreux passants nous félicitent d'avoir su nous rassembler : "Vous avez bien fait de faire l'union. Moi, je suis de gauche. De toute façon, on peut pas laisser passer le FN." Ce discours, de nombreux Héninois nous le tiennent et il nous conforte.

Fidèles à leurs valeurs, les communistes continueront d'être sur le terrain pour faire gagner l'union de la gauche à Hénin-Beaumont les 9 et 16 mars.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Une regrettable faute de frappe m'a fait écrire "couilloux" au lieu de "couillus" ce qui est tout de même, vous en conviendrez...couillon!
Répondre
D
Makhno je suis globalement d'accord  avec toi : des  choix DECISIFS s'imposeront aux militants PCF en cette année 2008. Il faudra que les prétendument"couilloux" le reste jusqu'au bout...quoi qu'il en coûte sur le moment...mais là, c'est plus fort que moi, j'ai quelques craintes....
Répondre
M
J'avoue que vu d'ici (une quinzaine de Km d'Hénin), les choses paraissent bien compliquées et j'imagine que les camarades du Parti sur le terrain, n'ont pas la tâche facile.Plongés à leur corps défendant au milieu de la  bagarre entre réformistes qui se déchirent (probablement pas sans raisons), mais qui visiblement semblent décidés à faire passer au second plan l'objectif principal (battre par tous les moyens le Fhaine),  confrontés aussi aux habituels adversaires républicains qui tentent de "tirer les marrons du feu" de manière irreponsable, j'imagine que ça doit pas "être de la tarte" (à gros bords bien entendu).Comme disait l'autre, dans de telles conditions "Que faire ?". A  mon humble avis et devant l'urgence, pas grand chose d'autre que ce que vous êtes en train de tenter effectivement. Je vous souhaite bon courage. Au plan national, le résultat des prochaines élections à Hénin sera évidemment très important et son exploitation politique ne sera sans doute sans conséquences, si par malheur le pire se produisait. Au delà, il faudra aussi, dès le lendemain des élections, en tirer les leçons qui s'imposent, si nous ne voulons pas nous retrouver confrontés dans l'avenir à ce genre de problème.A trop vouloir (contre vents et marées), lier son destin au "social libéralisme" dans une "gauche plurielle" plus plurielle que de gauche, voilà à quoi on s'expose : les électeurs qui devraient "normalement" nous soutenir, n'y comprennent plus rien et en désespoir de cause vont se jeter dans la gueule du loup. Conséquence directe, pieds et poings liés, nous sommes obligés à des alliances tout à fait improbables (de mon point de vue), pour "sauver la baraque".Il faudra dès demain, reprendre notre drapeau, affirmer haut et clair nos convictions et nos idées fondées sur une idéologie qui n'aura plus honte de dire son nom. A ces conditions, les prochaines élections pourraient bien se dérouler à Hénin (et ailleurs), dans des conditions plus favorables et plus claires, pour le plus grand bien de la démocratie et du progrès social.C'est tout le mal que je vous souhaite, tout en vous assurant de mon total soutien pour la dure campagne en cours.Cordialement
Répondre
D
Merci David pour votre réponse; évidemment je ne suis pas plongé dans la réalité de votre ville et par conséquent bien moins averti sur celle-ci que vous et vos amis. Ce n'est pas moi (qui a voté Chirac au second tour de 2002) qui vous dirai qu'il ne faut pas faire barrage au FN. Je dis simplement qu'il fait faire la clarté. Or je crains la confusion : En clair, il semble que la gestion du maire sortant soit une des causes majeures  de la force du FN à Hénin et vous avez trouvé comme moyen le plus efficace pour battre le FN de soutenir...le maire sortant! Vous direz ce que vous voudrez mais pour moi c'est pas très clair et je suis sûr que beaucoup d'électeurs pensent comme moi. Mais je ne suis qu'un modeste observateur.Salut et fraternité .
Répondre
O
Les amis de Daniel Duquenne sont sur le terrain chaque jour. iLs ont couvert au jour d'aujourd'hui, plus des 2/3 des habitations d'Hénin Beaumont, et auront tout terminé d'ici 3 semaines. Chaque jour, le maire sortant est décrié, et les héninois n'en veulent plus. Le programme de Duquenne est en ligne depuis plus de 15j, et paraitra très prochainement en version papier. Quand on voit le programme de GD, on croit rêver! Le même qu'en 2001! Mais pourquoi ferait-il demain ce qu'il n'a pas fait depuis 7 ans? N'oubliez pas que les amis de Duquenne, comme vous les appelez ne sont pas aux commandes... au contraire de 2 élus communistes qui ont d'ailleurs voté les 85% d'augmentation des impôts locaux!
Répondre
D


Ces deux élus communistes ne militent plus à la section. Le premier a démissioné et le second a été radié du comité de section en raison de leur positionnement de soutien systématique à la
majorité contradictoire avec la volonté d'autonomie de la section. Les choses sont claires.

En ce qui concerne le programme, vous confondez deux documents : le document "bilan et annonce de programme" de l'équipe sortante qui insiste sur les éléments de continuité et le deuxième
document, le document "un nouveau contrat municipal" réalisé par les forces de gauche et auquel j'ai bien entendu participé. Ce deuxième document est en cours de distribution et il insiste sur
les éléments de renouveau.



U
Chers amis.David Noël a raison : il y a un temps en politique où il faut s'unir pour balayer l'extrême droite.Cette union et son programme sont de bonnes augures pour barrer la route à ce dangereux personnage qu'est Steeve Briois. La gauche prend ses responsabilités en s'unifiant et défend un programme clairement de gauche. Alors, au lieu de s'échiner à mettre "des bâtons dans les roues" de la gauche, retroussez-vos manches pour faire triompher la gauche unie face à l'extrême droite. Bravo aux camarades du PCF d'Hénin Beaumont pour leur courage politique dans ces temps difficiles. Fraternellement.Ulrich Savary.Labour Representant Movement , Socialist Appeal Liverpool.
Répondre
D
Pour moi qui ne suis pas Héninois, ces échanges m'affligent. Vous rendez-vous compte que tout cela n'est que cuisine électorale et que le peuple en a assez! Vous qui vous déclarez communistes, soyez clairs sortez du marigot vous avez tout à gagner. Et votre  Dalongeville pourquoi  ferait-il  bien demain ce qu'il a mal fait hier? Je comprends pourquoi le FN tente une opération nationale dans votre ville...
Répondre
D


El diablo, je vais vous répondre en essayant d'être synthétique.

- Gérard Dalongeville a été élu sur une liste PS dissidente en 2001 et force est de constater qu'il n'a pas su ou pas voulu faire table rase du passé et se réconcilier avec Daniel Duquenne et les
socialistes "canal historique" qui voulaient de toute façon leur revanche.
- Beaucoup d'aspects de la politique de G. Dalongeville sont contestables, même si le bilan n'est pas entièrement négatif. Sans parler des questions financières, je cite, un aspect, qui est dans
notre programme : G. Dalongeville a fait disparaître le bulletin municipal et a communiqué dans les colonnes d'un journal gratuit privé dont le patron était un de ses amis proches, ce qui lui a
permis de ne pas passer les tribunes de l'opposition.
Là-dessus, le programme de l'union de la gauche stipule que nous ferons reparaître un bulletin municipal.
- Les pratiques de Gérard Dalongeville ont sans doute, pour partie, contribué à faire monter le score du Front National, d'autant plus que les critiques de Daniel Duquenne rejoignaient celles du
FN en le crédibilisant.
- Il reste que face à la menace du FN, Daniel Duquenne et ses alliés du MODEM ne font pas le poids, tous les sondages et les porte-à-porte nous le confirment.
- Avec Marie-Noëlle Lienemann, nous sommes parvenus à un accord : Gérard Dalongeville, au titre de Maire sortant divers-gauche conduirait une liste d'union de la gauche (PS-MJS-PCF-PRG-MRC)
partiellement renouvelée.

Les critiques que vous pouvez lire sur le blog sont le fait de militants proches de Daniel Duquenne qui nous reprochent de ne pas nous être alliés avec eux et d'avoir privilégié ce que La Voix du
Nord qualifie d'"union de façade" derrière le Maire pour battre le FN. Mais quelle autre solution avions-nous ?

Les autres solutions, je vous les donne :
- Ne pas participer du tout aux élections. Rester chez nous, ne pas faire campagne.
- Faire une alliance PCF-LCR
- Faire une liste avec l'Alliance Républicaine (et donc des adhérents de l'UMP et le MODEM !).

Toutes ces solutions nous marginalisaient et n'auraient fait que renforcer le FN.
Donc va pour l'union, malgré les états d'âme des amis de Daniel Duquenne, que je comprends, mais qui devraient cesser de mettre sur le même plan le Maire sortant - même en admettant qu'il ait un
bilan négatif - et l'extrême droite fascisante.
Va pour l'union d'autant que cette union de la gauche est crédibilisée par la présence de Marie-Noëlle Lienemann.

J'ajoute que si je réponds sur le blog à mes contradicteurs, je suis, durant la journée, sur le terrain en train de distribuer le programme de la gauche rassemblée et si vous l'aviez, vous
verriez que c'est un programme vraiment de gauche en matière d'emploi, de logement, de services publics, de démocratie locale...
Notre programme est un bon programme, alors, je commence à en avoir par dessus la tête des commentaires des amis de Daniel Duquenne critiquant Gérard Dalongeville. Qu'ils aillent régler ça dans
un pré à fleuret moucheté et qu'on n'en parle plus. Les communistes sont sur le terrain et parlent programme !



A
Laissons nos interlocuteurs à leur agressivité et à leurs insultes..Les lecteurs de ce blog apprécieront  leurs commentaires qui nous rappellent ceux du F-Haine...
Répondre
A
C'est quand même curieux que les partisans de Mr Duquenne passent leur temps à dénigrer la "mafia politique" locale alors que ce dernier est un pur produit de la classe politique socialiste héninoise.En plus, Mr Duquenne a largement participé aux affaires municipales et le bilan de son équipe n'a pas été, il me semble, apprécié de nos concitoyens. Les disputes entre personnalités socialistes ayant largement contribué à la défaite du camp Darchicourt en 2001.En politique, il est possible de rebondir en tenant compte des erreurs passées. Il ne semble pas que l'AR ait rompu avec les attaques et les rancoeurs personnelles. Au contraire, elle persévère dans cette politique sans issue en s'alliant avec la droite, et en participant à un front anti-Dalongeville nauséabond qui fait le jeu de l'extrême droite. Du slogan "Ni Briois, ni Dalongeville', on n'entend,en effet, plus que que "Ni Dalongeville". Ce qui revient à hurler avec les loups frontistes qui attendent au coin du premier tour....C'est quand même une grave erreur politique dans la mesure où rien d'autre ne sort du programme de l'AR, si ce n'est de vagues considérations morales sur les "pauvres gens" ou sur les indemnités des élus qu'il faut réduire....pour 6 mois. A ce titre, nous signalons que les élus communistes reversent au moins 60% de leurs indemnités d'élus et que, ceux qui ne le font pas se coupent du combat collectif et ne méritent plus la confiance de la Section. Pour ma part, je n'ai entendu personne de l'AR s'inquéter des suppressions de postes d'enseignants sur Hénin, des attaques contre la laïcité, contre le Service Public, contre les délocalisations d'entreprises pourtant nombreuses, ou encore contre le scandale des franchises médicales.Pourtant ces combats politiques se mènent localement et les dénigrer d'un revers de main, alors que les fondements de notre République sont menacés, revient à se réfugier dans un apolitisme bien connu, et bien droitier.On ne verra sans doute pas les militants de lAR accueillir les sans-papiers le jeudi 6 mars à Hénin pour soutenir leur marche de Lille à Paris..Pour notre part, nous y serons, comme dans les luttes des parents et des enseignants contre les suppressions de postes de personnels dans les lycées et collèges de la ville, lors d'une réunion à la salle des fêtes, le lundi 25 février.La politique se fait aussi avec des actions et des idées. Par la pensée globale et l'action locale.Continuons donc notre travail, en dépit des Cassandre héninois qui rabaissent la politique à des enjeux moraux et personnels assez pitoyables
Répondre
S
Mr David Noêl vous êtes le digne successeur  de J.B dehays toujours à louvoyer pour un poste d'adjoint , le seul vrai communiste que j'ai connu  et aimé à Hénin, s'appelait Anicet Copin !.Le reste, des tartufs illuminés , travaillant pour leur gamelle !J'ai toujours encouragé le Ps local en son temps à ne pas travailler avec vous, PC , je crois avec le recul , que je ne me suis pas trompé.    " tous cacheux de place, é  prometteux d'bonjour !!!"Je vous souhaite une bonne déculoté électorale... bien méritée !SM, ex.maire-adjoint de 1983 à 2001
Répondre
D


Au moins, vous ne cachez pas votre sectarisme... Une bribe de sincérité dans un océan d'attaques malhonnêtes, parce que vous savez très bien et tous ceux qui me connaissent savent très bien que
je n'ai jamais cherché une place. Je me bats pour le réarmement idéologique de la gauche et ça passe par la défaite du FN à Hénin-Beaumont.



P
J'ai honte à ma gauche ! Vous vous moquez de GD ! Ubuesque que cette atitude visant à soutenir un homme sans projet, maniant le mensonge, le mépris et la perfidie à outrance.Dîtes moi M. Noël, entre un médecin de qualité et un charlatan, vous optez pour qui pour soigner un corps malade ? A moins que le spectacle peu ragoutant de voir un patient mourir la gueule ouverte  vous ravit.J'ai honte à ma gauche ! Vous vous moquez de GD ? Hé bien dansez maintenant...Et parce que je souhaite rester un homme de gauche, je vote Daniel DUQUENNE.
Répondre
D


Je ne soutiens pas un homme sans projet, je soutiens une stratégie qui est forcément incarnée, personnifiée par quelqu'un à un moment donné. Cette stratégie, c'est l'union de la gauche, le
rassemblement de la gauche contre le FN.



A
"On se moque de Gérard Dalongeville. Les questions de personnes, c'est secondaire."Mis à part le fait que je n'aime pas les barbus, moi aussi je me moque de Gérard Dalongeville en tant que personne. Pour une fois, on est d'accord. Mais à travers son nom et sa personne, c'est de son bilan dont il s'agit. Pas la peine de vous le rappeler, cela ne cesse d'être fait... 85% d'augmentation des impôts locaux, voiries non entretenues, bétonnage de Beaumont... j'en passe et pas des moindres!Ne faites pas semblant de ne pas comprendre...Quant à ces affirmations contre votre monarque, n'avez-vous pas peur d'être puni??? Quel courage d'affronter ainsi le Grand Timonier!
Répondre
D


Non, à travers son nom et sa personne, c'est du rassemblement de la gauche dont il s'agit. Pas d'autre chose.



L
"Ma conviction, c'est que pour faire reculer durablement l'extrême droite" là c'est plutôt mal barré depuis que vous soutenez GG, ils ont des ailes de goelans !"il faut que les partis de gauche reconquièrent les classes populaires" : Moi qui travaille et qui paye des impôts (inutile de vous rappeler le taux des 85% d'augmentation) comment puis-je vous soutenir puisque GD a fait exploser mon budget ?"Vous aurez beau me laisser des commentaires en me disant le plus grand mal de Gérard Dalongeville" : qui se rallie derrière le loup est un loup....."et en tressant des couronnes de laurier à Daniel Duquenne" : bein y a plus que lui d'honnête dans toute cette histoire !"mais ça n'est pas mon problème. Daniel Duquenne mène une liste d'ouverture soutenue par le MODEM, Gérard Dalongeville mène une liste d'union de la gauche" : c'est la faute à qui alors ?
Répondre
D


Mais arrêtez de personnaliser le débat autour de Gérard Dalongeville ! On se moque de Gérard Dalongeville. Les questions de personnes, c'est secondaire.
Il est question de rassemblement de la gauche et de front républicain contre l'extrême droite. Gérard Dalongeville va incarner le rassemblement de la gauche le temps de la campagne.
Le PCF participe au rassemblement de la gauche, nous ne soutenons pas une personne, nous soutenons un principe politique et un programme.

Ce rassemblement de la gauche aurait eu plus de force si Daniel Duquenne en avait fait partie, comme je l'ai toujours souhaité. Le rapport de forces entre la tête de liste et les partis de gauche
qui participent au rassemblement en aurait été changé. Daniel Duquenne a préféré l'alliance à droite. En se mettant de côté, c'est lui qui a renforcé le poids de Gérard Dalongeville au sein de
l'union de la gauche !



S
Il n'est aucunement question que le FN, ou que GD, emportent les municipales, dans ma ville natale. En tant qu'ancien Maire-adjoint chargé des finance de la ville fusqu' en fin 1997 ,( où j'ai laissé 1,2 milliars de centimes d'excédent en balance générale) sans augmenter les impôts de 1989 à 1997,et ce en portant financièrement la zone des bords des eaux par ex...., la gestion désastreuse de Mr G.Dallongeville maire depuis 2001 (avec plusieurs milliards de déficit) , mon fait rejoindre et soutenir L'Alliance Républicaine et sa liste conduite par mon ami Daniel Duquenne , pour bouter hors de la ville l'incompétence , le despotisme de ce personnage non grata, chez nous. Ce Maire , incapable ,malheureusement fait le jeux du FN , en mettant l'honneur de notre ville en danger ! Espérons que la sagesse l'emportera chez nos citoyens, et  s'exprimera massivement pour l'AR avec à sa tête D.D , le  9 mars ,liste composée d'hommes et de femmes compétents , expérimentés et responsables. Dr.S.Maldonato ex-Maire adjoint chargé des finances de la ville d'hénin-beaumont
Répondre
T
Certes David, tu n'étais pas dans l'équipe, mais il y avait tout de même deux communistes de longues date ce qui n'exonère pas ton Parti.
Répondre
C
Le seul problème, Cher Monsieur Noël, c'est que les véritables valeurs de gauche ne sont pas représentées par Dalongeville. Comment  vous, qui êtes censé être un homme de gauche pouvez-vous cautionner les méthodes claniques et populistes de Dalongeville?Tout en étant au MoDem, mouvement de centre gauche, je vous le rappelle, je me sens plus proche des classes populaires que vous. Je suis d'origine modeste, je vis de manière modeste, et l'augmentation de 85% de la taxe d'habitation en 2004 a gravement amputé mon budget. Les parachutées, de quelque bord que ce soit, n'ont pas connu cette difficulté, ne vivent pas au quotidien les désagréments divers causés par la gestion dalongevillienne que vous avez vous-même d'ailleurs combattue jusqu'il y a deux mois...Depuis 2001, je suis restée fidèle à mes valeurs et à mes convictions qui sont avant tout républicaines et démocratiques. Refuser d'attribuer des salles à l'opposition, vous trouvez ça démocratique, républicain? C'est un véritable déni de démocratie!Et ce déni de démocratie provient de votre tête de liste! "Valeurs de Gauche" vous avez dit???Quant à l'union des forces de Gauche, n'oubliez pas de préciser que les Verts ne vous ont pas rejoint, et que le PRG est en mal de son leader local... Désolée de vous décevoir, Cher Monsieur Noël, la liste de Daniel Duquenne est bien plus proche des valeurs de Gauche que la vôtre, et ça,  les Héninois et Beaumontois le savent...En espérant que vos valeurs, enfin, ce qu'il en reste, vous feront publier ce commentaire.
Répondre
D


Mme Coget,

Vos critiques à l'encontre de Gérard Dalongeville, adressez-les lui directement, je ne suis pas son porte-parole, nous participons ensemble à un front républicain contre l'extrême droite.
Vous parlez de méthodes claniques et populistes. Je n'étais pas dans l'équipe, je n'ai aucune espèce d'information fiable à ce sujet. Même si ces pratiques que vous dénoncez de manière allusive
étaient avérées, le contexte sera différent. Moi je ne crois pas que G. Dalongeville soit par essence un chef de clan populiste condamné à le rester comme vous ne cessez de le
caricaturer. Tout le monde apprend de ses erreurs et il y a des dynamiques d'équipe qui peuvent se mettre en place pour compenser les tendances naturelles d'un élu à l'autoritarisme. En tout état
de cause, j'ai toujours prôné la collégialité et le travail d'équipe et je compte bien les pratiquer si notre liste l'emporte. Alors vos critiques sur les pratiques de l'équipe précédente,
adressez-les à qui de droit, je n'ai rien à voir là-dedans.

Maintenant, si le Modem est de centre-gauche, moi, je suis archevêque. Je crois que vous prenez vos désirs pour des réalités. Le Modem n'est pas de centre gauche, c'est un parti de centre droit,
issu de l'UDF démocrate-chrétienne et libérale.
A part critiquer Gérard Dalongeville, quel travail politique avez-vous accompli sur la question de la défense des retraites ? de la fonction publique ? Sur la lutte contre les suppressions de
postes ? pour l'interdiction des licenciements ? Contre la marchandisation du monde ? Pour la régularisation des sans-papiers ?
Depuis que je milite dans le mouvement syndical et altermondialiste, j'ai multiplié les initiatives pour réarmer idéologiquement la gauche. Vous, qu'avez-vous fait qui aille dans ce sens ?

Ne cherchez pas, en la matière, le bilan de l'AR est à peu près nul. Se proclamer de gauche, c'est bien. Agir en hommes et en femmes de gauche, c'est mieux.
Aujourd'hui, même Eric Besson se proclame de gauche et Daniel Janssens, qui est passé du PS au FN prétendait durant la campagne législative que ses valeurs n'avaient pas changé ! Au bout d'un
moment, il faut regarder la vérité en face.
Vous êtes au Modem, l'Alliance Républicaine multiplie les attaques contre l'union de la gauche, vous criez sur tous les toits que vous ne faîtes aucune différence entre les fascistes et l'union
de la gauche, vous n'êtes plus de gauche, Mme Coget !



R
Tu parles projet, programme.Tu dis que tu  défendras un bon projet, que tu es fidèle à tes valeurs.Tu évoques une ville plus solidaire. Comment peux tu concilier tes propos avec cette information, qui me semble exavte. Parcolog 2 va se faire au rond point des vaches, l acte ayant été signié avant hier. Pourtant GD continue de promettre qu'il sera déplacé.Alors cette construction fait elle partie de vos projets ?Considères tu qu'une  pollution extreme fait partie de tes valeurs.Estimes tu qu' il est solidaire d'emprisonner une partie dHenin Beaumont ?Bref en partant avec GD que tu ne pourras pas museler, tu participes au malheur de tes concitoyens.Tes convictions  et idéologie politiques sont bien peu de choses par rapport à ta discipline de parti
Répondre
D


Je ne suis pas favorable à la construction de Parcolog 2 à l'entrée de Beaumont. Les zones industrielles et commerciales créent des emplois, mais elles en détruisent également, sans qu'on le
voie. L'extension continue de la zone industrielle et commerciale d'Hénin/Noyelles en direction de Beaumont pose de lourds problèmes environnementaux et défigure le cadre de vie de Beaumont tout
en menaçant le centre-ville héninois.

Maintenant, ça commence à bien faire avec les absurdités sur Gérard Dalongeville. Gérard Dalongeville va être notre tête de liste et donc un allié dans le cadre d'un front commun de la gauche
contre l'extrême droite. Ce n'est ni un suzerain, ni un patron dont je serai comptable de toutes les actions. C'est juste la figure de proue d'un front commun de la gauche contre l'extrême
droite. 

Ma conviction, c'est que pour faire reculer durablement l'extrême droite, il faut que les partis de gauche reconquièrent les classes populaires sur les bases d'un programme anticapitaliste,
antilibéral et antifasciste. C'est ma conviction depuis la première fois que j'ai pris une carte, à ATTAC, en 2001, pour engager le réarmement idéologique de la gauche de la gauche.
Vous aurez beau me laisser des commentaires en me disant le plus grand mal de Gérard Dalongeville et en tressant des couronnes de laurier à Daniel Duquenne, mais ça n'est pas mon problème. Daniel
Duquenne mène une liste d'ouverture soutenue par le MODEM, Gérard Dalongeville mène une liste d'union de la gauche.
Mon combat, c'est le réarmement idéologique des partis de gauche et la reconquête des classes populaires ; ce combat, nous pourrons le mener avec Marie-Noëlle Lienemann et le PS, pas avec
Christine Coget et le Modem.



S
David , grand respect  sincère à toi , tu respectes les consignes de ton parti et c' est vrai elle doivent l'être dans les campagnes ,surtout nationales, mais elles ne le sont pas pas à tout prix , à Hénin le sujet est autre , te voilà aujourd'hui saluant et reconnaissant le travail non pas accompli mais commis par d'autres , ils feraient tout pour t'écarter , tu le sais , mais tu es obligé de les respecter , de t'incliner , difficile de dormir je le comprends , mais j'en viens au fait , pourquoi donc tu ne péses pas plus sur le débat , même MNL admet la mauvaise gestion commise par l'equipe en place , de plus les caméras de TV  c'etait pas pour vous mais pour le FN , les programmes de gauche sont inaudibles , on n'en pas entendu voulais je dire , dis moi pourquoi je pourrais être enclin à voter municipalement pour vous , je le fais nationalement car il y a un programme mais là , municipalement c'est l'arnaque pour que GD  soit maire et point barre , quelque soit sont passif , et de plus tu approuves sa démagogie , j'ai surtout pas voté sarkozy , je ne vais pas voter pour son clone local  , salutations et amitiés sincères
Répondre
D


Il faut bien séparer les choses : le temps des critiques, le temps de la campagne et le temps du travail collectif.
Le temps des critiques est terminé, maintenant, nous sommes en campagne et nous portons un projet, dont la première partie vient d'être mise en ligne sur le site de Marie-Noëlle Lienemann, sur le
blog du MJS et sur le blog de Gérard Dalongeville.
Il est évident qu'en campagne, tout un chacun, à droite comme à gauche, tient un discours positif.

Maintenant, si nous gagnons, viendra le temps du travail collectif et j'ignore vraiment de quoi tu parles lorsque tu écris que j'approuve la démagogie de G. Dalongeville. Nous sommes en campagne
avec un projet et c'est un bon projet, qui parle d'emploi, de logement, de pouvoir d'achat, de transport, d'une ville plus solidaire.
Ce projet, si les Héninois le choisissent, si nous gagnons, je le défendrai. J'ai toujours pensé - et manifestement, ce n'était pas l'avis de tout le monde - qu'un allié loyal est un allié
exigeant et critique. On est loyal quand on est d'abord fidèle à ses valeurs et alors, on est respecté ; un allié n'est pas un vassal.

Tu me demandes pourquoi voter pour nous ? Je te répondrai qu'il faut le faire parce que nous avons un vrai projet de gauche pour faire d'Hénin-Beaumont une ville plus solidaire, qu'il faut le
faire aussi pour empêcher l'extrême droite de prendre la ville et de provoquer une catastrophe (les Vitrollais s'en souviennent, de l'extrême droite...), qu'il faut le faire enfin - au risque que
l'on me qualifie encore de "théoricien" - pour renforcer les partis de gauche, parce que seuls des partis de gauche fidèles à leurs valeurs, réarmés idéologiquement, pourront empêcher les
politiques ultra-libérales mises en oeuvre par la droite et construire ensemble une société plus juste.