Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

undefinedLes résultats du sondage IFOP pour La Voix du Nord sont tombés hier et ont été abondamment commentés dans la presse, à la télévision et sur les blogs politiques héninois.

Ces résultats sont à prendre avec des pincettes. L'échantillon représentatif de 504 sondés laisse de la place à une importante marge d'erreur ; un sondage portant sur un millier de personnes aurait été nettement plus fiable.

Il reste que le sondage de l'IFOP permet de dégager des grandes tendances.

Avec 39 % des intentions de vote, la liste de rassemblement de la gauche PS-PCF-PRG-MRC-MJS conduite par Gérard Dalongeville et Marie-Noëlle Lienemann se classerait en tête. C'est une bonne nouvelle et le signe que la dynamique de rassemblement de la gauche porte ses fruits.

Le Front National, avec 31 %, est relativement haut. Si je n'imagine pas le FN monter à 40-45 % des voix compte tenu de la concurrence de l'Alliance Républicaine, le FN peut très bien monter à 35 % des voix au premier tour. Autant dire que l'écart est très faible entre la liste de rassemblement de la gauche et celle du FN.
Les militants des partis de gauche doivent poursuivre et amplifier la mobilisation pour arriver nettement en tête au premier tour de l'élection.

Troisième force en présence, l'Alliance Républicaine de Daniel Duquenne est créditée de 15 % des intentions de vote, un chiffre auquel il faut ajouter les 3 % des Verts qui viennent de rejoindre l'équipe de l'ancien secrétaire de section du PS. Là aussi, on peut imaginer que l'Alliance Républicaine conserve une marge de progression et pourrait atteindre le seuil des 20 % des voix.
Interrogé sur France 3, Daniel Duquenne a fait part de son étonnement quant au score de la liste de rassemblement de la gauche, expliquant, comme à son habitude, que Gérard Dalongeville est impopulaire. Ce faisant, Daniel Duquenne commet l'erreur de personnaliser le débat, ce qu'il fait depuis le début de la campagne. L'élection municipale ne sera pas un plébiscite pour ou contre Gérard Dalongeville ; Gérard Dalongeville incarne un rassemblement de partis de gauche qui dépasse la personne du Maire. Les partis de gauche sont les seuls, aujourd'hui, à défendre un ambitieux programme de transformation sociale, ambitieux en terme d'emploi, de logements, de services publics...

L'UMP, enfin, est créditée de 9 % des intentions de vote et la LCR, qui n'est pas sure d'aller jusqu'au bout, de 3 % des intentions de vote.

Au second tour, la liste de rassemblement de la gauche remporterait l'élection avec 58 % des voix en cas de duel avec le FN, crédité de 42 % des suffrages. En cas de triangulaire, ce qui paraît aujourd'hui très probable, la liste d'union de la gauche obtiendrait 45 % des voix contre 31 % au FN et 24 % à l'Alliance Républicaine. Il serait cependant très étonnant que le FN ne récupère pas au moins une partie de l'électorat de l'UMP.

Au terme de ce sondage, nous n'avons qu'une seule certitude, c'est qu'il n'y a pas de certitude. Photographie à un instant T de l'opinion publique, le sondage publié hier dans La Voix du Nord conforte, en tout état de cause, les communistes héninois.
La liste de rassemblement de la gauche rassemble près de 40 % des électeurs héninois et le FN peut être battu le 16 mars. Il reste que le danger frontiste est plus réel que jamais. Tous ensemble, à nous de le conjurer en votant pour la liste de l'union de la gauche dès le 9 mars.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Popolo tu es mûr, tu peux prendre ta carte chez les radicaux socialistes. Mais attention à ne pas oublier la maxime de ton parti :" Se faire entendre et ne rien céder pour une gauche à hauteur de vos exigences...." .Il faudra en parler à Gégé lorsque tu auras un débat démocratique......Bonne journée également et surtout bon courage tu en auras besoin.
Répondre
A
Je vais clore également le débat avec notre ami "ps canal historique"En effet, sur le sondage et sur les impôts locaux, il ne me lit pas vraiment et ne débat pas sur le fond des problèmes. Il m'oppose des idées confuses.... et Guy Môcquet qui s'ajoute à nos affaires, brutalement . Alors qu'il ne connait pas la question, puisque sa mémoire est honorée chaque année à Chateaubriant Sur les impôts, il omet de dire que la taxe d'habitation a diminué en 2006 et 2007. Quant à l'implication de ses amis dans les affaires de la ville, je fais volontairement amende honorable. Mais cette histoire de querelles socialistes est assez confuse...Il ne garde de mes idées que les critiques connues que nous avons déjà émises sur le maire actuel, en oubliant l'essentiel de mon raisonnement. J'ai en effet essayé d'examiner de la façon la plus objective possible le sondage de la VdN et le problème de la taxe d'habitation sur Hénin-Beaumont en la comparant avec une autre ville....( Augmentation brutale d'un côté contre augmentation progressive de l'autre) . J'en ai tiré deux idées simples:1) le sondage de la VdN n'est pas une manipulation.mais il doit être analysé prudemment. Mais deux sondages plutôt favorables au maire, n'est-ce pas curieux?2) Il faut examiner la situation financière de la ville dans le temps pour bien comprendre les 85% d'augmentation brutale de la taxe d'habitation. Cette augmentation je ne l'excuse pas, je veux la comprendre.Je suis arrivé à la conclusion que les positions de ses amis sur ces deux questions sont très largement discutables et j'ai avancé des arguments rationnels dans ce sensCes positions caricaturales légitiment en fait une stratégie politique qui fait la part belle non seulement à la droite, mais également à sa partie la plus extrême.Cette stratégie, je la combats au nom d'idées et de valeurs qui ne sont pas les miennes...Bonne journée à tous et bon courage aux camarades ....
Répondre
A
Je ne suis qu'un simple adhérent de la section d'Hénin-Beaumont du PCF mais j'ai été très flatté d'être pris pour un cadre...Je vais sans tarder exiger une promotion et devenir enfin l'apparatchik que Tarik me soupçonne d'être....Plus sérieusement, je veux bien débattre d'idées, mais je n'ai rien à répondre aux crachats qui me sont lancésLe débat avec Tarik s'arrête donc sur ce constat....
Répondre
O
Attention avanti popolo, je vous cite : " Le maire a mal géré sa ville, c'est indiscutable"," faute de politique à long terme"," les impôts locaux restent surévalués à Hénin Beaumont","imputable à la mauvaise gestion du maire actuel"," notre stratégie municipale est la moins mauvaise possible";ho ho vous êtes bien sûr de vouloir soutenir le maire actuel parce que là votre discours est digne d'un opposant .  Pour revenir à vos calculs , effectivement on note une inflation régulière des impôts locaux, ce qui est logique car dans le cadre d'une politique communale sérieuse ; le fait d'augmenter régulièrement l'imposition permet de soutenitr une prévision d' autofinancement dans les années à venir. "66 % sur 13 ans oui, mais 85 % sur 1 année" . Imaginez les prochaines années !!! Ensuite vous affirmez que les principaux dirigeants de l' AR sont responsables de cette situation. Après renseignement le seul qui ai connu la période de 1989 à 1997 c'est Daniel Duquenne et là je pense qu'il y a confusion car en tant qu'employé de la ville et non élu il fait parti des administratifs donc il exécute les décisions du maire ; par contre Mr Dalongeville en tant que directeur de cabinet avait pour rôle de conseiller le maire sur les orientations politiques. Ensuite pour le reste de vos commentaires, je suis heureux de noter que votre action politique locale ne s'est pas résumée à l'union de la gauche mais encore une fois ne condensez pas ce combat  à une Victoire ou une Défaite ; car  le plus important n' est pas de garder la tête haute mais plutôt de pouvoir se lever le matin et continuer à pouvoir se regarder dans le miroir.....Enfin vos dernières lignes traduisent sans doute votre état d'esprit actuel, le doute ; car vous justifiez vos choix en stigmatisant sans cesse votre engagement politique et tirez à boulets rouges sur les idées des autres.Vous parliez du rejet de la droite, ce que je trouve dommage au niveau national, c' est qu'en 60 ans la seule personne qui ai mis à l'honneur Monsieur Guy Mocquet n'est ni un communiste, ni un socialiste.........Le monde change, les électeurs n'apprécient plus l'étiquette d'un parti mais plutôt les idées. 
Répondre
T
a avanti popoloMaintenant, le doute n'est plus permis aprés ta brillante démonstration "à la je t'embrouille sur la fiscalité sur 14 ans" : tu es un cadre du PCF et c'est ta gamelle que tu défends...Les électeurs communistes apprécieront le fait qu'un de leur cadre trouve normal une augmentation qui grève leur budget...Pas le tien, car je prend le pari que tu n'es même pas un héninois.....
Répondre
D
Vous vous trompez, Tarik.
A
Cette histoire d'impôts locaux, j'ai décidé d'aller y voir de plus près et encore une fois, et je pense qu'il faut examiner la situation en restant objectif.Certes, le maire a mal géré la ville, c'est incontestable. C'est le gros point faible de son mandat. Pour autant, est-il le maire voyou que nous décrivent ses opposants "républicains" qui forcent le trait pour régler des comptes personnels anciens?Mr Maldonato nous parle, lui, de milliards ? de déficit. accumulés par Mr Dalongeville .Je ne sais pas s'il s'agit d'une faute de frappe ou d'une perte de sang froid, mais en tout cas, admettez que c'est un peu curieux et inquiétant...D'autre part, il nous dit que les impôts locaux n'ont pas augmenté de 1989 à 1997,et je vois là un réel problème que l'Ar évidemment se garde bien de nous signaler.Comme les impôts locaux n'ont pas augmenté de 2001 à 2003, on peut considérer que l'augmentation des impots locaux a été très faible sur 14 années.J'ai comparé avec une autre ville qui a l'habitude d'investir chaque année et je constate que, sur la même période, les impôts locaux ont augmenté en, moyenne, de 4% par an.En conclusion, sur 13 ans, faible augmentation des impots locaux à Hénin Beaumont . Ailleurs, si on cumule les augmentations régulières de 4% :66% d'augmentation en 13 années!Evidemment les 85% d'augmentation ont été une réelle difficulté pour les habitants et je rappelle, qu'à l'époque, les communistes sincères ont démissionné de leurs mandats municipaux ( les autres ont quitté la Section) Vous avez donc compris qu'il y a là deux façons de gérer une ville. Pour Hénin-Beaumont , on ne peut que constater que les augmentations n'ont pas été bien réparties faute de politique à long terme. Evidemment cet aspect est occulté par l'AR dont les principaux dirigeants sont responsables de cette situation.On peut ajouter pour être le plus objectif possible que les impôts locaux restent surévalués sur Hénin par rapport à une ville similaire ( environ 1/3 en trop) et qu'il faudra envisager une baisse progressive pour atteindre un taux d'imposition normal.Je pense que ce tiers d'augmentation est imputable à la mauvaise gestion du maire actuel.Pour répondre à un autre interlocuteur, il faut savoir aller à l'essentiel, qui est pour nous de battre le F-Haine .Sii nous n'accédons pas aux responsabilités, nous avons d'autres combats à mener. Localement, contre les suppressions de postes de personnel, par exemple,ou pour défendre les sans-papiers le 6 mars à Hénin....etcNous avons aussi à combattre la politique de la droite actuelle que nos concitoyens rejettent mais, sur laquelle , Messieurs de L'Ar, on ne vous entend pas beaucoup...Notre stratégie municipale est la moins mauvaise possible si on considère la situation héninoise comme très particulière. De toute façon et quel que soit le résultat des élections, nous pourrons garder la tête haute. Le problème "Dalongeville" c'est d'abord une histoire de socialistes, donc aussi la vôtre, Messieurs de l'Ar...Finalement, je préfère être à ma place qu'à la vôtre puisque votre engagement politique se limite à la bataille municipale. Si vous perdez, vous passerez aux oubliettes de l'histoire héninoise et si vous gagnez, vous serez liés par vos compromissions avec vos amis ancrés à droite....Belle perspective, en effet, c'est à moi de vous souhaitez bon courage...
Répondre
L
"Un journaliste de FR3 s'est étonné des réactions de l'AR et du F-Haine en déclarant qu'ils étaient de mauvais joueurs" : je crois que tout le monde devient fou ! Faut-il vraiment être qualifié de "mauvais joueur " lorsque l'on voit un maire endetter sa ville. Dites moi, vous acceptez donc la gestion du maire sortant ? et de là accepter l'endettement du budget familial de chacun des héninois...
Répondre
O
Pour ma part, je ne ressens aucune haine ou rancune pour vos idées, votre parti, vos dirigeants et ses membres.Je veux simplement vous faire comprendre que si vous gagnez vous partez pour 6 années de galère, mépris, soumission, silence avec un conseil municipal acquis en majorité aux méthodes féodales de sir Dalongeville et que si vous perdez votre isolement sera un supplice fort doux face à l'humiliation quotidienne que vous allez ressentir à Hénin Beaumont.Respecter les décisions du parti est un fait en subir les conséquences en est un autre.Bon vent et bon courage et que le meilleur gagne pour le bien des heninois et héninoises et surtout pour l'avenir de nos enfants.
Répondre
A
Le débat démocratique est vraiment difficile à Hénin-Beaumont! Mes chers contradicteurs, vous savez, il est possible d'avoir des idées différentes des vôtres et de penser que la thèse frontiste d'un maire-voyou et impopulaire mérite un peu d'analyse, de questionnement et de réflexion.Il est aussi possible de discuter sérieusement sans déraper vers des attaques personnelles ou des jeux de mots idiots. Entendre le mot "IFLOP" répété sur les blogs ou sur Fr 3, par exemple, n'annule pas pour moi tout débat sur le sondage . Mais comme je refuse de discuter avec le F-Haine, peu importe. De même, les mots"gamelle" et "Noêl en janvier" n'épuisent pas le débat sur la stratégie de notre parti dans cette campagne municipale. D'ailleurs,cette façon de débattre est plutôt affligeante et indigne de "républicains" avec lesquels l'échange devrait pourtant être possible.Pour discuter, il faut respecter votre interlocuteur et admettre qu'il puisse avoir un point de vue différent, et la façon dont certains de mes contradicteurs ferment le débat ( par des clichés et des attaques personnelles) est assez révélatrice d'une lepénisation du débat politique héninois.Il est assez inquiétant également de constater que ni David, ni moi même, n'avons été vraiment lus et que nos contradicteurs réfutent des idées que nous n'avons même pas émises.En effet, j'ai même voulu prouver, par exemple, avec les fourchettes de sondage, que le F-Haine pouvait dépasser la Gauche!Je pense que nos interlocuteurs perdent leur sang froid et réagissent mal au fait que le postulat de base du rejet total du maire ( axe principal des campagnes frontiste et "républicaine") soit remis en question, voire discuté et relativisé.Mais revenons sur le fond de la question....Sur l'inutilité des sondages, je voudrais simplement dire que les sondages ne sont pas que politiques. L'INSEE utilise la théorie des sondages pour recenser la population de notre pays, par exemple. Et avec succésLes grandes entreprises utilisent également la statistique inférentielle pour contrôler la fabrication.Je connais un peu la question et je suis heureux de faire partager mes modestes connaissances à nos adversaires qui cesseront alors toute agressivité à mon égard.Evidemment, la principale difficulté d'interprétation des sondages politiques est que l'on sonde une opinion, par définition volatile. C'est pourquoi, et il faut relire mes propos, comme ceux de David, l'interprétation doit être faite avec beaucoup de précautions.En outre, un sondage ne donne pas le résultat des élections, il peut donner une tendance qui peut s'inverser, et le mot "manipulation" utilisé par l'AR et le F-Haine est abusif et peu objectif.Pour illustrer les contradictions apparentes des sondages, je reviens à notre ami qui nous dit que sur 10 héninois de son entourage, aucun ne vote communiste. Et pourtant le vote communiste existe dans la commune ! ( autour de 4-5% selon l'élection) C'est là , l'apparente contradiction des sondages que la théorie explique.Je signale aussi que Dominique Watrin a fait 11% des voix aux législatives! Rassurez-vous, nous sommes toujours vivants! En dehors des sondages!!Si notre ami m'avait dit: "je connais 1000 héninois qui ne votent pas communiste "( c'est sans doute le cas de l'AR et de son fameux porte à porte) la conclusion est la même que précedemment puisque la qualité de l'échantillon ne semble pas assurée.Un journaliste de FR3 s'est étonné des réactions de l'AR et du F-Haine en déclarant qu'ils étaient de mauvais joueurs. Je vais ajouter, et c'est une certitude, de piètres statisticiens!C'est comme si nous avions expliqué la victoire de Sarkozy gràce aux sondages. C'est un peu court politiquement et vous avez tous constaté que la frénésie des sondages est en train de se retourner contre le président qui en est trop gourmand.Mme Lienemann a tenu des propos très convenables et très prudents sur ce sujet. Il est inutile de criéer victoire avant l'heure mais plutôt de continuer à hausser le débat politique en dépassant les querelles vaines de personnes qui agitent le landernau politique héninois depuis trop longtemps.En tout cas, il y aura tout à craindre des débats municipaux ( et de l'usage des statistiques) si par malheur nos contradicteurs arrivaient aux affaires de la ville.
Répondre
L
Dis moi avanti, tes prévisions étaient justes lorsque Le Pen est arrivé au second tour des élections présidentielles en 2002 ? Ou tu avais annoncé comme ces fameux sondages Jospin au second tout...
Répondre
O
A avanti populo qui cite "l'impopularité n'est pas démontrée"; . Bizarre, je suis sur le terrain depuis 2001, fais du porte à porte sur tous les quartiers, assiste aux réunions publiques et constate par des témoignages un rejet de la politique communale (notamment samedi  16 Février au clos du lac où le fameux maire de la liste union de la gauche qui veut montrer sa bouille prend une magistrale claque avec un bilan de 5 portes ouvertes, abandon et départ précipité au bout d' une heure.....) Voilà la température d'un vrai sondage.Je suis d'accord avec toi sur un point un sondage ne vaut que par la teneur de l'échantillon qui le compose, de la formulation des questions et de l'interprétation qui en est faite ; mais sache que lorsque tu prends la peine d'écouter les conversations des héninois au marché, dans les commerces (boulangerie,coiffeur,généraliste.....) ,dans la rue ; on dénote en toute vérité une hostilité redondante au maire sortant.Alors oui la multiplication des listes fait le jeu du fn mais il y a un moment où il faut être en adéquation entre la raison et la pensée, ou plus simplement entre le "faites ce que je dis et pas ce que je fais". Héninois, jai vu depuis quelques années l'augmentation des impôts, la vente du patrimoine, l'enlaidissement de Beaumont et du paysage arboré en général, le détournement ou l'omission d'information lors des conseils de quartier.....Alors oui il aurait été plus facile de se rallier au maire sortant au nom d'un rassemblement républicain de toute la gauche ; mais je préfère comme Daniel Duquenne garder mes idées, porter mes convictions et me battre pour un tout autre avenir pour les héninois.Demain au cinéma sortie dans la région du film de Dany Boon sur le Nord Pas de Calais et tous ses préjugés ; mais aussi il sera une véritable vitrine des valeurs que portaient nos anciens.  Mon grand père mineur syndicaliste et coco avait l'habitude de citer cette maxime : " Tiot, fais gaffe si tu craches en l'air, attend teu un jour à ce que ça te retombe sur le coin de t'un nez.". A méditer !
Répondre
S
Pouvez vous me donner un exemple de sondage local qui a été vérifié par le vote qui en a suivi.Je vous donne ma réponse.... AucunAujourd'hui, France Bleu Nord met en place une spéciale HENIN BEAUMONT. Enfin une journaliste qui fait son travail à savoir en la personne de Me MESUREUR qui reprend les points négatifs de la gestion Dallongevillienne en toute transparence:une gestion financière hasardeuse qui a placé la municipalité sous tutelle ( je ne parle pas des 85%) met de l'incompétence......Dans votre programme commun: un emploi et un logement pour chacun des héninois.......Maison + et IKEA ne sont pas des créations d'emploi mais des transfers de locaux et de personnels.....La preuve en est la prochaine ouverture de LA CAMIF ( licenciement de 65 lillois et transfers de 7 de ceux ci sur Beaumon)filliale de la MAIF que vous connaissez en tant qu"'enseignant...... Vous vous dites de gauche......Ouvrez les yeux et non votre ventre.....Une info, de mon côté sur 10 personnes, aucune ne votera pour le PC et encore moins pour votre pseudo équipe......Intox ou réalité ? tout simplement réalité.....
Répondre
D
Vous êtes vraiment obsédé par Gérard Dalongeville, ça en devient une maladie ! Il n'est pas question de la gestion Dalongevillienne, il est question de front républicain de toute la gauche contre le FN. Mais manifestement, cet enjeu vous échappe... Il est question d'un programme volontariste en matière sociale et environnementale comme sur toutes les questions de démocratie locale, mais manifestement, cet enjeu là vous échappe aussi. Enfin, il est question de faire gagner des partis de gauche respectés, fiers de leurs valeurs et qui ne nouent pas d'alliances contre-nature. Autour de vous, les gens ne voteront pas pour le PC ? Mais vous êtes allés interroger qui ? Vous leur avez dit quoi ? Depuis que je suis secrétaire de section, je rédige, parfois de bout en bout, un bulletin de section qui est diffusé dans toute la ville. Je me bats pour faire avancer les idées antilibérales et anticapitalistes, les idées communistes. Vous me parlez de Gérard Dalongeville et de sa gestion, moi je vous parle d'autre chose. Je vous parle des salariés victimes de licenciements boursiers, je vous parle des ouvriers qui ont voté Sarkozy pour gagner plus, qui ne croient plus à la réduction du temps de travail, qui sont convaincus que la France est en faillite et qu'il faut réformer les retraites. Je vous parle de ces travailleurs qu'on croise à la gare et qui insultent les grévistes... Il y a une bataille idéologique à mener et je la mène depuis que je milite. Cette union de la gauche préserve le PCF et sa capacité à mener la bataille idéologique. Je n'aurais jamais pu sacrifier mes idées et la section locale du PC en m'alliant avec des revanchards sans boussole idéologique qui vomissent sur les partis quitte à faire le jeu du FN.
A
la liste de l'Alliance Républicaine sur le blog de Daniel Duquennehttp://ceckasince2.hautetfort.com/
Répondre
L
A Popolo,Un simple conseil : relis l'article présentant les résultats du sondage de l'AR paru sur le blog de Daniel Duquenne. Il y est clairement indiqué la prudence à observer quant aux résultats présentés et dépourvus volontairement de toute interprétation. Son auteur ne garantit qu'une chose, la sincérité de la démarche et des résultats. J'aimerai la même honnêteté dans tes interprétations.
Répondre
A
David, tu as raison d'être prudent avec ce sondage même si la tendance que l'on peut dégager est plutôt un léger avantage pour l'Union de la GaucheIl serait plus honnête et plus scientifique de donner une fourchette de sondages pour chacune des listes qui dépasse 30%. Comme je connais un peu la théorie des sondages j'ai calculé ces fourchettes ( au risque habituel de 5%):[34,5;43,5] pour la Gauche et [26,5;35,5] pour le F-Haine.Ces fourchettes qui se superposent montrent que le F-haine pourrait être devant la Gauche au premier tour!Par contre, ce sondage semble infirmer l'impopularité du maire martelée par les frontistes et l'AR.: 34,5% dans une hypothèse basse ce n'est pas de l'impopularité!De plus, les intentions de vote pour une liste de Gauche sont plutôt plus fiables que celles pour le vote F-Haine .Donc, l'impopularité n'est pas démontrée....Depuis la publication de ces résultats, l'AR, comme le F-Haine, poussent des cris d'orfraie en hurlant à la manipulation.A ces résultats, ils opposent ceux de leurs enquêtes respectives sans prendre les précautions que nous prenons, nous, avec un sondage qui nous est favorable.J'ai l'habitude des questionnaires et des petits sondages que j'effectue, avec des méthodes scientifiques, dans le cadre de mon travail et je peux affirmer que leurs résultats sont moins fiables que celui de l'IFOP . D'une part part parce qu'ils n'ont aucun moyen de contrôler leur échantillon qui doit contenir une proportion trop forte de sympathisants de leur mouvement.D'autre part parce que les questions posées par le F-Haine et L'Ar sont loin d'être neutres et induisent plus ou moins le rejet de GD.En conclusion, des procédés et des analyses discutables de la part d'organisations politiques qui perdent leur sang froid et ne sont pas capables d'analyser rationnellement un sondage plutôt secondaire qui ne leur est pas nettement favorable.
Répondre
M
ce sondage est ridicule comme tous les sondages d'ailleurs. Le but de dallongeville n'est pas de battre le fn parce que c'est le fn ,non, ceux qu'il  veut c'est garder son poste, et c'est son seul soucis.
Répondre