Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

undefined Hier soir, le grand meeting de la liste d'union de la gauche avait un incontestable goût de victoire. Dès 19h, la salle des Fêtes d'Hénin-Beaumont était comble et les organisateurs ont dû ajouter plusieurs rangées de chaises. Malgré tout, plusieurs dizaines de personnes n'ont pas pu s'asseoir.

Devant un public attentif de plus de 300 personnes, Gérard Dalongeville a défendu son bilan et présenté son projet au cours d'un discours dense de plus de 90 minutes.

Hénin-Beaumont gagne des habitants : pleinement intégrée dans l'aire urbaine de la métropole lilloise, notre ville attire des jeunes urbains qui s'installent dans les nouveaux quartiers qui sont sortis de terre dans la zone du Bord-des-Eaux. Symbole de ce renouveau de la ville, depuis 2001, dix nouvelles classes ont été ouvertes dans les vingt écoles primaires et maternelles que compte notre commune. C'est bien le signe d'une ville dynamique.
En matière d'emploi et de construction de nouveaux logements, en matière d'éducation et de petite enfance, en matière sportive et culturelle, le bilan de l'équipe municipale sortante est positif comme l'a démontré Gérard Dalongeville.

Après l'arrivée d'Ikea, l'implantation programmée de Parcolog II - qui ne se fera pas à l'emplacement initialement prévu, comme l'a confirmé une nouvelle fois Gérard Dalongeville - sera créatrice d'emplois et se traduira, dans les années à venir, par de nouvelles rentrées d'argent. 

Gérard Dalongeville a plusieurs fois taclé ses adversaires et notamment le FN, qui, dans un DVD distribué dans toutes les boîtes aux lettres, salit l'image de notre ville. Les Héninois ne se reconnaissent pas dans l'image que le FN donne de notre ville. Hénin-Beaumont est une belle ville, ce n'est pas Chicago ! Ces procédés démagogiques se retourneront dans les urnes contre leurs auteurs. 

Après ce long discours du Maire d'Hénin-Beaumont, c'est Marie-Noëlle Lienemann qui a pris la parole et a appelé, avec une gravité et une émotion visible à faire le bon choix dimanche en votant pour une gauche rassemblée. Marie-Noëlle Lienemann l'a rappelé : aucune des villes conquises par le FN n'est restée durablement au Front National. Secrétaire d'Etat au logement en 2001, Marie-Noëlle Lienemann a cité l'exemple des HLM de Toulon et de la situation de chaos dans laquelle la municipalité frontiste les avait plongés. 
S'adressant au peuple de gauche, aux fils et aux filles, aux petits-enfants de mineurs, Marie-Noëlle Lienemann a appelé les Héninois et Beaumontois à être fidèles à leur combat. 
"Que penseraient vos grands-parents s'ils pouvaient vous voir mettre un bulletin FN dans l'urne ? Le FN représente tout ce qu'ils ont combattu. L'extrême droite n'a jamais rien apporté et je le dis à Steeve Briois qui se targue d'être petit-fils de mineur : M. Briois, vous confondez héritage et fidélité. Vous êtes peut-être l'héritier d'un mineur, mais vous êtes infidèle aux valeurs de progrès et de générosité de la classe ouvrière."

Emouvant, le discours de Marie-Noëlle Lienemann a touché une grande partie de l'assistance et a été longuement applaudi. 

Enfin, Daniel Percheron, président du conseil régional, a conclu le meeting avec un discours plein d'humour, avant d'appeler les Héninois et Beaumontois à voter massivement dimanche pour la liste d'union de la gauche. 

A deux jours du premier tour des élections, la campagne s'est achevée en beauté devant une foule enthousiaste et consciente de la portée historique des élections de dimanche. Il ne nous reste plus que deux jours pour convaincre les derniers hésitants de voter utile dès le premier tour. 
Dimanche, pour empêcher le FN de s'emparer d'Hénin-Beaumont et pour construire une ville tournée vers l'avenir, le seul vote utile, c'est le vote pour la liste de rassemblement de la gauche conduite par Gérard Dalongeville et Marie-Noëlle Lienemann.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
 UTOPIAAssociation Loi 1901utopia.asso@orange.frSiège social : 87 rue Napoléon Demarquette62110 Hénin-Beaumont   Bonjour à toutes et à tous, Le saviez-vous ?40% des français ne partent toujours pas en vacances, essentiellement pour des motifs économiques rappelle l’INSEE («Départs en vacances: la persistance des inégalités» par Céline Rouquette, économie et statistique n°345, nov 2001 ). Voilà pourquoi nous avons décidé de créer une agence de tourisme sociale et solidaire.C'est un projet d’une nature inédite en France, car cette agence sera associée à un commerce éthique et équitable.Cette structure, située en centre-ville d'Hénin-Beaumont sur l'ancien site «La Vogue» avec l'accord de Monsieur Gérard Dalongeville, Maire d'Hénin-Beaumont, comportera au rez-de-chaussée « le coin éthique et équitable » dédié à la décoration, les jeux et jouets du Monde et du Nord-Pas-de-Calais, aux étages « le coin tourisme » ainsi qu’un espace communautaire pour confronter nos pratiques de l'éducation populaire et de la solidarité.Pourquoi faut-il adhérer dès aujourd’hui à l'association utopia?Pour ouvrir ce commerce le plus rapidement possible.C’est avec le produit de vos adhésions que nous allons dès demain bâtir ce projet d'intérêt général pour la population d'Hénin-Beaumont et constituer l’équipe qui le fera vivre.Nous souhaitons dès son ouverture, vous y proposer un large choix de produits. Une équipe de bénévoles a déjà entamer ce travail dès aujourd'hui. En outre, dès maintenant, une partie de l'équipe d'utopia est à pied d'œuvre, pour préparer des projets en partenariat avec la ville d'Hénin-Beaumont et de ses habitants. Dès aujourd’hui, 8 mars, veille des élections municipales, vous pouvez nous aider à developper ce projet en adhérant à notre association.Pourquoi avons-nous choisi de faire appel à vos adhésions?Nous allons ensemble relever ce défi et dynamiser l'association utopia.Notre première source de financement, ce sera... vous.Plus vous serez nombreux, mieux vous nous permettrez de construire ce projet. Quels sont les tarifs de l’adhésion «membre bienfaiteur»?L’adhésion coûte 30 euros par an.Pour les étudiants, les chômeurs et les précaires, l'adhésion est libre. Pas besoin de justificatif, nous avons choisi de vous faire confiance.Si vous souhaitez davantage soutenir le projet d’utopia, le montant de l’adhésion de soutien est sans limite. Vous pouvez souscrire pour 50, 100 euros, ou plus. Et si je ne souhaite pas adhérer à utopia, même au tarif le plus bas ?Vous ne nous facilitez pas les choses, mais nous avons prévu aussi votre cas. Choisissez l'option «amis radins» et expliquez-nous vos motivations dans un courrier argumenté. Au vu de votre texte, l’équipe décidera (souverainement) de vous accorder (ou non) la qualité d’ «ami radin». Serons-nous informés de l’avancement du chantier?Oui. Tout au long du printemps, un blog, en cours de construction, vous informera en temps réel de l’avancement du chantier, de nos joies et de nos peines. Ce sera l’objet de la rubrique «making of». Donnez-nous les moyens pour mener à terme ce projet.Dès aujourd’hui, adhérez à utopia et soutenez nos actions en envoyant vos chèques libellés à l'ordre d'utopia et lettres d'encouragements à :« soutenez utopia ! »87 rue Napoléon Demarquette62110 Hénin-Beaumont utopia.asso@orange.fr0661071278Je suis pleinement conscient de la confiance que vous allez nous témoigner en adhérant en qualité de membre bienfaiteur à utopia. Nous ferons tout pour être dignes de cette confiance.En vous remerciant vivement de votre soutien,Cordialement,   William OchlaPrésident d'utopia   
Répondre