Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Nicolas Sarkozy a reçu les salariés de l’usine ArcellorMittal du site de Gandrange pour leur confirmer la suppression de 575 postes. Ainsi donc la visite présidentielle sur le site industriel sitôt connu le plan social et les engagements pris devant les salariés se révèlent n’être que du vent.

C’est proprement révoltant de voir ainsi le chef de l’Etat jouer avec la vie de tant de personnes pour des effets d’estrades qui se révèlent désormais n’être que de la communication politicienne de la pire espèce.

Le Président de la République devient désormais coutumier du fait, lui qui avait promis que EDF ne serait jamais privatisée pour ensuite battre piteusement en retraite.

La France dispose d’importants moyens légaux et fiscaux pour faire se faire entendre d’une multinationale comme ArceloMittal qui accumule les profits à coups de milliards. L’engagement de l’Etat a été donné aux salariés de Gandrange en terme d’emploi, de formation. Il doit être tenu.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
bonjour, quels sont ces moyens légaux et fiscaux?
Répondre