Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Dans un sursaut lucide et courageux, l'Assemblée nationale a refusé par 136 voix contre 135 d'examiner le projet de loi sur les OGM après l’adoption surprise mardi d’une motion de procédure défendue par le député communiste André Chassaigne. Les députés ont eu raison de rejeter une loi qui n'assurait pas la non-dissémination des OGM dans nos champs.

L'absence de nombreux députés de droite à l'Assemblée Nationale témoigne du malaise des élus de la majorité, qui ont voté "avec leurs pieds".

Le Parlement doit rédiger maintenant une proposition de loi garantissant une réelle liberté de produire et consommer sans OGM. Le Parlement européen doit interdire l'importation de soja et maïs transgéniques pour l'alimentation animale et résister courageusement aux pressions dans le cadre de l'OMC.

Dans ce contexte de crise alimentaire, les militants communistes, écologistes et antilibéraux appellent à sortir l'agriculture des règles du libéralisme mondial et à permettre à l'ensemble des États d'exercer leur droit fondamental à la souveraineté alimentaire en développant une agriculture paysanne de proximité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article